Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2011

Légumes au carrefour des saisons

P1040180.JPGCe week end, nous avons savouré un délicieux mélange de légumes en vert et blanc. En fait, un peu des légumes à cheval sur les saisons : dernières courgettes, fenouil émincé, cocos de Paimpol de début d'automne, premiers brocolis, un peu de thym et de laurier. Ils ont cuit doucement à l'étouffée (avec couvercle posé dessus) et le résultat était vraiment parfumé, harmonieux, très réussi. Qui a dit ques les légumes, c'était compliqué ?! Lancez-vous, goûtez sans a priori et vous verrez, vous en trouverez forcément à votre goût !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

07:11 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer

17/10/2011

Poire et chocolat : gourmandise d'automne

dessert,poire,chocolat,automne,soupe,céleri,patricia wells,cuisinePoire et chocolat, c'est un classique, les deux s'accordent à merveille. On pense poire Belle Hélène et c'est en voyant des déclinaisons deci delà que mon envie est venue. Mais je ne voulais pas de la glace à la vanille qui fait partie de ce classique, donc j'ai fait sans. Soit des poires entières pochées dans un sirop (eau + sucre) refroidies puis nappées d'une sauce chaude au chocolat (chocolat fondu, crème fleurette et un peu du sirop pour liquéfier). Dessus, au lieu d'amandes effilées, j'ai émietté un biscuit croquant de Cordes qui a apporté une texture complémentaire. Miam, un délice bien de saison où la douceur de la poire était plaisamment contrebalancée par l'amertume du chocolat.

Pour être automnal de bout en bout, ce dessert était précédé d'une délicieuse soupe de céleri aux marrons et au parmesan, proposée par Patricia Wells, dont on s'était déjà régalés.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

07:10 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dessert, poire, chocolat, automne, soupe, céleri, patricia wells, cuisine | |  Facebook | |  Imprimer

16/10/2011

J'ai picoré Elle pour vous...

magazine elle,magazines féminins,femme,mincir,accepter son corps,bien dans son corps,gourmandise,régimeParmi les activités les moins prises de tête que je connaisse, il y a notamment regarder une série américaine à la télé ou feuilleter un magazin féminin. Encore que... cela peut parfois largement m'agacer.

Ce week end, j'ai acheté Elle, cela m'arrive ponctuellement et à chaque fois, je m'étonne du succès de ce magazine qui, pour ma part, ne m'emballe guère. Mais, cette fois, j'y ai picoré quelques  idées, réflexions, remarques... qui ont plus ou moins à voir avec la nourriture et le corps des femmes et je les partage avec vous en vrac.

Extrait d'une interview d'Imogen Poots (qui c'est ?! une jeune actrice anglaise, je découvre aussi) : réponse à la question "Votre astuce taille fine ?" : "Je ne fais jamais de régime. L'important, c'est de se sentir bien dans son corps et, pour ça, je pense que tout est une question de modération". Bon, je pourrai peut-être l'interviewer pour ma série des Gourmandes BCBT*...

Dans un article sur les filles qui ont du style, Joséphine de la Baume, chanteuse et actrice, s'exprime ainsi : "Le secret d'un look réussi ? Il faut s'accepter comme on est et composer son look à sa sauce. Réaliser qu'on n'a plus un corps d'adolescente par exemple". Vouloir arrêter le temps est une lutte vouée à l'échec en effet...

Selah Sue (je ne connais pas non plus... c'est une jeune chanteuse flamande) parle aussi du corps : "Ma mère m'a toujours dit "Ton corps, prends-en soin et vois-le comme ton temple"". Eh oui, il n'y a pas que la tête qui compte...

Il y a aussi une interview de Thomas Dutronc, un mec que je trouve plutôt sympa, surtout depuis que je connais sa chanson "Les frites bordel". Il a visiblement changé depuis, car il dit qu'il ne consomme que du riz complet bio, du soja bio, des graines de lin ! Par ailleurs, il cite une phrase d'Aragon : "le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard" (à contredire absolument : vivons tout de suite, profitons de chaque instant !). Il aime "les femmes aux courbes ultra-féminines et ultra-sensuelles" et franchement, je crois qu'il n'est pas le seul homme dans ce cas, ne l'oubliez pas mesdames quand vous rêvez de ressembler aux mannequins des magazines !

