Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2016

Bonnes fêtes sereines et gourmandes !

En cette période que je vous souhaite festive si vous en avez envie, quelques mots dans la lignée de l'abécédaire qui a occupé une bonne partie de mon année :

Que les AGAPES soient à votre goût 

Evidemment, pas de BALANCE le lendemain des repas de fête !

Oubliez la CULPABILITE, elle ne sert à rien !

DETENDEZ-vous même si les repas de famille vous pèsent

Ecoutez vos ENVIES !

Attendez d'avoir à nouveau FAIM si vous avez trop mangé.

Prêtez attention au GOUT des aliments dès les premières bouchées

Appréciez les plaisirs de l'HIVER

Buvez des INFUSIONS ou des thés à votre goût

Préparez de JOLIES tables

joyeux noel,bonnes fêtes, table de fête, excès à table

N'ayez pas peur de prendre un KILO et quelque, il repartira vite

Faites des LOUANGES aux personnes qui reçoivent et ont cuisiné avec talent

Appréciez une MARCHE tonifiante

Passez un joyeux NOEL !

Ne vous sentez pas OBLIGE(E) de manger ce que vous n'aimez pas

Faites-vous PLAISIR !

Pensez QUALITE plutôt que quantité

REPOSEZ-vous

SAVOUREZ des mets délicieux avec attention

Essayez de sortir de TABLE sans inconfort déplaisant

Bonnes VACANCES si vous en prenez !

 

Et pour information, pour bien commencer l'année, sachez que je serai lundi 2 janvier de 15h à 16h sur RTL dans l'émission de Flavie Flament, On est fait pour s'entendre.

 

Visuel © izumikobayashi - Fotolia.com

 

09/12/2016

Les émotions, un univers complexe et essentiel

Les émotions que l'on ressent, c'est un sujet que j'évoque très fréquemment avec mes patients car elles ont souvent un lien avec la nourriture, qu'il s'agisse de se réconforter, de se faire plaisir, de s'apaiser voire de fuir quelque chose de ressenti trop pénible. "Le poids des émotions" étaient le thème du congrès aux XIVemes rencontres du GROS (Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids, association dont je fais partie depuis mes débuts de diététicienne) le jeudi 24 novembre. Je ne vais pas rendre compte de la totalité mais évoquer quelques interventions particulièrement intéressantes et complémentaires.

congrès du gros,rencontres du gros,obésité et surpoids,comportement alimentaire,émotions,thérapie des émotions

En introduction, Gérard Apfeldorfer s'est réjoui que les émotions reviennent sur le devant de la scène après des siècles où on a essayé de nous convaincre que nous devrions être des êtres de pure rationalité... Et heureusement ! Car les émotions sont un moyen de nous adapter aux événements et à notre environnement et d'assurer entre autres notre survie ! Et notre bien-être. Elles nous aident à comprendre ce dont nous avons besoin, à nous motiver, à avoir des relations avec autrui...

congrès du gros,rencontres du gros,obésité et surpoids,comportement alimentaire,émotions,thérapie des émotionsLe professeur et psychothérapeute belge Pierre Philippot, spécialisé dans la thérapie des émotions, a rappelé ainsi que les émotions avaient d'abord une fonction, celle de réguler nos interactions avec notre environnement. Elles sont toutes utiles, il n'y a donc pas lieu d'opposer "bonne" et "mauvaise" émotion. Mais les problèmes commencent quand le processus d'expression d'une émotion dérape, qu'on veut la fuir, la refouler, l'étouffer ou qu'elle soit en décalage avec la situation.

Cette habitude qu'ont certaines personnes de réprimer ainsi leurs émotions peut trouver son origine dans l'enfance, selon l'éducation émotionnelle qu'on a reçue. La psychologue Jeanne Siaud-Facchin, a fait une intervention passionnante sur 'l'enfance des émotions", la place des émotions dans l'enfance. Les émotions étant un régulateur et un moyen d'exprimer nos besoins profonds, il est impératif de prendre en compte sans discuter les émotions de l'enfant, qu'il ressent de façon brute et instantanée et de ne surtout pas faire comme si c'était "pas grave", "sans raison" et au contraire de nommer l'émotion qu'il ressent, de lui donner un sens. J'ai trouvé très intéressant qu'elle affirme que, finalement, il y a une seule question à poser à un enfant dans ce cas-là est "De quoi as-tu besoin ?" 

