Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2017

Alors les vacances ? 3ème épisode, un peu de cuisine peut-être ?

Les vacances, cela pourrait être ne rien faire. Vraiment rien. Mais cela peut être aussi prendre son temps pour quelques activités qu'on aime, cuisiner par exemple. Pour faire simple et bon.

Là encore, de nombreux commerces prennent un peu de repos mérité. Mais la nature continue sa production saisonnière et je l'ai cherchée chez ceux qui restaient ouverts pour la mettre à disposition : je suis allée trouver de bons légumes au marché Wilson dans le 16eme, où Valdemar Barreira, un de ses anciens salariés, a repris le stand et l'exploitation du célèbre maraîcher Joël Thiébault. Quelques autres à l'épicerie RAP, qui en fait venir d'Italie ou chez Au Bout Du Champ dans la proche rue des Martyrs pour compléter.

20170812_091832.jpg

Je me suis par exemple amusée avec les couleurs au gré des aliments que j'avais sous la main et j'ai préparé :

- une délicieuse assiette toute verte, avec courgettes grillées, tomates vertes, poivron grillé, concombre, salade et basilic

20170809_125915.jpg

- une assiette crue toute jaune avec tomate, poivron, courgette.

20170810_175805.jpg

- une ratatouille jaune elle aussi, avec le reste des poivron et courgette et tomate ananas, aubergine blanche.

20170812_104049.jpg

- et aussi des légumes de saison grillés au four,

20170810_175810.jpg

20170810_182220.jpg

- plusieurs salades tomate-mozzarella-basilic-huile d'olive : quand les ingrédients sont bons, c'est un de mes classiques d'été préférés.

20170811_194513.jpg

- une tarte aux courgettes verte et jaune, joliment arrangée (un peu d'auto-satisfaction !) et délicieuse 

20170813_182130.jpg

- un merveilleux gaspacho andalou, mon premier, avec une recette dEdda Onorato, qui connait bien au-delà de la cuisine italienne !

fait maison,cuisine,légumes de saison,suivre les saisons,valdemar barreira,cuisine 5s,simple et bon,cuisiner en vacances

- une tarte aux abricots : tous les abricots que j'ai achetés cette année ont été catastrophiques, les cuire fut le seul moyen de les rendre acceptables...

20170810_190814.jpg

Et encore bien d'autres plats savoureux, en alternance avec Monsieur bien sûr !

Et vous, avez-vous cuisiné avec les ressources locales ?

10/05/2013

Et si c'était le printemps (suite) ? Vive les petits pois !

Il y a vraiment des aliments emblématiques du printemps : les asperges, les fraises, les fèves... Et les petits pois. Je m'étonne un peu moi-même de cet ode à cette petite bille verte car je les ai longtemps fuis. Sans doute car c'était des petits pois en boite, fades, trop cuits, pâteux, ... Mais je me suis peu à peu réconciliée avec eux, jusqu'à carrément les apprécier quand ils sont frais et croquants.

En ces jours printaniers, j'ai donc eu envie de les inviter dans ma cuisine. J'ai commencé par faire un tour chez le marchand de légumes, et j'ai pris aussi des fèves. Le temps passé à les écosser est plutôt plaisant (les fèves, c'est un peu plus fastidieux...). Je n'avais pas de recette précise en tête, envie d'un plat mijoté, je me suis tournée vers un curry de légumes de printemps et poulet, en partant d'une base de curry de légumes savouré cet hiver. Légumes, poulet, garam masala, lait de coco, coriandre... Je me sens de plus en plus à l'aise avec ce type de recettes. Résultat : un plat absolument délicieux !

P1070698.JPG

Pour rester dans une touche totalement printanière, j'ai imaginé une "verrine" en dessert. Là encore, il s'agit de décliner de façon simple et intuitive une recette déjà appréciée en plus simple. Cela donne un dessert à trois étages : compote de rhubarbe, crème fouettée (improvisée avec de la crème et un peu de reste de lait de coco du curry), fraises citronnées, crumble (palet breton émietté). Un régal (bon, d'accord, la présentation, ce n'est pas encore vraiment ça !)!

P1070699.JPG

Le lendemain, il restait un peu de ce curry et je l'ai réchauffé un peu et agrémenté de quinoa (mélange des cultures !) pour un parfait bento.

