Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2017

Bordeaux, rencontres chaleureuses et balade gourmande

Jeudi, je suis partie à Bordeaux et j'y suis restée 24 heures. J'avais eu le privilège d'être invitée à intervenir autour de mon livre par l'association Femmes 3000 Gironde. Tout se fait par des rencontres... Ma copine-collègue Françoise, sophrologue installée à Sarlat, avait parlé de mon livre à Nathalie Sartre, psychiatre installée à Bordeaux et membre du bureau de Femmes 3000. Toutes deux sont membres du GROS (Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids) donc totalement en phase avec mon approche. Nathalie s'est intéressée au livre et, avec accord de l'association, m'a proposé cette conférence, tant elle se sait entourée de femmes prises au piège des régimes. Ce fut une soirée vraiment très agréable, avec un chaleureux accueil de l'association, une introduction blagueuse et une ribambelle de questions par la très active et tonique Marie-Laure Hubert-Nasser, une écoute attentive et chaleureuse des participantes, des interrogations intéressantes, des échanges sincères, des dédicaces nombreuses et le plaisir de rencontrer une médecin nutritionniste et une diététicienne...qui font la pub de mon livre auprès de leurs patients ! La conférence a été suivie d'un dîner plaisant au bistrot du Gabriel sur la superbe place de la Bourse.

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

En gourmande compagnie (Anne Lataillade et le chef du Gabriel), photo Marie-Laure Hubert-Nasser

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

Esturgeon et semoule à la betterave

Quand j'ai su que je venais à Bordeaux, j'ai alerté mes contacts locaux pour essayer de les (re)voir. C'est ainsi que, en quelques heures :

- j'ai revu trop brièvement ma charmante collègue la Fée Diet,

- j'ai papoté quelques minutes avec Anne dont je recommande tant le blog aux recettes innombrables et abordables,

- j'ai partagé un sympathique déjeuner avec Agnès, interprète de japonais partie à Bordeaux il y a quelques années (comme elle est végétalienne, je l'ai accompagné au Kitchen Garden pour manger un bon et copieux "veggie bowl"),

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

- j'ai pris un café avec Joëlle (dans un plaisant lieu à l'ambiance italienne, Il Meneghino),

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

- j'ai fait la connaissance réelle, après celle virtuelle, de Vanessa, freelance, et de Jean-Philippe, néo-pâtissier autour d'un thé.

Avec tout cela, il m'est quand même resté quelques heures pour découvrir la ville, à pied et en tramway, sous un ciel bleu magnifique le jeudi, plus gris le vendredi. Que de beaux bâtiments classiques, de vastes places, de rues aux vieilles demeures. Et que de gourmandise aussi !

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

Ainsi, j'avais noté dans des échanges Facebook, l'intérêt de découvrir l'artisan chocolatière Hasnaâ et j'ai fait quelques achats dans sa boutique.

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

Passionnée de pain, j'ai fait deux escales en la matière : l'une à vocation plutôt historique au Pétrin Moissagais, évoqué par l'excellent site Alimentation Générale, l'autre pour découvrir un boulanger qui tente une démarche vertueuse à toutes les étapes de la fabrication du pain, à la Maison Hermelin. J'ai pu discuter de façon intéressante avec le boulanger, installé depuis peu, et j'ai acheté un délicieux "pain norvégien" multi-farines et multi-graines. Pour faire découvrir ses pains atypiques, il les fait beaucoup goûter.

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

 Je suis aussi tombée par hasard au marché des Capucins sur un stand mono-produits de petits puits d'amour tellement appétissants que je n'ai pas su résister (ceux de la maison Seguin).

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

Et évidemment, impossible de rentrer sans quelques canelés, ceux de la Toque Cuivrée.

bordeaux,femmes 3000 gironde,pain à bordeaux,maison hermelin,hasnaa,kitchen garden,il meneghino,balade gourmande à bordeaux,dédicace,diététicienne gourmande

Bref, une fort plaisante parenthèse et j'y reviendrai volontiers à une autre occasion.

 

16/01/2017

Elle court, elle court, la gourmandise... !