Elle a montré l'importance de l'attachement qui se crée avec une figure de "mère" (pas forcément la mère biologique) qui sécurise les débuts de la vie. Une relation aimante, soutenante, empathique permet de développer d'une bonne régulation émotionnelle. Cela m'a évoqué le contre-exemple absolu, dans un livre qui m'a beaucoup marquée et passionnée ces derniers mois, Laetitia, d'Ivan Jablonka : Laetitia et sa sœur jumelle ont totalement manqué justement de cette sécurité affective et en ont eu des séquelles durables.

Il n'y a cependant pas de fatalité à avoir un mode d'expression émotionnel perturbé. Jeanne Siaud-Facchin a expliqué qu'on peut à tout âge développer ses compétences émotionnelles et déclencher les hormones de l'attachement et de la sécurité (la fameuse ocytocine). Il n'est jamais trop tard pour apprendre à repérer, nommer, accueillir, exprimer son vécu émotionnel.

J'ai beaucoup apprécié que Pierre Philippot tempère la mode omniprésente de la pleine conscience en parlant d'une souhaitable flexibilité : l'important est d'élargir son répertoire émotionnel et de ne pas fonctionner toujours sur le même mode. Au lieu d'être toujours dans l'évitement émotionnel (qui finit par nuire au respect de ses émotions et peut conduire à des compensations alimentaires) ou d'être toujours dans l'introspection de son ressenti (qui demande un effort certain), on peut avoir la souplesse (ah, la souplesse, un mot que j'emploie à longueur de temps mais que j'ai mystérieusement oublié dans mon livre !) de jongler avec différentes possibilités : on peut parfois se confronter à ses émotions ou en parler à un proche mais on a aussi le droit de se changer les idées et se distraire avec une série, un magazine, ... Et bien sûr aussi, se réconforter avec le nourriture en ne culpabilisant de le faire de temps en temps avec un aliment qu'on aime.

Bienvenue au royaume des émotions, ne les craignez pas !

Image © claudykant Fotolia.com

 

 

26/11/2016

Chacun son tour en cuisine : quelques instantanés gourmands

Monsieur et moi nous répartissons la préparation des repas, avec en général une plus grande fréquence de son côté car il est davantage disponible. Je mesure la chance que nous avons de nous partager ainsi la cuisine car beaucoup tombent dans la lassitude quand il faut préparer le repas chaque jour sans relais du conjoint. On choisit souvent des plats simples, végétariens de mon côté.

Quelques exemples :

De mon côté, ces derniers temps, j'ai laissé faire l'inspiration du moment en fonction de ce que j'avais à disposition. Cela a donné par exemple :

- Une salade épinards-champignons crus et cuits-noisettes-parmesan tout à fait délicieuse.

20161111_195018.jpg

- Dans la même veine improvisée, une salade brocolis-pommes de terre-fenouil-"haricots de mer" très plaisante.

20161113_195523.jpg

- Une soupe courge de Nice-patate douce tout à fait savoureuse, additionnée d'une pointe de crème fraiche

20161121_195140.jpg

Du côté de Monsieur, aussi des salades, en donnant moins dans l'improvisation :

- une excellente Caesar salad d'un grand classicisme avec de très bons ingrédients

20161123_195914.jpg

- Comme une réminiscence des années 80, une salade au crottin de chèvre chaud, entouré de crudités !

cuisine maison,fait maison,salades d'hiver,soupe,chacun son tour en cuisine

- Une délicieuse assiette composée italienne où ne manquent que les tomates pour se sentir encore en été

cuisine maison,fait maison,salades d'hiver,soupe,chacun son tour en cuisine

Je me rends compte qu'on mange encore souvent des salades, qu'on n'est pas obligés de manger chaud en cette saison, où ne sévissent pas encore les grands froids.

Et vous, qu'avez-vous préparé de bon récemment ?

