Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2010

Des ados plutôt sensées et anti-régime !

Samedi, j'animais un atelier avec des ados sur le thème "Tentations et dangers des régimes".

En fait, pas trop besoin de les convaincre, il s'agissait de jeunes filles avec la tête sur les épaules, conscientes des effets yoyo néfastes des régimes, notamment parce qu'elles ont parfois pu observer cela dans leur environnement. Il y a parfois une envie d'être un petit peu plus mince mais elles étaient gourmandes et n'avaient pas envie de se priver pour perdre quelques kilos.

La discussion était riche, intéressante et pleine de bonne humeur, autour des images des magazines, des modèles qui nous influencent ou pas, des façons de résister aux copines qui se mettent aux régimes, du sport qu'on aime ou pas. Mais on a aussi abordé leur alimentation au quotidien : la difficulté à ne pas se jeter sur le goûter quand le déjeuner a été très limité car la cantine était vraiment trop mauvaise, le goûter qui se prolonge alors qu'on n'a plus faim pour retarder le moment d'aller travailler, la "gourmandise" qui fait continuer à manger peut-être parce qu'on n'est pas assez attentive à ses sensations alimentaires et au goût des aliments.

Du coup, il y a le projet de prolonger cet atelier par un autre autour de la dégustation et des cinq sens. A suivre !

Merci à elles pour leur participation active et rieuse.

La période de l'adolescence est compliquée dans plein de domaines : à propos d'ados, je viens découvrir le blog très intéressant d'une personne qui les coache notamment autour de l'orientation et des relations avec les parents.

 

01/04/2010

Atelier ados : ce sera le 10 avril

Fotolia_Natalya Semenchuk.jpgL'atelier pour les ados "Tentations et dangers des régimes" prévu le 3 avril aura finalement lieu le 10 avril (de 16h00 à 17h30) pour cause de week-end pascal. Si vous connaissez une jeune fille (13-16 ans environ) intéressée, ne tardez pas, il ne reste plus beaucoup de places.

Pourquoi un atelier spécial ados ? Car c'est l'âge où le corps se transforme, où on a du mal à se plaire, où on se laisse peut-être facilement influencer par les medias, par les copines. Et du coup, de nombreuses jeunes filles, de plus en plus tôt, sont tentées de se lancer dans des régimes injustifiés, sans forcément en mesurer les conséquences.

Inscription par mail : ariane.grumbach@bbox.fr, participation 15 euros.

 

Dessin copyright Natalya Semenchuk

24/03/2010

Les consultations vues par...Hortense

Mon approche de la diététique n'est pas tout à fait traditionnelle. Pour aider à mieux comprendre ma démarche de prise en charge du comportement alimentaire, ce blog donnera de temps en temps la parole à une personne qui est venue me voir et qui répondra à trois questions.

Trois questions à...Hortense, 29 ans, consultante.

Blog : Comment avez-vous vécu cet accompagnement ?

Hortense : La première fois, j'ai été vraiment surprise. J'ai réalisé que la diététique, ce n'était pas forcément passer par la pesée, l'indice de masse corporelle, ... mais plutôt qu'il s'agissait d'une rééducation alimentaire. Ensuite, tout du long, ça s'est très bien passé. J'ai trouvé les différents exercices que je faisais entre les consultations très instructifs. C'était vraiment bien de comprendre par l'expérience, de faire une rééducation empirique, concrète. Et puis on a bien ciblé sur ce qui était important me concernant : manger selon ses envies, ne pas se focaliser sur l'équilibre alimentaire et la nécessité de manger des fruits et légumes mais se faire plaisir, et le rassasiement alors vient avec.Fotolia_20194470_ariwasabi.jpg

Blog : Qu'est-ce que cela vous apporté aujourd'hui dans votre relation à l'alimentation ?

Hortense : Je me fais plaisir en mangeant ! Je me suis éloignée du sens des obligations qui me faisait préparer des repas équilibrés même si ce n'était pas ce dont j'avais envie. Selon les soirs, j'ai plus ou moins faim, j'ai des envies variées et c'est cela qui guide le contenu de mon repas. Je peux très bien sauter un repas si je n'ai pas du tout faim alors que cela aurait été impensable avant. J'ai vraiment bien intégré le travail sur l'écoute de mes envies et cela me fait finalement manger de tout ! Parallèlement, je considère moins l'alimentation comme un refuge que comme une source de plaisir. Au global, j'ai une relation beaucoup plus détendue avec la nourriture. Et cela a été bénéfique pour ma silhouette !