P1070703.JPG

Quelques jours plus tard, retour des petits pois. Je venais d'acheter le nouveau magazine Zeste et une drôle de recette de "galettes aux petits pois et courgettes" m'a attirée. Ausitôt dit, aussitôt fait, ce sont des sortes de petites crêpes épaisses avec petits pois (entiers et mixés), courgette, feta, oeuf et farine : excellent et à refaire !

P1070711.JPG

P1070710.JPG

Et vous, vous les aimez, les petits pois ? Comment les cuisinez-vous ? 

12/03/2012

Repas légumier tout vert et pas du tout locavore !

légumes,locavore,printemps,asperges,coût des aliments,budget alimentation,suivre les saisons,repas vert,végétarienBien sûr, on aime acheter des produits de proximité, ne pas faire voyager les aliments d'un bout à l'autre de la planète, que ce soit pour des raisons environnementales, gustatives ou économiques. Cela fait ainsi belle lurette que je n'ai pas acheté de tomates ou de fruits rouges, j'attends leur saison.

Mais, quand on sent le printemps approcher, qu'une envie de verdure vous prend, comment faire ? Il fut ainsi question d'acheter une botte d'asperges. On la vit, émanant d'un "petit producteur" à 13,95 euros à la Grande Epicerie et on s'enfuit en courant ! L'envie étant restée, elle se porta sur des asperges originaires du Pérou que monsieur paya 4 euros et quelque chez son "primeur" et auxquelles il adjoint quelques fèves de même origine.

Cela a donné un repas tout vert et assez italien : asperges aux copeaux de parmesan et lamelles de speck, tartines de fèves au pecorino et à l'origan, salade de roquette. Et nous avons savouré tout cela avec davantage de plaisir que de culpabilité... Nobody's'perfect... et c'est tant mieux !

01/01/2012

Très belle année 2012 !

Je vous souhaite une très belle année 2012,

à savourer avec délice mois après mois, semaine après semaine,

jour après jour, heure après heure, minute après minute...

carte_voeux_2012.jpg

06/04/2011

Que mange-t-on au printemps ?

C'est le printemps et parfois on se demande quoi manger. Certain(e)s ont juste besoin de passer devant le marchand de légumes et les idées fusent devant les asperges, petits pois, ... D'autres se saisissent d'un aliment attirant et se réservent de trouver une recette en tapotant sur internet en rentrant.

P1010686.JPG

De mon côté, j'ai souvent des envies nouvelles et du coup, je ne refais sans doute pas assez souvent des plats qui ont été fort appréciés. Alors, je me suis penchée sur quelques recettes que j'avais réalisées à la même époque pour me donner quelques envies. Et j'ai trouvé matière. Peut-être cela vous inspirera-t-il aussi.

- une assiette bresaloa-asperges, un duo qui marche,

- du quinori aux légumes croquants signé Ducasse que j'ai hâte de refaire,

- une salade poulet-asperges-épinards graphique et délicieuse,

- un minestrone de printemps, que je vais remettre dare-dare au menu,

- des crevettes au saké, à accompagner de petits légumes de saison,

- encore des asperges, avec un oeuf cette fois,

- une tartine printanière, à manger chez soi car pas très transportable !

- du riz avec des légumes de printemps (Ducasse m'a beaucoup inspirée l'année dernière !)

- une soupe de petits pois, car j'aime les soupes en toute saison,

- une cocotte de légumes épicés, colorée et parfumée.

L'important, c'est de se laisser guider par ses envies de saison et son inspiration. Bon appétit printanier !

 

20/02/2011

Cocotte de légumes improvisée

P1030200.JPGParfois, on me dit : "j'aimerais bien manger des légumes mais je ne sais pas vraiment comment les préparer". Bien sûr, il y a la soupe, évidemment, les crudités. Mais tous les légumes ne s'y prêtent pas. Alors, il y a aussi la cocotte de légumes. Est-ce que vous y pensez ? Cela n'a rien de compliqué.

Ce dimanche,  je n'avais rien prévu de particulier, alors j'ai fait une provision de toutes sortes de légumes. Je les ai épluchés, lavés, découpés grossièrement et j'ai mis le tout dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, j'ai fait revenir, ajouté un peu de bouillon et cela a cuit tranquillement, pas trop longtemps pour garder un peu de fermeté. Il y avait carottes, navet, céleri-branche, fenouil, radis, pois gourmands. Et aussi, comme dans une recette d'Alain Ducasse que j'avais bien aimée, des dés de pomme et poire qui apportent une touche sucrée, et un trait de vinaigre avant de servir. Rien de compliqué, vous voyez ! Et le résultat est coloré et plein de saveurs.

