Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2009

Veau aux carottes : plaisir gourmand du 29 novembre

Dimanche midi : un plat mijoté bien adapté à une journée chez soi vu le temps maussade : veau aux carottes. Cela change du célèbre boeuf-carottes ! Viande longuement mijotée dans une cocotte au four, donc très moelleuse, accompagnée de carottes en fines rondelles toutes fondantes. C'est excellent. Cette fois, on l'a mangé aussitôt fait mais ce plat aurait pu tout aussi bien être réchauffé. Donc, ne pas hésiter à en prévoir une grande quantité pour en manger le lendemain ou en congeler pour une prochaine fois. Ces plats mjotés, où l'on peut varier les viandes et les légumes selon son goût, sont un des grands plaisirs culinaires de l'hiver, sont très faciles à préparer et, dans le registre viande, changent agréablement du steak grillé.

dimanche 003.jpg
NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

Choquetines : plaisir gourmand du 28 novembre

Hier, visite à la sympathique librairie du goût La Cocotte, qui propose un choix large et intéressant de livres autour de la cuisine, mais aussi des objets rigolos, des ateliers de cuisine et ses propres petits sablés, les coquetines et les choquetines. On peut les goûter sur place avec une boisson ou les acheter dans de jolies petites boites. Amateur de chocolat, j'ai choisi les choquetines et je me suis régalée. C'est un petit biscuit sablé bien chocolaté, fourré à la confiture de lait. Hmm ! Comme c'est tout petit, il vaut mieux les déguster avec attention pour bien en percevoir les saveurs et textures.

Or, souvent, on grignote à même le paquet de biscuits, en faisant autre chose, et on en mange bien au-delà de son envie, car c'est machinal. Je vous livre donc un principe que j'ai inventé pour éviter le grignotage automatique. : les 3 AS.

On s'ASseoit, on prend son temps, on fait une vraie pause.

On prend une ASsiette, où on met le nombre de biscuits qu'on souhaite manger.

On mange ASsez, mais pas trop, en fonction de sa faim, du prochain repas prévu, ...

et on savoure sans culpabilité !

choquetine.jpg

Les Choquetines de la Cocotte sont inspirées d'une recette traditionnelle argentine. Elles sont faites à la main, très joliment emballées et donc ce sont plutôt des biscuits "chic" en termes de prix. Mais vous pouvez aussi les réaliser vous-même : les filles de La Cocotte ne sont pas cachottières et elles ont donné leur recette. Vous pouvez avoir la recette complète ou la voir en video sur le site du Fooding (rubrique Toquera).
Si vous n'êtes pas très habitué(e) à faire des sablés, peut-être ceux-là vous paraitront-ils un peu compliqués pour un début, alors lancez-vous dans des sablés plus simples, vous verrez que c'est bien meilleur quand c'est "fait maison" !

27/11/2009

Bolognaise de légumes : plaisir gourmand du 27 novembre

bolognaise.jpgVendredi soir, des spaghetti bolognaise mais pas la recette classique : une bolognaise de légumes ! C'est une recette que j'ai trouvée dans un livre de Julie Andrieu, la "food-trotteuse" et que je n'avais pas préparée depuis longtemps. L'avantage, c'est que je commente en général les recettes que je réalise pour compenser d'éventuelles lacunes de ma mémoire gustative et j'avais noté "délicieux". Une incitation à refaire ce plat. Cela l'était en effet. Il vaut mieux préparer la bolognaise à l'avance car cela prend du temps. Le principe est simple : on hache des légumes plutôt que de la viande (ceux qu'on veut, des légumes de saison si possible, ceux qu'on a sous la main), on les fait mijoter avec du vin rouge et du concentré de tomates pendant 1h00-1h15 environ. Cette fois, il y avait carotte, tomate, fenouil, courgette, poivron, oignon, persil plat. Une façon très agréable et originale de manger des pâtes, qui ravira les végétariens....et les autres. Et on peut sans problème congeler cette sauce si on en a trop, pour un autre dîner qui sera vite prêt. Pour plus d'idées de pâtes, voir ici ce que j'ai écrit il y a quelques jours.

