Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2009

Belle et savoureuse année 2010 !

voeux2010.jpg

24/12/2009

A vos plaisirs gourmands de fêtes !

Du 24 décembre au 1er janvier, la période est pour nombre d'entre vous riche en repas festifs.  Dans cette période, je ne vais donc pas vous faire part de mes plaisirs gourmands personnels, vous n'avez sans doute pas besoin d'incitation pour vous consacrer à vos propres plaisirs gustatifs ! Rendez-vous en 2010 !

BONNES FETES GOURMANDES !

Fotolia_epices.jpg

Diner japonais : plaisir gourmand du 23 décembre

Mercredi soir, dîner maison typiquement japonais (vous avez dû comprendre qu'on était plutôt amateurs de cette cuisine !) :

- un bol de riz au maquereau fumé

- une salade carottes-hijiki (petite algue noire)

- une salade concombre-wakame (un autre type d'algue).
Ce sont deux salades qui sont des classiques de la cuisine japonaise.

- une soupe miso.

On s'est vraiment régalés de ces saveurs très nipponnes. 

japonais 003.jpg

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

23/12/2009

Légumes à l'italienne : plaisir gourmand du 22 décembre

leg.jpgMercredi soir, un repas tout légumes bien savoureux : des épinards qu'on pourrait dire à l'italienne : avec sauce tomate, mozzarella, aromates et légèrement gratinés, une merveille ! Ils étaient accompagnés d'une salade de trévise au pecorino (fromage de brebis italien). Tout cela était fameux et de saveurs originales.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

09:45 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, diététique, nutrition, légumes, italie | |  Facebook | |  Imprimer

22/12/2009

Dominique Loreau à Télématin

frugalite.jpgJe vous ai déjà parlé ici du nouveau livre de Dominique Loreau, l'Art de la frugalité et de la volupté. Eh bien, Télématin présentait jeudi 17 un reportage sur elle, autour de la philosophie alimentaire de son livre.

Comme on est sans doute assez peu nombreux devant notre télé le matin, vive internet, vous pouvez revoir cette rubrique de Télématin ici

 

Soupe de légumes : plaisir gourmand du 21 décembre

poire 005.jpgLundi soir, excellente soupe de légumes (préparée le dimanche). C'est un de mes grands classiques en matière de soupes, un basique : carottes, poireau, céleri, pommes de terre : cuisson dans l'eau puis passage du tout au moulin à légumes. De quoi réchauffer le premier jour de l'hiver ! 

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

 

 

08:32 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, légumes, soupe | |  Facebook | |  Imprimer

20/12/2009

Poires pochées : plaisir gourmand du 20 décembre

Dimanche soir, petit dessert délicieux : une poire pochée au thé "Etoile des Neiges".

poire 003.jpg

Il s'agit d'un thé de Noël proposé par la Maison de Thé George Cannon, aux saveurs d'agrumes, de vanille et de cardamome. J'ai fait pocher les poires dans le thé sucré puis elles ont refroidi tranquillement et c'était absolument succulent et très parfumé car ce thé l'est. A refaire ! On peut bien sûr réaliser cela avec toutes sortes de thé selon son goût. Cette maison de thé est un lieu très agréable (12 rue Notre-Dame-des Champs à Paris) qui propose 250 références de thés et aussi un salon de thé avec de la petite restauration autour du thé ainsi que, chose assez originale, un bar à thé, pour boire un thé sans s'installer trop longtemps. 

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

Repas de fête chez les autres : comment en profiter ?

quenelles turbot voltaire.jpgCette année, pour les fêtes, vous n'avez pas de repas grandiose à préparer, vous êtes invité (e). Dans la famille, chez des amis peut-être. Cela devrait être plus reposant pour vous, mais pas nécessairement pour votre estomac, pensez-vous peut-être : vos hôtes sont bons vivants, on vous servira copieusement, vous ne décidez pas du menu, vous êtes toute la soirée à table avec la tentation de vous resservir en cas de temps mort, vous ne maîtrisez pas le rythme... Est-ce finalement une situation plus enviable ?

A vous de juger mais, en tout cas, il n'y a pas de raison de vous inquiéter. L'important est de penser à vos envies, de veiller à votre confort, d'affirmer vos préférences si besoin. Quelques conseils pour chacun de ces repas festifs :

- D'abord ne sautez pas de repas avant, sous prétexte de faire des « réserves » de faim. Le risque est fort que vous arriviez affamé(e) au dîner et que vous vous « lâchiez » sur l'apéritif, en le regrettant ensuite devant les plats tentants du repas lui-même. L'apéritif est rarement le moment le plus intéressant gustativement mais il correspond à la plus grande faim, c'est injuste !

- Essayez d'écouter votre faim et de sentir le moment où vous allez être rassasié(e) pour vous arrêter sans trop le dépasser. Ainsi, essayez de vous renseigner sur le menu pour garder de l'appétit pour vos plats préférés. Prenez des petites parts de chaque plat, en particulier de ceux qui ne vous ravissent pas spécialement. Soyez raisonnable avec les plats modulables où vous avez la main sur la quantité (des huîtres par exemple). Faites honneur aux plats que vous appréciez particulièrement et complimentez la maîtresse de maison.

- Surtout, mangez lentement, dégustez les mets, soyez attentif(ve) aux saveurs pour en retirer le maximum de plaisir sans avoir besoin de vous resservir. Ne mangez pas machinalement.

