Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2013

Congélo vidé, congélo aussitôt (un peu) rempli !

Si vous me lisez régulièrement, vous avez suivi les quelques épisodes de mon nettoyage par le vide du congélateur de l'année (heureusement, il n'est pas très grand !). Ca y est, c'est fait ! Cela s'est terminé par une savoureuse recette de poulet aux oignons et gingembre (déjà réalisée, issue du livre "Le bonheur de cuisiner" dont j'ai souvent parlé), pour finir un reste d'oignons émincés.

P1070676.JPG

Etape suivante, congélateur dégivré et nettoyé. Puis vient le remplissage. En ce début de printemps, pas trop envie de me charger en légumes car il y en aura beaucoup de frais à disposition. Je commence donc par un premier stock pas trop important, en faisant un tour chez un fameux spécialiste des surgelés qui essaime à tous les coins de rue. J'y achète :

P1070674.JPG

- pour la fan de smoothies le dimanche : des tranches de mangue : pratique, bon, d'une qualité régulière.

- pour la femme active qui prépare des bentos et ne fait pas des courses tous les jours : des pavés de saumon, des filets de poulet, des crevettes.

- pour la pleureuse et pressée qui évite de les éplucher, des oignons émincés.

- pour la paresseuse qui a tant vu sa maman passer du temps à les préparer frais, des épinards en branches (qui sont loin de les égaler...)

- pour improviser un dessert, un gâteau ou égayer un yaourt même hors saison : des framboises.

Il y aura peut-être des petits compléments et surtout je garde de la place pour de bons plats maison.

Et vous, c'est quoi vos basiques du congélateur ?

03/05/2012

Et maintenant, je remplis le congélo !

congélateur,surgelés,picard,congeler,légumes,poisson,cuisiner avec les surgelésIl y a quelques jours, je vous parlais de la fin des stocks du congélateur. Celui-ci a été bien nettoyé, dégivré et le voilà prêt à recevoir quelques victuailles. Un peu de reste de pâte à tarte pour commencer, que je serai ravie de retrouver bientôt pour une quiche. Un peu de beurre pour ne pas le gaspiller (oui, oui, cela se congèle). Puis quelques stocks de Mr P.. J'ai l'impression que je fais moins appel à lui en été car il y a pléthore de légumes frais et plus d'envie de salades et de crudités. Mais on est encore dans une période intermédiaire où on a souvent envie de manger chaud, où les légumes d'été ne sont pas à leur meilleur, ...

Chez Picard, j'achète quasi-exclusivement des produits bruts, non cuisinés, sauf curiosité ou exception expérimentale par exemple. Mais, comme je le répète souvent, on peut aussi de temps en temps avoir recours à des plats préparés mais pas sûr qu'on se régale !

Je m'équipe avec des aliments qui vont me dépanner pour préparer un bento, improviser un dîner rapide, compléter un smoothie matinal, ... Car, comme toutes les personnes qui travaillent et rentrent tard, je ne peux pas aller faire mes courses quotidiennement dans les commerces du quartier. Il y a donc du poulet, du saumon, des épinards, des champignons, de la mangue, des framboises, des oignons, ...

Par facilité, je vais chez Mr P. mais certains légumes sont vraiment décevants. Je me dis que je devrai essayer les autres marques, que l'on trouve au supermarché. Auriez-vous des préférences, des suggestions en la matière ? Et qu'achetez-vous en priorité pour votre congélateur ?

18/02/2011

J'ai testé les plats préparés Picard

Je n'achète jamais de plats préparés. Mais cette semaine, j'ai fait exception car les circonstances faisaient que je ne pouvais pas cuisiner et que je disposais d'un micro-ondes. Je me suis dit que c'était une occasion d'expérimenter quelque chose de nouveau. Et ce d'autant plus que plusieurs de mes patientes m'ont parlé de plats surgelés qui leur facilitent la vie et seraient plutôt corrects.

alimentation,nutrition,surgelés,plats préparés,picard,congélateur,déjeuner rapide,micro-ondes