Blog : Pourriez-vous donner un exemple concret de changement dans votre alimentation ?

Hortense : J'écoute vraiment mes envies. Par exemple, un soir, je mangerai une soupe car c'est ce dont j'aurai envie et le lendemain, j'aurai envie de cookies et je les mangerai sans aucune culpabilité.

Merci à Hortense et à bientôt pour une autre interview.

Photo © Ariwasabi - Fotolia.com

 

23/03/2010

Kitchendiet : bilan personnel

Comme je l'avais dit ici, j'ai eu l'occasion de goûter les plats Kitchendiet lors d'une dégustation en présence du chef Mauro Colagreco. Mais je voulais tester ces plats dans la "vraie vie" pour donner mon avis. C'est-à-dire préparés par un traiteur, conditionnés sous vide, réfrigérés, stockés, réchauffés au micro-ondes.

24fev 001.jpg
Un des emballages de plat Kitchendiet avec la recette présentée par Mauro Colagreco

Pourquoi tout d'abord m'intéresser à Kitchendiet ? Je ne soutiens pas du tout leur démarche globale puisque je suis contre les régimes et qu'ils proposent des programmes restrictifs avec un nombre de calories déterminé, qui selon moi sont des sortes de régimes hyper-protéinés. Mais mon attention avait été attirée par la promesse de qualité gustative. Du coup, pourquoi ne pas conseiller de temps en temps ces plats à des personnes qui déjeunent sur leur lieu de travail et disposent d'un micro-ondes, sans entrer dans le régime proprement dit, en traitant le plat normalement, en l'associant à du pain, un dessert, ... ?

C'est donc ce schéma que j'ai voulu tester. J'ai commandé 5 plats différents. On a la souplesse de commander à l'unité mais il faut bien sûr un montant minimal pour "rentabiliser" sa commande. Chaque plat revient assez cher (8,80 euros), cela n'est pas comparable aux plats préparés du commerce.

J'ai donc fait plusieurs déjeuners avec des plats Kitchendiet que j'ai réchauffés au micro-ondes dans les conditions indiquées. J'ai pris la peine de les présenter du mieux possible dans une assiette et j'espère que nul ne les mange dans la barquette, c'est vraiment trop triste ! Je ne sais pas si tous les magazines qui en parlent ont fait ce test mais je ne peux pas dire que je me sois régalée autant que quand c'était le chef qui cuisinait ! La plupart des plats m'ont paru très fades, malgré tous les épices et aromates mentionnés. Je dois avouer que je manque de moyens de comparaison car je mange très rarement des plats préparés et c'est sans doute nettement supérieur à ce qu'on trouve habituellement.

26fev 002.jpg

Un plat sous vide dans sa barquette (saumon)

Si on regarde plus en détail mon "palmarès", deux plats m'ont paru corrects et mangeables sans trop de déplaisir : le "Poulet, légumes sautés à la badiane, sauce verte" et le "Pavé de saumon carottes à l'orange, petits navets et mousse d'épinards". Peut-être que le poulet et le saumon sont les plus faciles à maintenir à un niveau correct ?

Pour ce qui concerne les "Crevettes Black Tiger et légumes au wok" : les crevettes étaient OK mais les légumes d'accompagnement vraiment ramollos.

A l'inverse, dans le "Filet de cabillaud, piperade au chorizo et persil", le poisson était vraiment triste alors que les légumes pouvaient aller.

Enfin, la "Joue de boeuf, chou vert parfumé au gingembre, jus curry et citronnelle" m'a désagréablement surprise par la quantité de gras gélatineux présente, vraiment peu appétissante.

24fev 003.jpg
Le plat prêt à être servi après réchauffage (joue de boeuf)

Bien sûr, cela n'est que mon avis en toute subjectivité et je suis sans doute assez difficile. Au global, pas d'enthousiasme. Ce type d'alimentation est franchement monotone et j'ai du mal à imaginer qu'on puisse manger cela midi et soir. Il y a vraiment d'autres façons de perdre du poids durablement.

