Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2017

Vive la variété des assiettes composées !

J'adore la variété dans l'assiette. Et je ne suis pas la seule ! Le plaisir de manger est selon moi dans la diversité des goûts, y compris dans un repas. Les assiettes composées sont un moyen simple et plaisant de répondre à cette envie. Cela peut être rapide si on n'a pas tout à préparer sur le moment, en utilisant les ressources du frigo, du placard, les restes... On peut y mettre des crudités, des légumes cuits, un reste de pois chiches ou lentilles, une tartine de fromage ou de purée de légumes ou de rillettes de poisson, un peu de charcuterie, un peu d'omelette ou de quiche, du fromage, etc. En fonction du temps qu'on a. Je suis tellement fan des assiettes composées que j'en avais même fait un concours il y a quelques années !

Cette semaine, Monsieur nous en a préparées plusieurs en partant notamment des restes d'une délicieuse tarte aux champignons que j'avais cuisinée dimanche et de divers achats à la fantastique épicerie RAP. C'est aussi un moyen de gérer les aléas de mon horaire d'arrivée quand j'ai des consultations tardives, quand l'essentiel du contenu est froid.

20170411_204348.jpg

Artichauts grillés maison, asperges, tomates, jambon, petite part de tarte aux champignons gratinée au fromage

20170412_204558.jpg

Tarte aux champignons, mâche, asperges, jambon, tomate

20170413_202022.jpg

Coppa, porchetta (encore RAP !), mâche, poêlée maison pommes de terre-courgettes

 

 Et vous, pratiquez-vous les assiettes composées ?

25/10/2016

La courge butternut se marie avec harmonie (et autres infos)

D'un côté, j'avais sous la main une courge butternut depuis un certain temps et envie de la cuisiner. De l'autre côté, j'étais impatiente de découvrir d'autres recettes du livre dont je parlais la semaine dernière, La Cuisine Végétarienne du Moyen-Orient. Pas compliqué, je feuillette le livre et trouve trois recettes appétissantes autour de ce légume.  J'ai profité de ma plus grande disponibilité dimanche pour préparer un dîner avec ces trois recettes. elles ses sont avarées vraiment délicieuses. 

- un houmous pois chiche/courge butternut.

- une soupe courge butternut/patate douce/carotte, avec un pseudo zaatar que j'ai bricolé.

- de la courge butternut rôtie avec une sauce au tahini.

20161023_194528.jpg

Ce ne sont pas des recettes très originales mais les parfums, les épices, les associations sont parfaites. On en a aussi remangé le lendemain avec joie et j'ai gardé de la courge rôtie pour une salade-repas dans mon bento (quinoa, courge, champignons, pois chiche, pomme, coriandre).

20161025_104658.jpg

Et vous, comment aimez-vous la courge butternut ?


AUTRES INFORMATIONS

Pour mémoire, je serai jeudi 27 en fin d'après-midi-début de soirée à Lyon. Merci de m'envoyer un mail à toutelagourmandise@gmail.com si vous souhaitez venir, pour avoir les coordonnées.

J'ai été interviewée brièvement ce midi sur France Info, suite à des résultats d'étude sur le surpoids et l'obésité en France. C'est ici (audio après le texte et plus complet). C'était malheureusement très court et j'aurais aimé pouvoir développer l'idée que si les populations modestes ont davantage de problèmes de poids, ce n'est pas une question seulement d'argent....

Je serai demain matin dans l'émission Santé d'Europe 1 pour parler du livre : l'émission est de 11h30 à 12h et j'imagine que mon intervention devrait être vers 11h40.. Il y aura un replay aussi.

 

17/02/2016

En hiver, on mange....des salades !

L'hiver est souvent associé aux soupes, aux plats mijotés, aux gratins et autres spécialités fromagères. Pourquoi pas ? Mais il se trouve que ces derniers jours, le hasard des envies nous a fait manger et apprécier différentes salades. Et finalement, est-ce si gênant de manger frais quand on est bien au chaud ?

Il y a les salades repas que j'improvise souvent pour le déjeuner avec ce que j'ai de disponible. Ainsi, j'avais acheté récemment du mescia de petit-épeautre de Haute-Provence en magasin bio car je trouvais le mélange sympathique (petit-épeautre, lentilles, pois chiches, pois cassés). Pardonnez mon ignorance, je ne connaissais pas et je l'ai traité comme base de salade. j'ai découvert ensuite que la tradition est plutôt d'en faire une soupe. Cela a donc donné une salade avec des carottes et champignons qui ont cuit avec lui, des champignons crus, de la feta, de la pomme, du mesclun, du persil plat. Tout à fait délicieux.

