Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2012

Verdure de printemps façon Ducasse

Ce week-end, j'ai parcouru quelques livres de cuisine pour repérer des recettes de saison pour les prochains jours (peu de livres ont un classement par saisons mais ce n'est pas non plus désagréable de prendre un peu de temps pour les feuilleter...). Et, dans le livre Nature d'Alain Ducasse, qui ne m'a encore jamais déçue, je suis tombée sur une recette que j'avais réalisée il y a deux ans quasiment jour pour jour et qui m'a semblé parfaitement de saison. Il s'agit d'un riz et légumes de printemps à l'étouffée.

Il faut bien sûr un peu de temps pour laver, éplucher, découper les légumes, mais le résultat en vaut vraiment la peine : ce plat est un vrai régal qui ravira les végétariens et tous ceux qui peuvent sans problème faire un repas sans viande ou équivalent. Et quand on mange cela, on se dit que ceux qui n'aiment pas les légumes ratent quelque chose... "Reportage" en images...

P1050398.JPG

Retour du marché,, que de vert !

P1050399.JPG

Ca y est, tout est prêt pour la cuisson

P1050400.JPG

Première étape, les légumes...

P1050401.JPG

Puis le riz basmati et le bouillon, on couvre...et on attend paisiblement

P1050402.JPG

Un peu de roquette et de citron confit, un trait d'huile d'olive et voilà un plat absolument délicieux !

 

Et vous, comment savourez-vous le printemps ?

08:00 Publié dans Livres & medias, Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : cuisine, printemps, légumes, riz, ducasse, nature, cocotte | |  Facebook | |  Imprimer

06/04/2012

Des légumes, une cocotte, facile !

En hiver, je fais souvent des soupes, en été, des salades. A ce moment de début de printemps, je penche plutôt pour une cocotte de légumes.

D'ailleurs, souvent des personnes me disent qu'elles ne savent pas cuisiner les légumes. Il me semble que la cocotte est une façon plaisante et simple de le faire.

Ici, pas de recette suivie à la lettre mais une provision de légumes variés, si possible de saison. Epluchés, coupés, les uns mis à cuire directement (jeunes carottes, fenouil, asperges, champignons, cébettes) avec un fond d'eau si besoin, les autres cuits rapidement en parallèle dans l'eau (petits pois, pois gourmands) et ajoutés en fin de cuisson, du persil plat, un trait de vinaigre de Banyuls et c'est prêt. C'était excellent !

légumes,cocotte,printemps,cuisine,cuisiner les légumes,ducasse

légumes,cocotte,printemps,cuisine,cuisiner les légumes,ducasse

Et on peut varier à l'infini en changeant les légumes, en ajoutant différentes herbes ou épices (de la coriandre, du curry, du gingembre, ...), voire du lait de coco, de la sauce soja, ...On peut aussi glisser quelques fruits (dés de pomme, poire, grains de raisin, ...) pour une note sucrée acidulée, comme le propose Alain Ducasse dans son livre Nature.

Et comme rien ne se perd, tout se recycle : j'ai improvisé une soupe toute verte avec les fanes de carottes et les restes de fenouil, de pois gourmand, quelques petits pois, les tiges d'apserges, du persil. Elle fut vraiment délicieuse le lendemain.

légumes,cocotte,printemps,cuisine,cuisiner les légumes,ducasse

 

Et vous, vous faites des cocottes de légumes ?

20/02/2011

Cocotte de légumes improvisée

P1030200.JPGParfois, on me dit : "j'aimerais bien manger des légumes mais je ne sais pas vraiment comment les préparer". Bien sûr, il y a la soupe, évidemment, les crudités. Mais tous les légumes ne s'y prêtent pas. Alors, il y a aussi la cocotte de légumes. Est-ce que vous y pensez ? Cela n'a rien de compliqué.

Ce dimanche,  je n'avais rien prévu de particulier, alors j'ai fait une provision de toutes sortes de légumes. Je les ai épluchés, lavés, découpés grossièrement et j'ai mis le tout dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, j'ai fait revenir, ajouté un peu de bouillon et cela a cuit tranquillement, pas trop longtemps pour garder un peu de fermeté. Il y avait carottes, navet, céleri-branche, fenouil, radis, pois gourmands. Et aussi, comme dans une recette d'Alain Ducasse que j'avais bien aimée, des dés de pomme et poire qui apportent une touche sucrée, et un trait de vinaigre avant de servir. Rien de compliqué, vous voyez ! Et le résultat est coloré et plein de saveurs.