 

10/11/2016

Ma trombine à la télé pour parler gourmandise et aussi des rencontres en vrai !

Ce mardi, j'étais invitée de l'émission Les Matins de Paris, animée par Paul Wermus, sur France 3. Ce furent des échanges très sympathiques et j'ai eu un peu le temps, malgré le rythme rapide des questions, de placer quelques idées importantes. Le replay est là (émission du 8 novembre). Ne tardez pas trop !

Wermus.jpg

C'est bien la télé mais si vous avez envie d'échanger en vrai, il y aura deux occasions à Paris prochainement :

- un super petit déjeuner revivifiant Batterie Nouvelle organisé par Christie Vanbremeersch au Wepler place Clichy : c'est mardi prochain 15 novembre de 8h45 à 10h30. Inscriptions ici. IL ne s'agira pas tant de parler du livre que d'un thème qui concerne beaucoup de monde "Ah si j'avais autant de temps que d'idées !"

- une après-midi toute en gourmandise chez Chocolatitudes à l'occasion du dixième anniversaire de cette fabuleuse boutique ouverte par Laurence Alemanno, autour du chocolat, dimanche 20 novembre de 15h00 à 19h00, dans le 14eme.

Alors, vous viendrez ?

28/10/2016

Encore moi ! Sur Europe 1 cette fois...

Eh oui, peut-être ai-je ici des fans inconditionnels qui traquent mes moindres déclarations ! Pour eux, et désolée pour les autres, voici le replay de mon interview sur Europe 1 dans l'émission Questions de Santé mercredi dernier (je parle à partir de la 13eme minute). Ce fut bref et dynamique.... 

la gourmandise ne fait pas grossir, diététicienne à la radio, europe 1, questions de santé, faire la paix avec l'aliemntation, idées reçues, halte aux régimes

Bon week-end serein et gourmand !

20/10/2016

A table avec Maman Chef, un livre pour embellir le quotidien en famille

Je connaissais un peu Laura Annaert alias Maman Chef par ses livres, dont un que j'aime beaucoup qui vise à déstresser les parents, Libérons l'assiette de nos enfants, ses interventions dans la presse ou sur les réseaux sociaux. C'est une passionnée de l'accompagnement des enfants et familles vers la diversité gourmande et le fait maison.

J'ai entendu parler de son nouveau livre, A Table ! (recettes faciles et très bonnes pour toute la famille) il y a quelques semaines et je l'ai vu annoncer une dédicace dans le 18eme arrondissement de Paris, pas très loin pour moi. Je me suis trompée d'horaire mais elle était déjà là et on a fait connaissance brièvement. J'ai l'impression qu'on est largement en phase sur le "bien manger". Je suis repartie avec le livre et me suis plongée dedans.

http://www.mamanchef.fr/a-table-monlivre/
C'est un livre copieux, aéré, pratique, utile, plaisant, facilitant pour les parents, avec beaucoup de conseils concrets et de recettes variées. Il y a par exemple des pages autour de quelques aliments de base comme l’œuf ou la carotte ; des recettes en fonction du temps dont on dispose (ce qui correspond à ce que je suggère à mes patients : distinguer les recettes rapides du soir et celles plus longues qu'on peut préparer à l'avance) ; des pistes pour changer ses habitudes en douceur et que le quotidien soit plus plaisant ; des informations pour adapter selon l'âge des enfants, etc.

20161018_150520.jpg

20161018_150452.jpg

Beaucoup de recettes sont appétissantes et d'ailleurs tentantes même si l'on n'a pas d'enfants ! Je ne me suis pas encore lancée mais suis attirée par exemple par des beignets de fenouil au Comté ou des boulettes de lentilles et pois chiches !

20161016_174021.jpg

20161016_174047.jpg

Cela vous dit, si vous avez des enfants ?

A Table, de Laura Annaert, éditions Solar, 24,90 euros

19/10/2016

Fourche & Fourchette, bel hommage aux travailleurs terriens !