20160212_130255.jpg

Il y a eu aussi au dîner :

- une très belle salade toute rouge, inspirée à la fois d'une recette d'Ottolenghi que j'avais déjà faite et appréciée et d'une autre repérée ailleurs, un peu plus simple : Trévise, endives rouges, orange sanguine, grenade, mozzarella di buffala, croûtons.

des salades en hiver,salade d'hiver,légumes de saison,varier les salades,improviser en cuisine,salade repas

- une autre salade hivernale repérée sur le blog Papilles et Pupilles (que je ne cesse de conseiller à mes patientes tant il est riche de recettes variées et pas compliquées), dont j'ai pour une fois respecté scrupuleusement les composants, sauf du Beaufort à la place du Comté : carotte, avocat, Beaufort, clémentine, cranberries... : colorée, originale et délicieuse.

20160211_194039.jpg

Toujours dans le registre impro vide-frigo, j'ai préparé une salade carotte-fenouil- laitue-graines germées-coriandre pour accompagner une bastelle à la courge butternut rescapée du congélateur.

20160118_132103.jpg

Monsieur nous a, lui, proposé un classique de l'hiver : une salade d'endives, avec noix, Fourme d'Ambert, pomme, dés de jambon et sauce moutardée.

20160213_193534.jpg

Et vous, aimez-vous manger des salades en hiver ? Plutôt classiques ou créatives ?

23/06/2014

Et si on mettait des fruits dans les plats...

Vendredi, je suis allée chercher la deuxième livraison de "mon" petit lopin de potager virtuel (monpotager.com) qui suit le fil des saisons. Après la rhubarbe, me voici dotée de concombre, courgettes et fraises. Et un peu de menthe en cadeau. Je rentre tard, je n'ai rien prévu et pas grand chose dans le frigo : faisons simple, utilisons donc la production du potager. C'est parti pour une salade : des dés de concombre, de la courgette émincée (à la mandoline, attention aux doigts !), des fraises, et pour compléter, de la feta. Plus huile d'olive, menthe, basilic. Et voilà une délicieuse salade improvisée, les fraises ayant apporté leur vive couleur et une note sucrée. Et mettre des fruits dans une salade ou un plat, c'est souvent une bonne idée. 

004.jpg

 
Justement, samedi, nous sommes allés déjeuner à La Pascade, faisant découvrir ce lieu que j'apprécie beaucoup à notre ami du Japon, de passage à Paris. J'ai chois la "Pascade du mois", imaginée par Sébastien Bras (fils de Michel Bras et chef du restaurant triplement étoilé de Laguiole) : on était là sous le signe de la cerise : cerises macérées et "gelée et parfums de noyaux de cerise" accompagnaient délicieusement du saumon légèrement cuit, avec courgettes et fenouil.

001.jpg

Et les variations sont infinies pour tenter des fruits dans des plats ou des salades, de façon classique ou originale : cela peut être :
 
Des pommes ou des poires en hiver,
De la rhubarbe  au printemps,
Des pêches, par exemple dans une salade pêche-poulet-noisettes de Clotilde Dusoulier, dont je me suis déjà régalée en été, ou des abricots, du melon, de la pastèque,
Des figues ou des prunes à l'automne, ....

Je me souviens même du dîner du dernier réveillon, fruité de bout en bout !
 
Et vous, pratiquez-vous cet usage des fruits ? Ou êtes-vous plutôt réfractaire au sucré-salé ? Même si vous n'êtes pas a priori très attiré(e), pourquoi ne pas tenter l'expérience ?
 
 
NB : vous qui êtes fidèles lecteur/lectrice de ce blog, sachez que vous avez été imité(e) par L'Express Styles, qui a trouvé ce blog intéressant et en a fait, la semaine dernière, un de ses "Top Blogs Stylés". Merci à eux, mon interview à lire ici. Plein de blogs sur diverses thématiques à découvrir d'ailleurs dans cette rubrique.

17/04/2013

Et si c'était le printemps ? ou Vive les asperges

Souvent à la fin de l'hiver, certain(e)s commencent à trouver le temps long, le choix de légumes répétitif, les idées rares. Ce n'est pas trop mon cas mais il est vrai que, comme beaucoup, je me suis réjouie de l'arrivée du soleil sur Paris dimanche. Peut-être que le printemps longtemps attendu arrive enfin ?!

Coïncidence, ce printemps du renouveau s'est aussi invité dans l'assiette ce week-end avec deux repas différents combinant délicieusement un peu les mêmes aliments.

- un repas joliment composé : asperges au parmesan, bresaola marinée et basilic, fèves et chorizo croustillant, tomates cerises et burrata. Que de délicieuses saveurs ! Avec quelques fraises pour terminer en douceur.

P1070638.JPG

- le lendemain, des spaghetti aux asperges, fèves, bresaola et burrata. Le mélange de ces aliments était parfaitement harmonieux.

P1070644.JPG

Vous avez vu que ces deux repas contenaient des asperges, vrai légume de printemps. Eh bien, cela ne s'est pas arrêté là.