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

26/11/2009

Choucroute & crevettes : plaisir gourmand du 26 novembre

wok.jpgJ'aime bien la choucroute traditionnelle de temps en temps surtout en hiver et ce n'est pas forcément un plat lourd si on en mange juste à sa faim : chou, un peu de pommes de terre, une saucisse, un peu de bacon, de jambonneau ou autre selon son goût, ... Mais, en fait, ce que je préfère vraiment dans la choucroute, c'est le chou ! Donc, j'étais contente de tomber par hasard sur une vieille recette du magazine Saveurs : wok de crevettes à la choucroute, d'autant que j'avais quelques crevettes au congélateur. C'est très facile à préparer : en gros, on fait revenir du poivron vert et de l'oignon rouge finement émincés, on ajoute les crevettes pour les faire dorer, un peu de sauce soja puis on réchauffe la choucroute et on mélange le tout. Le résultat est délicieux avec une saveur très différente de la choucroute habituelle du fait notamment de la sauce soja et du poivron vert.

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

22:04 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, recette, wok, chou | |  Facebook | |  Imprimer

25/11/2009

Terrine de carottes : plaisir gourmand du 25 novembre

terrine 002.jpgJeudi midi, dégustation délicieuse de quelques tranches d'une terrine de carottes râpées aux tomates séchées, concoctée à l'avance. C'est coloré, frais, parfumé, d'une texture mousseuse. Et c'est un plat assez complet car il contient des oeufs, du pain, des légumes. Une recette du livre de Clea "Mes p'tites gamelles / manger bio au bureau" dont j'ai déjà parlé. Je ne suis pas une activiste du bio mais je trouve que certaines personnes du monde bio ont beaucoup de talent et d'imagination pour créer des recettes sympas, faciles, goûteuses. C'est le cas en particulier de Clea, dont je partage par ailleurs le goût pour la nourriture japonaise.

Si vous ne connaissez pas encore son blog, n'hésitez pas à aller y faire un tour : Clea cuisine .

 

23:00 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, légumes, bio, clea | |  Facebook | |  Imprimer

Soupe d'automne : plaisir gourmand du 24 novembre

salade 001.jpgSaison des soupes, soupe de saison. Mardi soir, plaisir d'une soupe d'automne, préparée à l'avance. Une soupe potimarron-patate douce-curry-lait de coco. Encore une recette tirée du livre "L'Atelier Bio". C'était coloré, délicieux, doux et parfumé.

Les soupes, ce n'est vraiment pas compliqué. Ici, il faut la même quantité des 2 légumes (et le potimarron, pas la peine de l'éplucher), on recouvre d'eau, un peu de curry, on cuit jusqu'à avoir des légumes tendres, on ajoute du lait de coco (pas trop pour ne pas masquer le goût des légumes), on mixe le tout, et c'est prêt à déguster.

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

08:55 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, légumes, soupe, bio | |  Facebook | |  Imprimer

24/11/2009

Zenzan : plaisir gourmand du 23 novembre

japonais 003.jpgLundi midi, déjeuner japonais chez un des vrais restaurants japonais de Paris, Zenzan, près de l'Etoile. Amatrice de cuisine japonaise, je préfère en manger moins souvent et payer quelques euros de plus pour bien manger. J'évite au maximum d'aller dans les faux Japonais qui ont fleuri par dizaines à Paris et ailleurs et qui servent des sushis et sashimis insipides.

Zenzan propose du poisson cru mais aussi toute une cuisine familiale japonaise, des bentos, ... Je me suis fait plaisir avec un "Umi", une sorte de chirashi (bol de riz vinaigré recouvert de poisson cru) au saumon et œufs de saumon, l'assemblage des deux étant très agréable : saumon moelleux et savoureux et oeufs de saumon renforçateurs de goût. Seul regret, fréquent dans les chirashi, un peu de trop de riz (j'en ai laissé) en proportion du poisson.

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

23/11/2009

Une jolie salade : plaisir gourmand du 22 novembre

Dimanche midi, grand bonheur gourmand avec une salade à tendance légèrement exotique : pousses d'épinard-crevettes-mangue. Un mélange délicieux de saveurs sucrées-salées, bien relevé par une vinaigrette moutardée. C'est une recette aperçue dans Elle à Table, où j'ai remplacé les langoustines par de belles crevettes.

salade 002.jpg

Spontanément, j'ai mangé cette salade avec des baguettes, ce qui présente de nombreux avantages :

- on n'a pas le contact froid du métal de la fourchette dans la bouche,

- les baguettes sont finalement beaucoup plus pratiques qu'une fourchette pour manger de la salade, essayez et vous verrez,

- si vous êtes peu familier de cet ustensile et que vous mangez un peu trop vite, cela vous permettra de ralentir le rythme.

Et, en plus d'être bon, n'est-ce pas joli à regarder, ce mélange de couleurs ?