Camille Labro est une journaliste gastronomico-culinaire que j'aime beaucoup lire, que ce soit sur son blog "Le ventre libre" ou dans M le magazine du Monde. Je l'avais déjà croisée brièvement et je l'ai revue plus longuement quand j'ai eu la chance qu'elle m'interviewe pour ce magazine. Elle m'avait alors parlé de son livre en cours de finalisation, Fourche & Fourchette, entrepris dans la continuité de la Cuisine des Marins, comme une sorte de parallèle terrien. Avec une approche encore plus centrée sur les hommes et femmes en prise avec la nature terrestre. Le livre vient tout juste de sortir, textes de Camille Labro, photos de Juliette Ranck.

20161015_173022.jpg

La journaliste et la photographe sont parties à la rencontre d'agriculteurs, maraîchers, fromagers, paysans-boulangers... de toutes régions, tous âges, de parcours variés, néo-ruraux ou de descendance paysanne, qui ont décidé d'avoir une approche de leur travail exigeante, respectueuse de la nature et en harmonie avec elle. Des personnes qui travaillent beaucoup, se donnent du mal, y trouvent du plaisir aussi, apprécient le résultat qui ne dégrade pas la nature, respecte les animaux et permet de nourrir des hommes. On trouve chez eux un mélange de réalisme indispensable à qui est confronté quotidiennement à la nature et sa rudesse et de convictions solides et de certains idéaux. Chaque portrait est un plaisir (un peu trop court) de lecture, chaque page révèle des photos restituant l'ambiance et le style de chacun chez lui. Et le livre est judicieusement ponctué de phrases fortes des personnes rencontrées. Exemple :

20161015_173240.jpg

20161015_173035.jpg

Fourche & Fourchette est un livre que je situe dans la même famille que le film Demain (d'ailleurs, son réalisateur Cyril Dion signe la préface) : un livre positif, optimiste, qui montre que le pire n'est pas tout à fait sûr en termes d'alimentation, que des solutions à petite échelle mais largement multipliables existent... Que beaucoup œuvrent à leur niveau, avec courage et détermination, pour un monde nourricier et respectueux de la nature à la fois.

Avec chaque portrait, viennent s'ajouter une ou deux recettes appétissantes, la plupart assez simples, livrées par les protagonistes. Plusieurs me tentent. J'ai commencé par une recette de saison, forcément, une tarte au cresson, pour changer de la soupe du même légume dont je suis coutumière. Avec du cresson local de Méréville.

20161015_173130.jpg

fourche et fourchette,camille labro,juliette ranck,agriculteurs,respect de la nature

fourche et fourchette,camille labro,juliette ranck,agriculteurs,respect de la nature

Résultat tout à fait délicieux, en attendant de préparer par exemple la soupe de lentilles ou les galettes de pois chiches.

Fourche et Fourchette, éditions Tana, 29,95 euros

11/10/2016

Encore des événements à venir !

Les rencontres-dédicaces autour de mon livre, ce n'est pas fini ! Il y aura encore quelques occasions d'ici la fin 2016 et sûrement d'autres en 2017.

Voilà où en est le calendrier (il va encore bouger) :

Jeudi 27 octobre (18h-20h) : rencontre-dédicace à Lyon* (lieu à préciser)

Dimanche 20 novembre (15h-19h) : rencontre-dégustation-dédicace très chocolatée chez Chocolatitudes, merveilleuse boutique gourmande dans le 14eme arrondissement de Paris

Week-end des 26-27 novembre : le Salon du Livre Gourmand de Périgueux, qui va accueillir un grand nombre de talents gourmands.

Mardi 6 décembre (18h-20h) : Dédicace très gourmande à la librairie DIALOGUES de Brest en compagnie du très talentueux charcutier Olivier Hélibert

Samedi 7 janvier (14h-16h) (juste avant la galette !) : rencontre-dédicace à l'atelier de pilates Inspire à St Cloud

la gourmandise ne fait pas grossir, dieteticienne anti-regime, stop aux regimes, dedicace, diktats alimentaires, mincir sans regime

J'espère aussi avoir la possibilité de venir à Marseille, Aix, Bordeaux, Toulouse... Et si vous vous sentez capable de rassembler un nombre de personnes un peu significatif dans un lieu accessible, étudions la chose ! Je réfléchis aussi à des possibilités d'échange en ligne.