- Participez activement aux conversations entre les plats : la convivialité est peut-être la part la plus agréable de ces repas et être plongé(e) dans les conversations vous évitera de vous resservir pas simple inaction.

huitres 001.jpg- N'abusez pas du pain qui est souvent servi largement dans ces occasions, qu'il s'agisse des canapés de l'apéritif, du pain de seigle compagnon des huîtres, des toasts du foie gras, ... Pourquoi pas un peu mais faites aussi l'expérience que la saveur de ces mets de choix est bien intéressante aussi quand elle vit seule.

- Affirmez-vous vis-à-vis de la maîtresse de maison si elle vous sert trop généreusement : demandez une petite part en parlant de votre faim qui diminue, refusez d'être resservi(e) d'un plat, annoncez votre envie de garder une place pour le dessert. Tout cela passera mieux si vous commentez avec enthousiasme et précision certains plats.

- Proposez d'aider la maîtresse de maison dans le service, cela vous permettra d'être un peu actif(ve) dans ces repas qui sont en général à rallonge, ce dont vous ne raffolez peut-être pas.

Tout cela devrait vous amener à ne pas manger de façon trop excessive. Mais soyez rassuré(e) : quelques excès de bouche ponctuels n'auront pas de conséquence sur votre poids si vous ne vous forcez pas à manger sans faim les jours suivants, si vous écoutez vos envies ensuite pour manger plus léger. Et surtout pensez à votre confort digestif : faut-il rechercher les sensations pénibles de repas trop lourds qui perturbent votre sommeil et peuvent même gâcher le souvenir d'une belle soirée ?

Je vous souhaite des repas de fête gourmands et sereins !

Retrouvez ma chronique Nutrition sur le site Toutpourlesfemmes

Cadeaux gourmands

Etant passionnée d'alimentation, cela fait un moment que j'offre ou que l'on m'offre des cadeaux en lien avec la gourmandise, la cuisine, ... Et, si vous êtes en panne d'idées pour les fêtes, c'est un vaste champ pour trouver des cadeaux qui feront plaisir.
Plusieurs pistes possibles :

1. Les gourmandises fabriquées maison, pour des cadeaux peu coûteux et qui montreront un fort investissement affectif : petits sablés, confitures, épices, ... A condition d'avoir un peu de temps et de ne pas tout à fait s'improviser en la matière.

riz au lait.jpg2. Les paniers gourmands à confectionner sur mesure, en fonction des goûts connus ou supposés des destinataires ou selon une thématique. Salé, sucré, terre et mer, Italie, Japon, Méditerranée, végétarien, épicé, ... Je m'amuse parfois à faire une composition monocolore, comme par exemple un assortiment tout orange : lentilles corail, carottes apéritives, chocolat à l'orange, ... Une de mes adresses favorites pour trouver des trésors gourmands d'origines multiples à tous les prix : l'épicerie fine des Etablissements LION, 7 rue des Abbesses, Paris 18ème. Une vraie caverne d'Ali Baba ! Et ils ont aussi des kits recettes prêts à l'emploi originaux, par exemple pour des riz au lait, des risottos, des soupes, ...

3. Les lectures gourmandes : livres de cuisine, récits de voyage culinaire, ... Mais pas de livres de chefs aux recettes compliquées qu'on ne fera jamais. Et, par pitié, pas de ces ensembles tout compris livre + ustensiles (terrines, verrines, muffins, ...) qui encombrent les librairies et qui ne vont pas par un coup de baguette magique convertir un réfractaire en roi des fourneaux ! Parmi mes favoris récents :boulette.gif

- le Petit Traité de la Boulette, de Pierre-Brice Lebrun, à la fois livre d'histoire, de géographie, de cuisine, ...

- les boîtes Grain de sel, des éditions Tana, un design sympa : 50 fiches recettes dans une boîte métal. Dîners chics, dîners économiques, dîners en amoureux, au choix.

4. Les ustensiles de cuisine un peu originaux mais pas inutiles ! Un beau couteau japonais (certes, assez coûteux), une jolie planche à découper en bambou, un tablier qui donne envie d'affronter les fourneaux, ....

5. Les invitations pour une dégustation de fromage, vin, thé, chocolat ... Un conseil : adressez-vous directement aux "producteurs", pas besoin de passer par un coffret cadeaux, solution de facilité sans grande valeur ajoutée. Connaissez-vous par exemple les Parcours initiatiques de la Maison du chocolat ?

Allez, donnez libre libre cours à votre imagination gourmande !

 

Choucroute : plaisir gourmand du 19 décembre

Après la choucroute aux crevettes il y a quelques semaines, voilà samedi une vraie choucroute.

choucroute.jpg

Ce n'est pas compliqué ni très long si on achète chez un bon traiteur la choucroute déjà cuite. C'est un plat complet qui n'a rien d'inquiétant sur le plan diététique : les ingrédients ici : du chou en bonne quantité, quelques petites pommes de terre, une saucisse (viennoise, mais elle peut être de Strasbourg, de Francfort, ..., la composition varie) + 1/2 saucisse au cumin pour sa saveur particulière + quelques lamelles de bacon. On en mange à sa faim et on se régale (c'est mon cas en tout cas, peut-être une réminiscence de mes lointaines origines alsaciennes !). Et bien sûr, comme on n'a pas envie tous les jours de ce type de plat, quand c'est le cas, pas de raison de s'en priver.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.