Suite à la sortie de mon livre, il y a eu quelques événements à Paris et j'ai été sollicitée deci-delà par des lecteurs/lectrices, contacts sur les réseaux sociaux pour venir parler de mon livre et le dédicacer. Oh, je ferais bien le tour de France mais temps et budget risquent de manquer un peu pour cela ! Je compte quand même saisir quelques opportunités d'aller parler de mon livre et d'alimentation au fil des mois.

dédicace,la gourmandise ne fait pas grossir,lyon,bordeaxu,femmes 3000 gironde,olio nuovo day,huile d'olive nouvellePour l'instant, il n'y a pas de dédicace programmée à Paris prochainement sauf changement de dernière minute mais on peut toutefois en imaginer une de façon informelle si vous, lecteur-lectrice parisien le souhaitez. En effet, samedi 21, de 16h30 à 17h00, je serai sur l'espace La Cornue de la Grande Epicerie du Bon Marché à Paris, pour parler d'huile d'olive nouvelle, donc pas vraiment de mon livre. Mais, si vous passez juste après, et souhaitez me voir ou avoir une dédicace, ce sera avec grand plaisir. Et mon livre est disponible au Bon Marché (si vous ne l'avez pas encore !). Cela se passe dans le cadre d'un bel événement, les Olio Nuovo Days, une semaine destinée à mettre en valeur des huiles d'olive nouvelles (récolte récente) de multiples origines et de haute qualité. Je vous invite à regarder le programme, il y a de multiples événements prévus, soit de découverte-dégustation, soit dans des restaurants.

Quittons un peu Paris... Chaque dédicace est l'occasion de rencontres et échanges fort sympathiques et intéressants. Et il y en aura une une dans quelques jours, à Bordeaux. En effet, je suis invitée par l'association Femmes 3000 de Gironde à parler alimentation autour de mon livre. Et je compte bien profiter aussi de l'occasion pour rencontrer/revoir quelques sympathiques personnes installées là-bas.

J'ai évoqué mes "virées" à Brest et Périgueux, j'avais oublié Lyon. Je suis en effet partie fin octobre à Lyon pour rencontrer quelques personnes qui me suivent depuis longtemps ou moins longtemps avec fidélité. Ce fut une rencontre en fin de journée, fort chaleureuse et plaisante, dans un lieu agréable, un salon de thé-librairie, le Tasse-Livre.

20161027_170421_lyon.jpg

J'en ai profité pour me balader une demi-journée dans Lyon, il faisait un temps froid et lumineux et j'ai beaucoup marché. J'avais sollicité quelques gourmets locaux sur les réseaux sociaux pour savoir où diriger mes pas.

Je suis arrivée à l'heure du déjeuner et me suis lancée dans une longue marche pour atteindre un restaurant largement vanté par la très gourmande Sonia Ezgulian, le Kitchen Café. Après avoir failli repartir faute de table, j'ai pu y déjeuner d'un plaisant et original plat (oie du Périgord, polenta crémeuse, choux de Bruxelles à la sauce soja)  et d'un fort délicieux dessert à base de pommes "feuille à feuille". Tout cela, pas typiquement lyonnais !

20161027_131932.jpg

20161027_133353.jpg

Juste à côté, je suis tombée par hasard sur une boulangerie récemment ouverte, Antoinette Pain et Brioche, où j'ai été accueillie très sympathiquement. Une boulangerie qui ne fait que des pains et des brioches (déclinées à différents parfums). J'ai pris un pain de seigle (à la farine fournie par un vieux Monsieur) et une brioche, non pas aux pralines mais au café, qui fut un bonne part de mon dîner dans le train retour.

dédicace, la gourmandise ne fait pas grossir, lyon, bordeaxu, femmes 3000 gironde, olio nuovo day, huile d'olive nouvelle

Laurence de Chocolatitudes m'avait recommandé de faire une visite à l'artisan chocolatier bio Guillaume Daix. Là aussi, j'ai eu un accueil adorable, j'ai discuté avec le chocolatier, goûté divers chocolats et suis repartie avec quelques achats.

dédicace, la gourmandise ne fait pas grossir, lyon, bordeaxu, femmes 3000 gironde, olio nuovo day, huile d'olive nouvelle

Je suis aussi allée visiter les Halles de Lyon, pas aussi emballantes qu'on me l'avait promis, peut-être à cause du calme d'une heure creuse. J'en aurais bien rapporté quelques quenelles (j'ai le souvenir d'enfance que je mangeais cela avec délectation quand nous faisions un stop dans une brasserie lyonnaise sur la route des vacances) mais je n'avais pas le bon timing pour garder des produits au frais.

J'apprécie vraiment beaucoup ces petites escapades, mix de rencontres, de balades et de gourmandise, tout ce que j'aime !