J'ai aussi repéré 28 rituels anti-blues pour le dimanche, le genre d'article classique d'un féminin: parmi ceux qui peuvent vous inspirer, pourquoi pas se préparer un bon chocolat maison (mais un vrai !), stocker des confitures de la "Chambre aux confitures" (tout le monde en parle...) ou d'une autre bonne maison, se préparer une jolie carafe de thé ou autre infusion pour en avoir à rallonge toute l'après-midi, faire un beurre de framboises, une idée qui me dit bien : on mélange du beurre, des framboises écrasées (justement, j'en ai au congélateur) et une pincée de sucre roux, on fait attendre 24h au frigo et le résultat doit être pas mal sur des tartines.

Le célèbre chef espagnol Ferran Adria donne ses astuces cuisine et ses produits cultes, pas vraiment dans la ligne de sa cuisine moléculaire. Je partage son conseil de gagner du temps en utilisant des petits pois surgelés (surtout s'il s'agit de faire une soupe) ou des pois chiches en bocal, en congelant des sauces ou des bouillons : autant faire les choses en quantité. Un conseil à retenir, que j'applique pour ma part en général : faire une mise en place de pro, c'est-à-dire préparer tous les ingrédients d'une recette, lavés, découpés, pesés, sur son plan de travail. Vous le faites vous ou c'est plutôt le bazar et l'avancés pas à pas ?! Il donne aussi une recette de soupe au pain pour utiliser un reste de pain, qui a l'air assez sympathique.

Je me suis aussi un peu reconnue dans la folie des parfums sucrés, eh oui, ma gourmandise va jusque là ! En ce moment, j'alterne ainsi des effluves de rhubarbe Comme des Garçons et de Love Coco (noix de coco et coriandre) d'Honoré Des Prés. il parait que ça rend appétissante... Mais ce n'est pas une raison pour se priver de dessert, quoi qu'en dise l'article !

Je ne sais pas si tout cela peut vous éviter de l'acheter, vous voulez peut-être des nouvelles de Carla B., Tristane B. ... ;-)

*Gourmandes BCBT : Bien dans leur Corps Bien dans leur Tête, voir rubrique "La parole aux gourmandes"

Illustration © Laetitia Bouaziz

15/10/2011

Merci !!!

Merci beaucoup à tous ceux et celles qui ont pris quelques minutes pour me donner un feedback sur ce blog... Et merci aussi à tous les autres qui sont fidèles en silence. Désolée d'avoir un peu tardé à vous répondre mais comme vous l'avez sans doute vu, j'ai fait une petite cure detox d'ordinateur pour voir (quasiment pas utilisé sauf quelques mails et recherches urgentes) et je dois dire que cela ne me manquait pas trop ! Mais j'ai vraiment du plaisir à écrire sur ce blog et encore plus vu vos retours et votre intérêt, donc je continue et reprends mon rythme joyeusement !

P1020812.JPG

Ce qu'il en ressort :
Vous lisez quasiment tout et souvent à chaque parution de billets sauf quelques-uns qui préfèrent un rythme hebdomadaire. Cela m'encourage à continuer à écrire régulièrement. Je le faisais quasiment tous les jours en 2009-2010 puis je suis passée à un rythme de 5-6 billets par semaine le plus souvent. J'avoue que je ne suis pas totalement sûre de pouvoir maintenir ce rythme : ce ne sont pas les idées qui me manquent mais plutôt le temps car mes consultations se sont fortement développées ces derniers temps (tant mieux !) et mon temps "libre" diminue en proportion.

Vous appréciez que je réponde à peu près toujours aux commentaires : c'est la moindre des choses puisque vous-même, vous prenez la peine d'écrire ! J'essaie de ne pas trop traîner mais sachez que je n'ai pas toujours un ordinateur à proximité pour le faire : soyez patients !

Vous soutenez mon approche anti-régime qui tranche avec une bonne partie de l'environnement ambiant et peut contribuer à vous apporter davantage de sérénité alimentaire. Bravo ! A peu près tous les thèmes vous intéressent, qu'il s'agisse de nutrition et d'informations sur les aliments, de réflexions pouvant vous aider à prendre du recul sur vos habitudes alimentaires ou d'idées pour cuisiner au quotidien.  Je compte renforcer encore les premiers aspects. Concernant le dernier point, je n'ai pas du tout vocation à être un blog de cuisine, il en existe trop dont certains excellent, mais je suis persuadée que prendre le temps de cuisiner même simplement est un élément clé d'une alimentation saine et plaisante et j'espère que je vous contribue à vous donner cette envie. Je donne rarement les recettes détaillées dans les billets car ce n'est pas l'objet et je ne veux pas non plus piller les livres de cuisine mais il est toujours possible de me les demander.