J'ai donc choisi plusieurs plats selon mes envies et la disponibilité en magasin, sans préoccupation calorique ni de coût (mais celui-ci peut aller largement du simple au double, de moins de 2 euros à plus de 4 euros, l'écart de prix semblant surtout dû à la richesse en viande/poisson). J'ai testé 4 plats individuels et je vous livre mes impressions diverses :

Jour 1. crevettes au curry et lentilles corail. C'est mangeable mais loin d'être extraordinaire, lentilles un peu pâteuses, crevettes sans beaucoup de goût.

alimentation,nutrition,surgelés,plats préparés,picard,congélateur,déjeuner rapide,micro-ondes

Jour 2. papillote de saumon aux épinards, poireaux et sauce au fromage blanc. C'est plutôt pas mal, et cela se mange sans déplaisir (je recommande les baguettes pour aller avec le "pliage origami" !). 
En revanche, je trouve que la présentation de ce plat peut être assez trompeuse pour qui voudrait surveiller les calories : le fond blanc, les couleurs, la notion de papillote, la sauce au fromage blanc : tout cela induit l'idée d'un plat léger, ce qui n'est pas du tout le cas : il est aussi calorique que les autres et notamment très riche en gras (sans doute car dans la sauce, outre le fromage blanc affiché, il y a de la crème, du beurre, de l'huile...).

alimentation,nutrition,surgelés,plats préparés,picard,congélateur,déjeuner rapide,micro-ondes

Jour 3. bento saumon teriyaki, riz, légumes. Là, j'ai pris un sérieux risque étant donné mon exigence en matière de cuisine nippone mais justement j'étais curieuse de voir ! C'est bof, le saumon est correct mais la sauce bizarrement très liquide, le riz est trop collant, les légumes sont passables. Mais peut-être n'ai-je pas bien maîtrisé la cuisson dans un vieux micro-ondes ?

Jour 4. gratin de thon et légumes.
Je l'ai agrémenté de basilic que j'avais sous la main et franchement c'était pas mal du tout. Mais c'est plutôt des légumes au thon, c'est-à-dire surtout des légumes.

Conclusions :
- une constante : c'est assez fade, manquant de saveur, avec pas mal de sauce (sauf le gratin). J'ai fait grand usage de poivre et de sel.
- cela peut dépanner, c'est mangeable. Bien sûr, je n'aurai vraiment pas envie de manger cela tous les jours. Mais il ne faut pas non plus en avoir peur et diaboliser ces plats préparés : certes, la liste des ingrédients est longue, il y a des additifs (stabilisant, épaississant, acidifiant, ...), du sel, des matières grasses sans qu'on en décide la quantité. Mais occasionnellement, cela ne peut pas avoir d'impact sur le poids ou la santé. Le problème serait d'en manger tous les jours.
- la difficulté c'est de faire bonne pioche dans le vaste choix proposé. Si vous choisissez un plat que vous aimez vraiment, vous aurez d'autant plus de chances d'être déçu(e) car vous serez plus exigent(e). Mon palmarès perso, au plan du goût, sur ce que j'ai testé :
1. Le gratin de thon et légumes
2. Le saumon en papillote
3. Le bento saumon
4. Les crevettes et lentilles
- je suis confortée dans mon idée de privilégier surtout les produits nature/bruts chez Mr P.
- vivement que je revienne à mes petits bentos maison même si cela prend plus de temps !

A vous si vous avez des plats préparés chouchous !

26/11/2010

Agrémentons les surgelés

P1020934.JPGRencontrant beaucoup de femmes qui travaillent, qui rentrent tard, qui culpabilisent de ne pas cuisiner mais qui finissent souvent par gaspiller des légumes frais achetés le week end, je leur suggère d'avoir un petit stock de légumes surgelés parmi ceux qu'elles préfèrent.
Pour ma part, il ne s'agit ni d'acheter des poêlées de légumes toutes faites (dont on ne maîtrise pas l'assaisonnement) ni de servir des légumes juste cuits à la vapeur ou réchauffés au micro-ondes. Mais de trouver un bon mix qui sera vite prêt et agréable à manger. Ce peut être l'assemblage de plusieurs légumes proposés séparément. Ce peut être aussi les mélanges de légumes nature. Ainsi, l'autre soir, il s'agissait d'un mélange de notre fournisseur préféré (P..., n'est-ce pas ?!), une "jardinière de légumes bio" (carottes, haricots verts, petits pois, chou-fleur, pommes de terre) : avec l'ajout par mon chef cuisinier pesonnel d'huile d'olive, d'un peu d'ail, de quelques champignons de Paris émincés qui se trouvaient là, elle est devenue tout à fait savoureuse pour accompagner du bon jambon tranché fin. Et, pour tout dire, bien supérieure à ce que j'aurais imaginé, même si cela n'a pas le croquant du frais. Un repas simple, vite prêt et bon.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne de temps en temps un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