 

05/01/2017

Samedi, on cause gourmandise chez Inspire à St Cloud

Si vous êtes samedi à Paris ou pas loin de Saint Cloud, rendez-vous samedi après-midi dès 14h00 au bel institut de Pilates, Inspire, créé par la dynamique Laurence, reconvertie comme moi. J'y serai pour échanger sur divers sujets alimentaires selon l'intérêt des participants et éventuellement dédicacer mon livre.

Inspire_affiche A3 ariane grumbach.jpg

 

INSPIRE - 4 Parc de la Bérengère, St Cloud (train direct depuis St Lazare, arrêt Le Val d'Or)

 

02/01/2017

Résolutions de début d'année ? En tout cas, PAS DE REGIME !

Cette après-midi, histoire de commencer l'année sur les chapeaux de roue, j'étais invitée par Flavie Flament sur RTL, dans son émission On est fait pour s'entendre pour parler des régimes et surtout dire "stop aux régimes". J'étais en bonne compagnie avec Chloé Hollings, auteure du livre "Fuck les régimes", qui a fait a paix avec la nourriture et avec son corps après des années de régime et perdu du poids justement quand elle a arrêté de vouloir en perdre à tout prix. On a été en phase dans nos interventions : réapprendre à écouter son corps, à lui faire confiance, manger de tout en écoutant ses envies, comprendre ce qu'il y a derrière les kilos en trop, etc. Merci à Flavie Flament et son équipe pour avoir mis ce thème à l'ordre du jour, pour leur invitation et pour accueil fort sympathique. Le replay est . Donc, surtout pas de résolution de régime en ce début d'année !

A propos de résolutions, je ne dis pas qu'il ne faut pas aspirer à modifier des choses dans sa vie, y compris sa façon de manger. Peut-être est-ce plus facile à un moment symbolique comme une nouvelle année. Mais je crois qu'il ne faut surtout pas se fixer des objectifs démesurés. Perdre 15 kilos en deux mois. Ou aller à la salle de sport quatre fois par semaine. Peut-être choisir un changement à la fois, en fonction de ce qu'on désire vraiment. Et avancer à pas raisonnables, en fonction de son rythme personnel et de l'implication qu'on peut y mettre sans bouleverser tout le reste.

Pour ma part, je vais essayer :

- de m'occuper toujours du mieux possible des personnes qui viennent me consulter,

- d'alimenter un peu plus souvent ce blog à nouveau,

- de continuer à parler de mon livre dans divers lieux car je suis convaincue, sans fausse modestie, qu'il peut avoir une utilité,

- et aussi de garder un peu de temps pour moi !

Ça fait déjà pas mal !

Et vous, avez-vous des projets autour de ce qui est important pour vous ?

A nouveau, très belle année !

01/01/2017

Belle et délicieuse année 2017 !

Je vous souhaite une merveilleuse année 2017, pleine de bons moments, de délicieuse gourmandise, de belles rencontres, riche de la réalisation de vos souhaits les plus chers, sans vous fixer de résolutions délirantes. Prenez soin de vous et de vos proches et profitez de la vie jour après jour !

bonne année 2017, meilleurs voeux, diététicienne anti régime, stop aux régimes



Rappel : rendez-vous demain lundi à 15h sur RTL, on causera régimes !

12/12/2016

Oyez, oyez, Parisiens, le 22 décembre, dédicace à votre service !

Il y a déjà eu plusieurs occasions, en particulier à Paris, de venir faire dédicacer mon livre. D'ailleurs, ce n'est pas fini, on va continuer dès janvier. Mais cela ne suffit pas ! Est-ce l'urgence de cadeaux de Noël, l'envie de l'offrir, quelques personnes sont demandeuses sans tarder et j'ai du mal à dire non, c'est toujours une occasion de rencontres sympathiques. Alors, suite à quelques échanges Facebook, j'ai décidé de vous accueillir jeudi 22 décembre toute la journée à mon cabinet, dans le 9eme arrondissement. Papotage, dédicace, petites gourmandises à savourer, cela vous dit ?
Seule condition, m'envoyer un message avant mercredi 21 midi à toutelagourmandise@gmail.com (ou un message privé via twitter ou facebook si nous sommes connectés) pour me prévenir de votre venue.

la gourmandise ne fait pas grossir,diktats alimentaires,mincir sans régime,diététicienne anti-régime,dédicace,diététicienne paris 9

NB : vous pouvez venir avec un livre déjà acheté et sinon, j'aurai quelques exemplaires en stock (13 euros, paiement en espèces).