PS1 : si vous avez un coup de paresse, vous pouvez essayer avec des légumes surgelés.

PS2 : les pommes de terre, je ne les ai pas mises dans la cocotte mais cuites au four avec du romarin, un régal !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

01/05/2010

Riz et légumes de printemps : plaisir gourmand du 30 avril

Vendredi soir, j'ai encore recours au livre d'Alain Ducasse, "Nature". Certes, je ne suis pas très fan de la typo peu lisible, des ingrédients difficiles à repérer entre la recette et la liste de courses. Mais il faut bien dire que les recettes sont vraiment sympa, pas trop compliquées et très orientées vers des ingrédients de saison. Et le résultat est toujours fameux.

P1010673.JPG
Tous les légumes sont là, on peut lancer la cuisson

La recette "Riz et légumes de printemps à l'étouffée" est plutôt faite pour les paresseuses : on fait revenir tous les légumes (un flot de verdure : asperges vertes, artichauts, pois gourmands, petits pois, fèves, artichauts poivrade, poireau, oignons tiges) dans une cocotte, on ajoute du riz basmati, du bouillon. On met la cocotte au four et on attend tranquillement. Après la cuisson, on ajoute deux petites touches absolument essentielles : un peu de roquette et de citron confit. Cela donne un plat vraiment délicieux, plein de saveurs, qui ont été concentrées par ce mode de cuissson à l'étouffée.

P1010674.JPG
Prendre le temps d'humer tous les parfums avant de commencer à manger

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, clé d'une relation sereine à la nourriture, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire, donner vos propres plaisirs gourmands, faire une suggestion

06/04/2010

Cocotte de légumes épicés : plaisir gourmand du 5 avril

Lundi soir, préparation d'une cocotte végétarienne de début de printemps et optimisation du stock de légumes : retour des petits pois, pois gourmands, haricots verts, radis qui restaient de la veille. Ils sont rejoints par de jeunes carottes et navets et un peu de chou vert et surtout par quelques épices (cumin et coriandre) et des quartiers de citron. Après avoir mijoté tranquillement, cela donne un plat de légumes extraordinairement parfumé, qui embaume dans toute la pièce, et absolument délicieux. La cuisine, ça se regarde, ça se sent, ça se mange !

P1010586.JPG
De la cocotte...
P1010589.JPG
...à l'assiette

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, clé d'une relation sereine à la nourriture, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire, donner vos propres plaisirs gourmands, faire une suggestion ou demander une recette détaillée, une adresse,...

09/01/2010

Cocotte de cabillaud : plaisir gourmand du 8 janvier

vendredi 001.jpgJ'ai acheté récemment un cahier de recettes proposé par Picard car, en le feuilletant, j'ai eu l'impression de voir beaucoup de recettes appétissantes et faciles à réaliser.

Pour le tester, je me suis lancée dans une première recette, partant du fait que j'avais des dos de cabillaud dans mon congélateur :  "Cocotte de cabillaud au fenouil et pommes de terre". Il s'agit d'une recette proposée par Delphine de Montalier, une des quatre auteurs culinaires du recueil. Elle est aussi l'auteur d'un livre que j'apprécie, "Les petits légumes". Cette recette était classée dans la catégorie "Envie de cuisiner" car elle nécessite un peu de temps (35 mn). Mais il y a aussi beaucoup d'"idées express" pour chaque ingrédient sélectionné.

Je n'avais pas en revanche de fenouil Picard, donc j'ai acheté un fenouil frais, ainsi que des petites pommes de terre Rattes du Touquet.

J'ai suivi scrupuleusement les indications de la recette (je préfère toujours procéder ainsi la première fois que j'essaie une recette, quitte à la personnaliser ensuite) et c'était très réussi. On s'est vraiment régalés : cabillaud cuit à point, rattes savoureuses, fenouil fondant et très parfumé. Une recette à retenir, pas du tout compliquée.

vendredi 003.jpg

Si vous êtes adepte des produits Picard, je vous recommande l'achat de ce livre, qui ne coûte pas très cher - 9,50 euros - (franchement, ils pourraient l'offrir car c'est clair que cela donne envie d'acheter plus de produits Picard !)