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

06:56 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, salade, recette | |  Facebook | |  Imprimer

22/11/2009

A propos de la texture des aliments

Je répète souvent ici qu'il faut prendre le temps de manger et faire appel en cela à ses cinq sens. La vue nous influence largement dans notre envie de goûter un aliment. Puis on parle beaucoup du goût et de l'odorat pour apprécier un plat. Et on s'attarde finalement assez peu sur le toucher alors que ce sens est mobilisé deux fois : le toucher avec les mains, même si on ne touche pas tous les aliments, et le toucher dans la bouche, lorsqu'on y sent la texture des aliments.

Or, plusieurs lectures récentes ont attiré mon attention sur ce sujet et je me suis notamment posée la question : les préférences pour certaines textures sont-elles une question d'époque, de pays ou de préférences personnelles ? Mais je ne prétends pas apporter une réponse ici !

- Le quotidien Libération jeudi, dans sa rubrique Foodingues avait fait appel à un philosophe, Michel Erman. Et celui-ci évoque notamment les  préférences gustatives de Marcel Proust, en indiquant que la cuisine dont il se régalait tournait beaucoup autour d'une même texture, l'onctueux. Que l'on retrouve dans les plats de viande longuement mijotés, dans les soufflés, les mousses, ..., plats d'époque. La large utilisation du beurre, de la crème contribuaient sûrement à cette texture.

- L'étude sociologique AlimAdos sur l'alimentation des adolescents qui a été présentée récemment, donnait des informations intéressantes sur le rapport des ados à la texture des aliments. On a parfois tendance à dire qu'on est aujourd'hui dans une civilisation du "mou" (les laitages, les compotes, les hamburgers, les céréales imbibées de lait, ...) où on perdrait l'habitude de mâcher, de mastiquer. Or, il apparait dans cette étude que les ados préfèrent les aliments fermes (les légumes crus) ou croustillants (les frites) et rejettent le gluant, le gélatineux. Mais est-ce vraiment la texture en elle-même qu'ils apprécient ou ce qu'elle véhicule : croquer des légumes est jugé agréable car le croquant est associé à la fraîcheur et au côté sain, alors qu'un aliment sec ou bouilli est rejeté car suspect dans sa fraîcheur...

- Dans le magazine Wasabi, Yukiko Murata (créatrice de l'excellent site pour se familiariser avec l'alimentation japonaise www.cuisine-japonaise.com ) mettait récemment l'accent sur notre différence avec les Japonais sur ce sujet. Notre vocabulaire pour parler des textures serait plutôt pauvre avec environ 220 mots (quand même !) alors que les Japonais en utilisent le double, autour de 450 mots. Au Japon, la texture est souvent exprimée par des sortes d'onomatopées qui traduisent la sensation éprouvée en mangeant un aliment de cette texture (croquante, gluante, ..). On dit par exemple "neba neba" pour qualifier les aliments gluants comme le natto (soja fermenté) ou le tororo (igname). Et j'ai l'impression que ce ne sont pas forcément les mêmes textures qui sont valorisées dans ce pays. Ainsi, les Japonais aiment par exemple beaucoup les textures pâteuses (patate douce, pâte de haricot rouge, ...) ou gélatineuses (utilisation de l'agar agar notamment).

huitres 001.jpg

Les huitres : une texture visqueuse que tout le monde n'apprécie pas

Les textures des aliments privilégiées varient certainement selon les pays et les époques. Mais chacun a aussi ses textures préférées. Alors, lors de vos prochains repas, soyez attentifs à la texture des aliments. Et essayez de définir vos propres préférences : le croquant, le moelleux, le pâteux, le croustillant, le lisse, le granuleux, le soyeux, ... ? 

Poëlée de champignons : plaisir gourmand du 21 novembre

champignons 001.jpgSamedi, grand plaisir gourmand de fin de saison, avec l'impression de ne pas avoir assez profité des champignons et que l'automne passe bien vite (déjà les vitrines de Noël !) : une poëlée de champignons variés : girolles, chanterelles, cèpes (un tout petit peu vu le prix) , champignons de Paris. On peut en choisir d'autres ou se limiter à une ou deux variétés. Un peu d'échalote et de persil plat pour relever. On aurait aussi très bien pu casser des oeufs dessus pour faire une merveilleuse omelette.

Suivre le rythme des aliments de saison les fait regretter quand ils s'en vont mais donne un grand plaisir à les retrouver et on les apprécie bien plus que si on les mange toute l'année. Et on est sûrs de manger varié !

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

07:41 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, légumes, saisons | |  Facebook | |  Imprimer