NB bis : pour mémoire, le livre existe aussi en format ebook, téléchargeable en ligne, au prix de 9,99 euros.

09/12/2016

Les émotions, un univers complexe et essentiel

Les émotions que l'on ressent, c'est un sujet que j'évoque très fréquemment avec mes patients car elles ont souvent un lien avec la nourriture, qu'il s'agisse de se réconforter, de se faire plaisir, de s'apaiser voire de fuir quelque chose de ressenti trop pénible. "Le poids des émotions" étaient le thème du congrès aux XIVemes rencontres du GROS (Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids, association dont je fais partie depuis mes débuts de diététicienne) le jeudi 24 novembre. Je ne vais pas rendre compte de la totalité mais évoquer quelques interventions particulièrement intéressantes et complémentaires.

congrès du gros,rencontres du gros,obésité et surpoids,comportement alimentaire,émotions,thérapie des émotions

En introduction, Gérard Apfeldorfer s'est réjoui que les émotions reviennent sur le devant de la scène après des siècles où on a essayé de nous convaincre que nous devrions être des êtres de pure rationalité... Et heureusement ! Car les émotions sont un moyen de nous adapter aux événements et à notre environnement et d'assurer entre autres notre survie ! Et notre bien-être. Elles nous aident à comprendre ce dont nous avons besoin, à nous motiver, à avoir des relations avec autrui...

congrès du gros,rencontres du gros,obésité et surpoids,comportement alimentaire,émotions,thérapie des émotionsLe professeur et psychothérapeute belge Pierre Philippot, spécialisé dans la thérapie des émotions, a rappelé ainsi que les émotions avaient d'abord une fonction, celle de réguler nos interactions avec notre environnement. Elles sont toutes utiles, il n'y a donc pas lieu d'opposer "bonne" et "mauvaise" émotion. Mais les problèmes commencent quand le processus d'expression d'une émotion dérape, qu'on veut la fuir, la refouler, l'étouffer ou qu'elle soit en décalage avec la situation.

Cette habitude qu'ont certaines personnes de réprimer ainsi leurs émotions peut trouver son origine dans l'enfance, selon l'éducation émotionnelle qu'on a reçue. La psychologue Jeanne Siaud-Facchin, a fait une intervention passionnante sur 'l'enfance des émotions", la place des émotions dans l'enfance. Les émotions étant un régulateur et un moyen d'exprimer nos besoins profonds, il est impératif de prendre en compte sans discuter les émotions de l'enfant, qu'il ressent de façon brute et instantanée et de ne surtout pas faire comme si c'était "pas grave", "sans raison" et au contraire de nommer l'émotion qu'il ressent, de lui donner un sens. J'ai trouvé très intéressant qu'elle affirme que, finalement, il y a une seule question à poser à un enfant dans ce cas-là est "De quoi as-tu besoin ?" 

Elle a montré l'importance de l'attachement qui se crée avec une figure de "mère" (pas forcément la mère biologique) qui sécurise les débuts de la vie. Une relation aimante, soutenante, empathique permet de développer d'une bonne régulation émotionnelle. Cela m'a évoqué le contre-exemple absolu, dans un livre qui m'a beaucoup marquée et passionnée ces derniers mois, Laetitia, d'Ivan Jablonka : Laetitia et sa sœur jumelle ont totalement manqué justement de cette sécurité affective et en ont eu des séquelles durables.

Il n'y a cependant pas de fatalité à avoir un mode d'expression émotionnel perturbé. Jeanne Siaud-Facchin a expliqué qu'on peut à tout âge développer ses compétences émotionnelles et déclencher les hormones de l'attachement et de la sécurité (la fameuse ocytocine). Il n'est jamais trop tard pour apprendre à repérer, nommer, accueillir, exprimer son vécu émotionnel.

J'ai beaucoup apprécié que Pierre Philippot tempère la mode omniprésente de la pleine conscience en parlant d'une souhaitable flexibilité : l'important est d'élargir son répertoire émotionnel et de ne pas fonctionner toujours sur le même mode. Au lieu d'être toujours dans l'évitement émotionnel (qui finit par nuire au respect de ses émotions et peut conduire à des compensations alimentaires) ou d'être toujours dans l'introspection de son ressenti (qui demande un effort certain), on peut avoir la souplesse (ah, la souplesse, un mot que j'emploie à longueur de temps mais que j'ai mystérieusement oublié dans mon livre !) de jongler avec différentes possibilités : on peut parfois se confronter à ses émotions ou en parler à un proche mais on a aussi le droit de se changer les idées et se distraire avec une série, un magazine, ... Et bien sûr aussi, se réconforter avec le nourriture en ne culpabilisant de le faire de temps en temps avec un aliment qu'on aime.