*Si vous êtes intéressé(e) à me rencontrer à Lyon, dites-le moi dès que possible en commentaire. Merci !

26/09/2016

La gourmandise ne fait pas grossir : les événements se suivent et se ressemblent...ou pas !

J'ai eu ces derniers jours plusieurs occasions de rencontrer des personnes en lien avec la sortie de mon livre. A chaque contexte particulier, un style de public un peu différent. Mais beaucoup de préoccupations similaires, que penser des modes alimentaires "sans", comment arrêter les régimes, comment bien manger au quotidien sans se ruiner ni y passer des heures, peut-on vraiment manger de tout et perdre du poids, etc. Sur tous ces sujets, je n'ai bien sûr pas de réponse magique mais j'informe, j'explique, j'incite à prendre du recul, comme je le fais, un peu autrement, dans mon livre.

Ces rencontres continuent et les deux prochaines devraient être de tonalités assez différentes l'une de l'autre.

Mardi 27, à partir de 20h00, j'aurais le plaisir d'une rencontre-dédicace autour du très combatif Xavier Denamur, dans son café-librairie La Belle Hortense, dans le Marais. L'occasion de débattre du bien manger pour tous, de la malbouffe, de l'agro-alimentaire, etc. autour de quelques gourmandises à grignoter élaborés par le chef des Philosophes et probablement d'un bon verre de vin (avec modération) puisque la soirée s'appelle "Pages et Cépages"... 

La Belle Hortense, 31 rue Vieille du Temple, Paris 4eme

belleHortence.jpeg

Vendredi 30, de 18h00 à minuit, je participerai à la Nuit Blanche des Métiers : Profession Passionnés, organisée par la librairie Mots en Marge à la Garenne Colombes. Outre les échanges et dédicaces, des tables rondes sont prévues. J'y serai toute la soirée et, à 19h30, j'aurai le plaisir de débattre avec le Chef pâtissier Nicolas Bernardé sur le thème "La gourmandise est mon métier". D'autres intervenants passionnés sont prévus au programme, comme l'explorateur Jean-Louis Etienne, la journaliste Audrey Pulvar, ou le jardinier Alain Barraton par exemple (liste complète en cliquant sur le lien ci-dessus). La soirée promet d'être riche...

la gourmandise ne fait pas grossir,la belle hortense,xavier denamur,malbouffe,bien manger pas cher,mots en marge,nuit des métiers,nicolas bernarde,dieteticienne gourmande

Nuit Blanche des Métiers, Immeuble Atrium, 10 Place de Belgique, La Garenne Colombes (face à l'arrêt de tramway Charlebourg : Tram T2 depuis La Défense direction Bezons).

Si vous êtes Parisien(ne) ou de proche banlieue et avez envie de me rencontrer/d'une dédicace, vous êtes bienvenu(e) à l'un ou l'autre de ces sympathiques moments. Ensuite, peut-être vais-je partir sur les chemins des autres villes françaises... 

 

 

 

19/09/2016

Venez, venez, jeudi 22, la Bastille devient gourmande !

Comme je l'ai déjà dit, une dédicace, ce n'est pas seulement l'occasion de repartir avec un livre et un petit mot dedans, d'ailleurs, vous n'êtes pas obligé(e) d'avoir ces envies de groupie... C'est d'abord la possibilité d'être sûr(e) de trouver le livre pour le feuilleter (eh oui, il n'est pas encore partout !). Et c'est aussi et c'est important pour moi, l'occasion de se rencontrer, d'échanger un peu, de parler thématiques alimentaires, de comprendre ce qui vous préoccupe et vous intéresse. Ne soyez pas timides !

Alors, si vous êtes de Paris ou de la proche banlieue, venez à la Bastille ou plus exactement à la librairie L'Arbre à Lettres Bastille, 62 rue du Faubourg Saint Antoine, dans le 12eme, jeudi 22 à partir de 18h30 à 20h00. Je vous attends avec gourmandise !

 

Arbre_a_letttres_affiche.jpg