Lundi, inspirée de loin par un taboulé aux aspergesd'Agnès l'interprète, je me suis préparée une salade de quinoa aux asperges vertes, concombre et aussi du céleri et du basilic (des restes) et huile d'olive et citron. Délicieuse !

printemps,légumes de saison,saisonnalité,asperges,pâtes,bresaola,cuisine italienne,pascade

Mardi suite à la tardive annulation d'une consultation, j'ai improvisé un déjeuner à la Pascade, lieu que j'aime beaucoup. La carte est renouvelée régulièrement en fonction des saisons et j'ai choisi une pascade aux pointes d'asperges blanches et vertes. Un régal ! Suivie d'une demi-pascade sucrée, ce fut un savoureux déjeuner.

printemps,légumes de saison,saisonnalité,asperges,pâtes,bresaola,cuisine italienne,pascade

Et chez vous, le printemps est-il dans l'assiette ? Et aimez-vous les asperges ?

 

27/10/2010

Des champignons, vite, c'est la saison ! (plaisir gourmand du 26 octobre)

P1020790.JPGMardi, plaisir d'une poêlée de champignons aux saveurs renforcées par un peu d'ail et de persil plat. Profitons des girolles, des cèpes, des trompettes de la mort, ... pendant que c'est la saison.

Mais, hier, lors d'un de mes ateliers, une participante disait qu'il était difficile d'avoir le repère des saisons quand on trouve de tout toute l'année. Est-ce vraiment si compliqué ? D'abord, les étals sont-ils vraiment toujours uniformes ? Et on peut retrouver cette notion : observons la provenance des fruits et légumes et privilégions ce qui vient de France : il y a plus de chance que ce soit de saison ! Ils auront plus de goût car ils n'auront pas voyagé longuement au froid. Regardons aussi les prix : en pleine saison, les aliments à qualité égale seront moins chers.

Donc, réapproprions-nous cette notion d'aliments de saison qui n'a que des avantages, y compris celui de nous conduire nécessairement à de la variété dans nos repas, quand je vois tant de personnes se plaindre de monotonie.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

25/09/2010

Les salades : à décliner selon ses envies (plaisir gourmand du 24 septembre)

Curieuse de tout ce qui parle d'alimentation, j'aime me plonger dans certains magazines de cuisine et il est fréquent que j'y trouve quelques recettes de saison à tester. Là, j'ai "flashé" sur une salade fort appétissante dans le dernier numéro de "Cuisine by" et je l'ai réalisée sans tarder. Elle était effectivement délicieuse avec un subtil équilibre de saveurs: salade (mesclun et trévise), figues juteuses, lamelles de fromage de brebis parfumé (de l'Ossau-Iraty), jambon de Bayonne finement tranché, pignons grillés, vinaigrette moutardée. Un des plaisirs d'une salade comme cela, c'est de varier le mariage des divers ingrédients dans des bouchées successives, ce qui permet une myriade de saveurs différentes. Une réussite !

P1020624.JPG

Finalement, ce n'est pas si compliqué de varier les salades-repas, on n'est pas obligé de faire toujours les mêmes :

- on prend une base de salade (laitue, mâche, roquette, épinards, mesclun, sucrine, frisée, endives ...) : rien que là, le choix ne manque pas ;

- on choisit un ou deux légumes de saison, voire un fruit comme ici : ce pourrait être tomate, courgette, carotte, concombre, courgette, champignons, pamplemousse, ...

- on choisit un aliment qui va être source de protéines pour que ce soit un peu consistant : jambon, lamelles de poulet, thon, maquereau, bresaola, crevettes, saumon fumé, oeuf, et/ou un fromage, à varier également (gruyère, comté, parmesan, chèvre, brebis, roquefort, mimolette...).

- on ajoute des graines, fruits secs, ... pour une texture croquante : graines de courge, pignons grillés, noix, noisettes, ...

- on varie aussi la vinaigrette avec différents vinaigres ou du citron, des huiles, de la moutarde ou non, ...

- on accompagne avec du pain quand la salade ne contient pas de féculent.

Cela ne permet-il pas des variations quasi-infinies ?

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

05/09/2010

Entre-deux (plaisirs gourmands du 5 septembre)

C'est étrange ce sentiment qui peut nous envahir devant l'étal du marchand de légumes en ce moment. Un mélange d'excitation à l'idée de retrouver et cuisiner des ingrédients de début d'automne qu'on aime : les champignons, les prunes, les figues, ... et de nostalgie en se rendant compte qu'on va devoir bientôt quitter les courgettes, les pêches, le melon, ...

P1020555.JPG
Un étal chargé de cèpes, difficile de résister mais le prix freine sérieusement !

Alors, on prend un peu de tout pour avoir tous les plaisirs : des courgettes (en soupe), des tomates (en salade) mais aussi des mirabelles, à la saison si courte (en tarte), des cèpes (une poignée). Et on se régale avec tout ça.

P1020559.JPG

La poëlée de pommes de terre et cèpes était délicieuse (avec un peu d'ail et de persil plat).

P1020565.JPG
La tarte aux mirabelles était un régal.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.