11/03/2010

Crêpe thon-légumes : plaisir gourmand du 11 mars

11mars 002.jpgJeudi soir, improvisation avec de serviables amis pour qui veut bien manger, le trio Frigo-Congélateur-Placard : soit un reste de julienne de légumes Picard (entamé ici, pas le meilleur produit Picard à mon goût), des oeufs, un yaourt, une petite boite de thon, un peu de sel, beaucoup de poivre. Le tout a donné une sorte de crêpe-quiche aux légumes et au thon qui s'est avérée absolument et étonnament délicieuse, l'apport du thon étant essentiel pour donner un peu plus de goût. Un plat consistant , accompagné d'une petite salade, pour un dîner vite prêt.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire, faire une suggestion ou demander une recette détaillée, une adresse,...

21/01/2010

Soba aux légumes : plaisir gourmand du 21 janvier

soba.jpgJeudi, déjeuner préparé rapidement pour emporter mais dont j'avais un peu anticipé l'idée, pour utiliser les moyens du bord. Récapitulons : j'avais une julienne de légumes Picard dont je ne savais trop que faire. Par chance, cet produit est proposé dans le cahier de recettes Picard dont j'ai déjà parlé et une recette m'a plu : des sobas* (pâtes de sarrasin japonaises) à la julienne de légumes. J'avais la plupart des ingrédients requis : des sobas, du tofu, la julienne, je me suis procurée des pousses d'épinard, j'ai ajouté ma touche : du persil plat pour le goût, on assaisonne et voilà un plat vite prêt, complet, plein de couleurs et de saveurs, qui s'est avéré excellent. Attention toutefois à cuire la julienne moins que le temps indiqué pour garder le croquant des légumes.

*Les personnes intolérantes au gluten peuvent manger des sobas mais il faut veiller à prendre des sobas à base de sarrasin à 100 % (et non un mélange blé/sarrasin, qu'on trouve aussi dans les épiceries japonaises).

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

09/01/2010

Cocotte de cabillaud : plaisir gourmand du 8 janvier

vendredi 001.jpgJ'ai acheté récemment un cahier de recettes proposé par Picard car, en le feuilletant, j'ai eu l'impression de voir beaucoup de recettes appétissantes et faciles à réaliser.

Pour le tester, je me suis lancée dans une première recette, partant du fait que j'avais des dos de cabillaud dans mon congélateur :  "Cocotte de cabillaud au fenouil et pommes de terre". Il s'agit d'une recette proposée par Delphine de Montalier, une des quatre auteurs culinaires du recueil. Elle est aussi l'auteur d'un livre que j'apprécie, "Les petits légumes". Cette recette était classée dans la catégorie "Envie de cuisiner" car elle nécessite un peu de temps (35 mn). Mais il y a aussi beaucoup d'"idées express" pour chaque ingrédient sélectionné.

Je n'avais pas en revanche de fenouil Picard, donc j'ai acheté un fenouil frais, ainsi que des petites pommes de terre Rattes du Touquet.

J'ai suivi scrupuleusement les indications de la recette (je préfère toujours procéder ainsi la première fois que j'essaie une recette, quitte à la personnaliser ensuite) et c'était très réussi. On s'est vraiment régalés : cabillaud cuit à point, rattes savoureuses, fenouil fondant et très parfumé. Une recette à retenir, pas du tout compliquée.

vendredi 003.jpg

Si vous êtes adepte des produits Picard, je vous recommande l'achat de ce livre, qui ne coûte pas très cher - 9,50 euros - (franchement, ils pourraient l'offrir car c'est clair que cela donne envie d'acheter plus de produits Picard !)