Tentations et dangers des régimes : atelier spécial ados

j0422209.jpgCes jours-ci, les couvs de magazine font la surenchère en matière de régimes. Peut-être êtes-vous "vaccinée". Mais les ados ? Ne sont-elles pas plus facilement influençables par les medias, par leurs copines ? Si le comportement de votre fille commence à vous inquiéter, qu'elle vous montre de la graisse imaginaire ou commence à supprimer certains aliments, peut-être serait-elle intéressée par un atelier spécialement dédié aux adolescentes sur le thème : "Tentations et dangers des régimes".

Cet atelier aura lieu le samedi 3 avril de 16h00 à 17h30. Ce sera un atelier ludique, informatif et interactif pour comprendre le fonctionnement des régimes, conserver le plaisir de manger, réfléchir au modèle unique de beauté qu'on nous propose.  

Si vous connaissez des personnes intéressées, contactez-moi par mail ariane.grumbach@bbox.fr. Participation 15 euros.

08/03/2010

Journée de la Femme et minceur

Où est la femme ?

Fotolia_12271039_XS.JPG

Fotolia_2502415_XS.JPG

Aujourd'hui, c'est la Journée de la Femme. Une journée donc pour vous occuper de vous, Mesdames, pour vous faire du bien, vous faire plaisir et...vous aimer, quelle que soit votre silhouette. Oubliez la silhouette dont vous rêvez, celle d'il y a dix ans ou celle des magazines et réapprenez à aimer votre corps, avec peut-être ses rondeurs bien présentes.

Ce n'est pas anodin car toute l'énergie, le temps que de très nombreuses femmes consacrent à cette quête sans fin de la minceur pourraient être dévolus à d'autres activités, projets, envies, plaisirs.

A ce sujet, vous pouvez aussi lire cela et, pour vous aider peut-être à quitter l'obsession de la minceur, je propose prochainement deux ateliers informatifs, ludiques et interactifs :  

- jeudi 18 mars de 19h à 21h : nouvelle édition de l'atelier de 2009 : "Comment se détacher de l'obsession de la minceur ?"  

- samedi 20 mars de 16h00 à 17h30 : atelier spécial à destination des adolescentes de 13 à 16 ans environ : "Tentations et dangers des régimes".  

Dans les deux cas, avec des outils ludiques, il s'agit de développer son regard critique sur les images, de remettre en question le modèle unique de beauté présenté, de se poser la question du pourquoi des régimes, afin de privilégier le bien-être plutôt que la minceur à tout prix.

Car vouloir ressembler à ces modèles entraine de trop nombreuses femmes mais aussi des adolescentes de plus en plus jeunes dans une spirale de régimes qui produit le plus souvent kilos supplémentaires et mal-être.  

Participation : 15 euros.  Pour participer, envoyez-moi un message à ariane.grumbach@bbox.fr

 Images © kom-personne.com et © Laetitia Bouaziz

26/02/2010

Pâtes aux crevettes : plaisir gourmand du 25 février

25fev 003.jpgJeudi soir, une envie soudaine de pâtes. Pas de problème, je m'y mets, c'est rapide, de bons spaghettis et quelques crevettes que j'ai sous la main, un peu d'assaisonnement et voilà un savoureux plat qui me fait plaisir. Et, je le rappelle, les pâtes ne font pas grossir ! Nous avons besoin de manger des féculents pour l'énergie et ce n'est pas non plus un problème d'en manger le soir.