Bienvenue au royaume des émotions, ne les craignez pas !

Image © claudykant Fotolia.com

 

 

04/12/2016

La gourmandise ne fait pas grossir : RV mardi à Brest avec Olivier Hélibert en prime !

Mardi soir, j'aurais le plaisir de parler d'alimentation et de mon livre à la librairie Dialogues, célèbre librairie de Brest et ce sera un événement très gourmand. 

Tiens, pourquoi donc aller à Brest parler de mon livre plutôt qu'à Toulouse, Strasbourg ou Nantes ? Parce que...Olivier Hélibert. Parce que...Dialogues. Je m'explique. Au mois de mars à Omnivore, j'ai écouté et rencontré Olivier Hélibert, exigeant et sympathique charcutier-traiteur installé près de Brest et goûté un peu ses produits de haute gastronomie. Du coup, on est entrés en contact sur Facebook. et quand j'ai annoncé la sortie de mon livre, il a réclamé une dédicace. Je l'ai pris au mot et proposé, sans trop réfléchir, de venir la faire à Brest. Ah ah, cela n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd ! On a imaginé de la coupler avec un petit buffet charcutier car j'aime que le livre soit associé à de la gourmandise concrète (cf les dédicaces chez RAP, Terroirs d'Avenir, Chocolatitudes). Il a contacté la librairie de référence à Brest, Dialogues, qui a dit banco de façon très sympathique. Je serai ravie du coup de découvrir cette librairie que Gaëlle, grande lectrice et un temps brestoise, m'a grandement vantée Me voilà donc sur le point de partir pour un aller-retour assez express à Brest. Cela me fait un peu drôle car je crois que je n'y ai pas mis les pieds depuis près de 25 ans et un voyage à l'ile d'Ouessant...

librairie dialogues, brest, olivier helibert, la gourmandise en fait pas grossir, dédicace, diététicienne gourmande, charcuterie, vive le bon gras, bretagne, rencontres librairie dialogues brest

Souvenir d'une délicieuse dégustation lors de la conférence Omnivore

Gourmand(e)s breton(ne)s, cela me ferait très plaisir de vous rencontrer à cette occasion, de répondre à vos questions diverses sur la nourriture et de picorer (pas très végétarien...) ensemble. Cela vous dit ? Habitants de Brest et alentours, parlez-en autour de vous ! Ces rencontres sont toujours l'occasion d'échanges sympathiques et il y a tellement à dire autour de l'alimentation aujourd'hui...

Cela se passe mardi 6 décembre de 18h à 20h au café de la librairie Dialogues, rue de Siam, à Brest, avec petit buffet charcutier.

29/11/2016

Au Salon du Livre Gourmand de Périgueux, plaisir des échanges

Le week-end dernier, je suis partie à Périgueux, pour prendre part au Salon du Livre Gourmand, un événement qui rassemble un grand nombre d'auteurs culinaires. Ce furent deux jours vraiment très agréables, pour de multiples raisons :

20161125_220336.jpg

- j'ai passé la majeure partie de mon temps à parler de mon livre, échanger avec des personnes très diverses, souvent étonnées par le titre, leur expliquer ma vision de la gourmandise et de l'alimentation, des régimes, .... Certains étaient tout à fait d'accord, d'autres pas du tout, on a discuté. J'ai beaucoup aimé qu'un monsieur qui avait acheté le livre le samedi soit revenu le dimanche en prendre deux autres à offrir car il l'avait entre-temps feuilleté avec intérêt.

- J'ai aussi participé à deux tables rondes où j'ai essayé de faire valoir mon point de vue tout en étant attentive aux autres arguments. J'ai aimé que l'animatrice pertinente de ces tables rondes dise à propos de mon livre : "on pense à un mot, culpabilité, étiquetage, ... on ouvre le livre, le mot y est et on a une réponse".