PS1 : si vous avez un coup de paresse, vous pouvez essayer avec des légumes surgelés.

PS2 : les pommes de terre, je ne les ai pas mises dans la cocotte mais cuites au four avec du romarin, un régal !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

27/01/2011

Un livre pour (ré)apprendre à cuisiner

P1030126.JPGGrâce au site Oh my Food, qui le mentionnait récemment, j'ai découvert le Manuel de Cuisine Populaire. Un petit livre édité par l'ANDES (réseau d'Epiceries Solidaires) très sympathique et dont on peut faire bon usage même si l'on n'a pas besoin de fréquenter ces épiceries. C'est un livre qui veut remettre la cuisine simple à la portée de tous, et cela, des gens de tous milieux en ont besoin...

Il y a des recettes, des techniques de base (la soupe, la tarte, le rôti, le braisé, ...), des idées d'associations ou de déclinaisons, des infos sur les aliments, les saisons, les restes, des conseils spécial débutants, des histoires "autour d'un frigo et d'un placard" ... Tout cela sur un ton plaisant et accessible.

Voilà un achat sûrement bien plus utile qu'un livre de cuisine de chef qui prendra tranquillement la poussière sur une étagère...

Manuel de cuisine populaire, par Eric Roux - Editions Menu Fretin. 10 euros et 1 euro est reversé à l'ANDES.

20/12/2010

Un nabe japonais pour affronter le froid

P1030001.JPGC'est bizarre, sans l'avoir décidé, on mange beaucoup japonais en ce moment. Mais on ne s'en plaint pas ! Ce dimanche enneigé, encore un délicieux nabe. J'ai découvert que la journaliste gastronome japonaise Chihiro Masui* parlait récemment sur son blog de ce plat, grand classique des hivers japonais. Même si l'hiver, contrairement aux apparences, ce ne sera que mardi ! On est donc encore en automne pour deux jours : du coup, c'est la dernière fois de l'année qu'on utilise ces jolis petits porte-baguettes momiji (feuille d'érable) grand symbole automnal au Japon.

Celui-ci était très différent du précédent. Il y avait du saumon et une belle variété de légumes : brocolis, carottes, champignons shitake, chou, poireau, pommes de terre. Le bouillon était à base d'algue kombu et y avait été ajouté à la fin un mélange de saké et de miso. C'était plein de saveur, réchauffant, nourrissant.

P1030003.JPG

* auteur notamment d'un superbe livre sur l'art du poisson à la japonaise.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne de temps en temps un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

14/12/2010

Qui n'aime pas les fruits d'hiver ?

P1020989.JPGQui croit ne pas aimer les fruits d'hiver, qui se lamente de devoir se contenter de pommes et poires, devrait absolument goûter cette salade de fruits inspirée par une recette de Kaori Endo, une des cuisinières japonaises francophiles en vogue à Paris.

Je n'ai pas tout à fait suivi ses proportions et n'ai pas ajouté les amandes prévues ni le sucre, qui me paraissait tout à fait superflu (et j'ai eu raison). Il y avait déjà une multitude d'ingrédients : poire, orange, pamplemousse, kaki, graines de grenade, dattes, abricots secs, pruneaux, jus de citron vert, gingembre, vanille. On mélange tout cela, on laisse mariner 2 heures et on déguste. Un pur délice qui fait apprécier l'hiver !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne de temps en temps un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

03/11/2010

Kaki d'automne (plaisir gourmand du 2 novembre)

P1020858.JPGLes Japonais mangent peu de desserts. Leurs pâtisseries se consomment avec le thé en dehors des repas. En général, on fait de même quand on mange japonais. Mais il y a des exceptions.

Ainsi, mardi soir, après un repas japonais de riz et de poisson, quel plaisir de savourer un kaki en pleine maturité. C'est la saison de ce fruit qui est très consommé au Japon en automne. Il était délicieux car moelleux, fondant, sucré, juteux, parfumé. En profiter d'urgence, cela pourrait vous changer un peu des pommes et des poires et surtout c'est à consommer très très mûr.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

21:54 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : automne, fruits, japon, dessert, alimentation, suivre les saisons | |  Facebook | |  Imprimer