C'est important, quand on le peut, de réfléchir à ce qu'on a envie de manger. En effet, si on mange un plat qui correspond à cette envie, on va se régaler beaucoup plus. Et on sera rassasié en terme de plaisir gustatif, ce qui permet d'arrêter de manger. Bien sûr, ce n'est pas toujours possible. Mais déjà, on peut faire en sorte d'avoir à disposition une certaine variété d'aliments qu'on aime et qu'on peut assembler, dans le placard, le frigo, le congélateur. Par ailleurs, beaucoup de personnes n'aiment pas manger seules mais c'est en tout cas un avantage de cette situation : on n'a pas à "négocier" ce qu'on va manger, on peut se faire plaisir à soi !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

20/02/2010

Stop aux régimes !

votre-beaute-mar2010.jpgCa y est, c'est reparti, la grande ronde des couvertures de magazines vantant le régime qui enfin va vous faire maigrir sans effort et définitivement. Ou plutôt cela ne s'était pas vraiment arrêté : des 3 kilos à perdre avant les fêtes aux cures detox post-réveillon, des nouveautés Weight Watchers au régime chrononutrition , je crois que les couvertures liées aux régimes sont maintenant présentes non-stop toute l'année. Alors qu'avant, c'était plutôt un "marronnier" de printemps. Il faut croire que cela fait vraiment bien vendre. En effet, c'est un mystère, la capacité des femmes à se persuader sans cesse que le dernier régime va marcher cette fois.

marie-claire-mar2010.jpgPour parler au hasard des premiers magazines de mars : Votre Beauté promet de "maigrir vrai" ! (et c'était quoi, maigrir faux ?!), Marie-Claire nous annonce "le régime qui donne la pêche" et met en couv une mannequin vraiment très très mince.

Je n'ai rien contre ces magazines en particulier car je ne fais pas d'illusion,les autres vont suivre très très bientôt. On aura l'embarrras du choix. 

Alors que LES REGIMES, CELA NE MARCHE PAS !!! Bien sûr, toute personne un peu disciplinée arrive à perdre du poids (de moins en moins au fil des régimes successifs). Mais presque tout le monde reprend le poids perdu, voire plus : selon toutes les études, 90 à 95 % des régimes échouent. Et ne culpabilisez pas, ce n'est pas de votre faute, ce n'est pas dû à un manque de volonté. Manger, c'est une question d'écoute des besoins de son corps, pas une question de discipline, de maîtrise rigoureuse, de volonté acharnée, qui ne peuvent pas fonctionner sur la durée.

Si vous avez pris du poids, c'est que vous mangez trop ou que vous avez trop mangé à un moment de votre vie. Il faut comprendre pourquoi (repas trop copieux, stress, ennui, ...) et essayer de revenir à l'écoute de vos sensations de faim et de rassasiement. Et bien sûr, avoir une alimentation variée, sans vous priver d'aucun aliment en particulier et surtout en vous faisant plaisir et en mangeant avec attention. Et accepter que vous pouvez être heureuse sans ressembler aux filles improbables des magazines. A ce sujet, je vous rappelle que j'organise justement le 18 mars un atelier "Comment se débarrasser de l'obsession de la minceur" pour justement ne plus se jeter sur ces magazines comme s'ils étaient la solution à tous nos soucis.

 

18/02/2010

Ateliers du mois de mars

creme2.jpgUn petit rappel de mes deux ateliers informatifs, ludiques et interactifs prévus en mars :  

- jeudi 18 mars de 19h à 21h : nouvelle édition de l'atelier très apprécié en 2009 : "Comment se détacher de l'obsession de la minceur ?"  

- samedi 20 mars de 16h00 à 17h30 : atelier spécial à destination des adolescentes de 13 à 16 ans environ : "Tentations et dangers des régimes".  

Dans les deux cas, avec des outils adaptés, il s'agit de développer son regard critique sur les images des médias et de remettre en question le modèle unique de beauté présenté, afin de privilégier le bien-être plutôt que la minceur à tout prix. Car vouloir ressembler à ces modèles entraine de trop nombreuses femmes et des adolescentes de plus en plus jeunes dans une spirale de régimes qui produit malheureusement le plus souvent kilos supplémentaires et mal-être.  

Participation : 15 euros.   Merci de m'envoyer un mail sans trop tarder si vous souhaitez vous inscrire (ariane.grumbach@bbox.fr) et n'hésitez pas à en parler autour de vous.

01/11/2009

De retour de Brides-les-Bains !