20161126_092449_bis.jpg

- j'ai eu le grand plaisir de revoir et d'échanger avec des personnes passionnantes et sympathiques que j'avais déjà croisées comme Marie-Claire Frédéric, LA spécialiste française de la fermentation, Florence Arnaud, très pointue sur la question complexe des intolérances et allergies, Mathilda Motte, en plein dans la folie du lancement à succès de la Maison du Mochi, Agathe S, fine gastronome, Geneviève Hofman, auteure d'un superbe livre sur le pain ou de recroiser Camille Labro, qui a gagné le premier prix Les Savoureuses remis à un livre culinaire écrit par une femme, la très active RP Elise venue accompagner Luana Belmondo, la tranquille Clea, la nippophile Laure Kié.

20161126_154959.jpg

Mes voisines de dédicace, des éditions La Plage, Clémence Catz, Linda Louis, Clea (assises), Marie Laforêt (debout)

- j'ai aussi fait la connaissance de personnes que je connaissais virtuellement ou sur papier, comme l'auteure multi-talentueuse Sophie Brissaud, la tonique et responsable Marie Kerouedan, la très pêchue Linda Louis qui était ma voisine de dédicace, la charmante Marie Cochard, très engagée dans l'anti-gaspi alimentaire, et croisé des tas d'autres personnes passionnées de bonne nourriture et de bons vins.

- j'ai échangé quelques mots avec le chef Michel Guérard, éphémère voisin de dédicace et il a feuilleté avec intérêt mon livre (mais il ne s'est pas attardé).

salon du livre gourmand de périgueux, silg, SILG 2016, périgueux, la gourmandise ne fait pas grossir, perigord, rencontres culinaires

- j'ai apprécié l'ambiance animée du salon et été impressionnée par la diversité des activités proposées, conférences, tables rondes, ateliers, démos, visites, ... même si j'en ai peu profité.

- j'ai été impressionnée par l'organisation professionnelle et attentive et notamment j'ai trouvé fantastique l'implication d'une équipe d'étudiants en management hôtelier, vraiment aux petits soins pour les auteurs.

- j'ai apprécié la gentillesse générale, comme celle de cette dame du stand AOP, qui, voyant ma déception de ne pas pouvoir acheter quelques noix, m'en a offert un gros paquet.

20161127_130242.jpg

- j'ai mis la main sur une série de très plaisantes petites monographies culinaro-légumières des éditions Rue de l'Echiquier "Tout est bon dans..." en lien avec le réseau Cocagne (8 euros pièce). C'est l'intérêt d'un salon de pouvoir tomber sur des livres qui ne sont pas forcément les plus visibles en librairie. Ce fut mon seul achat, ce qui représente un certain exploit dans un salon si bien garni !

20161127_184500.jpg

- j'ai découvert avec bonheur la ville de Périgueux qui a un centre ancien vraiment très beau où j'aurais aimé me promener plus longuement. L'hôtel Ibis où je séjournais avec d'autres était joliment situé en bord de rivière, juste à côté de cette partie de la ville. J'y reviendrai volontiers mais c'est un peu loin de Paris pour un week-end...

20161127_092412_perigueux.jpg

- Le temps fut magnifique et propice aux plaisantes petites balades matinales.

- Je n'ai pas eu le temps de profiter largement de l'offre gastronomique locale car je donnais la priorité à la dédicace. Toutefois, j'ai apprécié un délicieux toast à l'omelette aux cèpes, un plaisant pavé d'esturgeon dans un restaurant plutôt traditionnel, la Ferme St Louis, différents types de gâteau aux noix, qui est vraiment une spécialité (bien dense...) locale.

 20161126_192010.jpg

20161126_204544.jpg

20161127_103123.jpg

Bon, "yapluka" écrire un autre livre pour y retourner !!!

24/11/2016

Rencontres du GROS : le poids des émotions

Fotolia_54190846_XS.jpgCe jeudi ont lieu les 14emes Rencontres du GROS (Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids), consacrées cette année au "poids des émotions". Sujet essentiel. En effet, chez certaines personnes, les émotions, qu'il s'agisse d'angoisse, de tristesse, de frustration... sont parfois (ou souvent ou toujours) compensées, apaisées, anesthésiées, par une prise alimentaire. Et plus on culpabilise de le faire, plus on ressent le besoin de manger. Je parle de ce cercle vicieux dans mon livre. Je vais assister avec intérêt à cette journée, avec le plaisir de retrouver de nombreux collègues. Sur le même thème est proposée samedi matin une conférence grand public et gratuite "Les émotions font-elles grossir ?" Cela se passe à Paris dans le 6eme arrondissement à partir de 10H30. Les informations et le lien pour s'inscrire, c'est ici.

Image © kyoko via Fotolia