J'ai beaucoup entendu parlé ou vu des cures thermales ou thalasso orientées minceur et il me semble que le plus souvent, ce type de séjour se situe plus dans la restriction calorique temporaire permettant de perdre 1 à 3 kilos que dans la modification réelle du comportement alimentaire. Est-ce dû à une croyance dans les régimes ou à un cynisme économique qui voudrait que la rentabilité est justement de faire revenir les personnes régulièrement en cure car elles reprennent tout le poids perdu voire plus ?

Dans cette catégorie des cures thermales, Bride-les-Bains a orienté une grande partie de son activité sur la minceur et est devenu le numéro 1 des cures dans ce domaine, avec de nombreuses animations associées. La station s'est même intitulée le "Village pour maigrir".

J'avais a priori un avis un peu différent sur la cure de Brides-les-Bains car une collègue du GROS (Groupe de réflexion sur l'obésité et le surpoids), psychologue, avait insisté sur tout l'accompagnement prodigué sur place pour justement obtenir des résultats durables et mettre en avant le bien-être plus que la minceur à tout prix. En même temps, j'avais quelques témoignages de patientes, ayant fait une cure à Brides les Bains, mais n'ayant rien changé à leur comportement source de surpoids et se sentant perdues à leur retour hors du cocon tranquille de la cure. C'est donc avec curiosité que je me suis rendue à Bride-les-Bains, ayant la chance d'être invitée à l'occasion des Journées Rondeur et Bien-être (comme chroniqueuse nutrition du site www.toutpourlesfemmes.com ).

brides_plat.JPG

Le village de Brides propose certaines cures thermales remboursées par la Sécurité sociale, en liaison avec les bienfaits admis de son eau thermale pour l'amaigrissement. Les curistes ont de nombreux soins et boivent plusieurs fois par jour cette eau, réputée coupe-faim. D'autres cures, plus courtes, proposent des services différents, avec une triple approche : soins thermaux, alimentation, activité physique. Le but est de créer un déclic de changement, qui donne envie aux curistes de poursuivre la démarche, une fois rentrés chez eux. Ces cures donnent accès à un très beau spa où de nombreux soins sont proposés.

Le séjour à Brides apparaît vraiment comme une parenthèse de bien-être où les personnes goûtent à de nombreuses activités nouvelles, de la salsa au stretching, de la marche nordique aux massages. Elles redécouvrent le plaisir de bouger et de s'occuper de leur corps et ont souvent envie de continuer en rentrant chez elles.

brides_bain.JPG

Les Journées Rondeur et Bien-être se déroulent à Brides deux fois par an. A cette occasion, la station thermale propose un grand nombre de conférences, ateliers, ... avec une grande richesse  d'intervenants. Si bien que certains curistes réservent leur date de cure en fonction de ces journées. En effet, il y a une réelle richesse d'ateliers, autour de la cuisine, du look (comment se valoriser avec le maquillage, la coiffure, les couleurs, les vêtements), des activités de détente (intervention d'une sophrologue, danse, réflexion sur le stress, ...). J'ai particulièrement apprécié différents ateliers qui essayaient vraiment de fournir des outils concrets pour envisager sereinement le retour à la maison, que ce soit des astuces pratiques pour cuisiner simplement ou des conseils pour s'habiller autrement, en ayant un regard plus objectif sur sa silhouette, sans se dévaloriser systématiquement !

De même, les diététiciennes qui reçoivent les curistes (hors cure « Sécurité sociale ») les incitent à considérer le moment de Brides comme un déclic engageant la démarche de changement. Le problème, c'est qu'elles ne sont pas toujours écoutées ! De nombreuses personnes continuent après leur séjour à suivre le même régime, à se priver, plus ou moins durablement, et perdent l'idée de plaisir dans l'alimentation. Une démarche plus axée sur la durée serait nécessaire, avec notamment peut-être un accompagnement renforcé pour comprendre pourquoi on a pris du poids afin d'agir sur les aspects adéquats.

La station a visiblement pris conscience de cela et des réflexions sont en cours pour améliorer encore la prise en charge, que ce soit sur place ou en allant plus loin dans l'après-cure. Cet aspect me parait particulièrement important afin que les personnes ne se sentent pas « lâchées dans la nature » et puissent engager un changement durable de leurs habitudes alimentaires sans privation.

 

 Photos copyright Thermes de Brides-les-Bains