Japon2006_1 080.jpg

Evidemment, vous êtes nombreux à ne pas habiter Paris et donc à être plus ou moins intéressés par les billet sur les restaurants parisiens. Je m'efforce de ne pas les multiplier d'autant que je ne suis pas critique gastronomique, c'est juste le plaisir de partager des découvertes. Qand c'est possible, au-delà du restaurant, j'essaie d'en tirer des enseignement plus généraux.

Globalement le contenu actuel vous convient donc, et la forme aussi. Je vais voir s'il est possible d'intégrer un moteur de recherche chez ce fournisseur de blog ou une autre solution facilitant l'accès à des informations précises. Quelques souhaits que certains ont exprimés :
- de temps en temps un billet video : en effet, j'y ai pensé mais n'ai pas eu pour l'instant l'opportunité de pouvoir m'en occuper avec une qualité satisfaisante mais je garde l'idée en tête.
- plus de témoignages : j'aimerais bien mais mes patient(e)s que je sollicite ne souhaitent pas nécessairement s'exprimer même si je ne cite pas leur nom. Je persévère ! 
- des critiques de livres : s'il s'agit de livres de cuisine, la fréquence avec laquelle je parle de certains vaut sans doute critique positive ! Sur d'autres thèmes liés au comportement alimentaire, j'apprécie surtout de donner des conseils ciblés car les besoins sont divers mais je pourrai donner quelques éclairages parfois. Sachez pour ceux que cela intéresse qu'une très bonne bibliographie est proposée sur le site www.gros.org.

Une fois encore, merci infiniment de votre fidélité gourmande et de vos commentaires qui m'intéressent toujours.

14/10/2011

Bien déjeuner au boulot avec Yannick Alléno ?

Je vous parle souvent bento, lunchbox, déjeuner à emporter, ... étant d'ailleurs moi-même adepte de ces pratiques. Et parce que c'est une solution souvent intéressante gustativement, économiquement et nutritionnellement, surtout quand on ne dispose pas d'une cantine.

Je ne suis pas la seule et les bentos sont plutôt à la mode. P1040124.JPGAinsi, Malakoff-Mederic, assurance mutualiste soucieuse de prévention en matière de santé, a eu l'idée de proposer un livre de recettes sur ce thème : "Bien déjeuner dans ma «boite»" (astuce !).

Leur idée  part du constat que de nombreuses personnes qui travaillent n'ont pas forcément l'alimentation adéquate au déjeuner, tant qualitativement que quantitativement. Le repas apporté sur le lieu de travail est souvent monotone et pas vraiment adapté aux besoins.
Et elle a fait appel à un célèbre chef, Yannick Alléno, pour travailler sur les recettes, histoire probablement de donner plus de visibilité au projet.

Il s'agit de recettes relativement peu coûteuses, faciles et rapides. Elles sont plus ou moins originales, certaines sont des classiques que je connais bien, telles que lentilles-saumon fumé ou des rouleaux de printemps, d'autres sont plus originales, surtout me semble-t-il dans la partie "plats chauds" (réchauffables au micro-ondes) (évidemment, cela donne plus de latitude, c'est comme chez soi).

P1040169.JPG

J'ai testé deux recettes pour voir si le temps de préparation était honnête pour quelqu'un qui est loin d'avoir la dextérité de Yannick Alleno... J'ai ainsi préparé un couscous de poulet aux abricots secs (avec cumin et basilic) et une salade saumon-trévise-tomates cerise. C'est en effet facile et plutôt rapide. Et c'est bon !

P1040172.JPG

Mais le constat que je fais en écoutant mes patientes, c'est qu'ayant déjà du mal à trouver du temps pour préparer le dîner, il leur est difficile de trouver 20-30 mn supplémentaires pour préparer une boite-repas (sauf à considérer que ce peut être une activité de détente le soir...). En revanche, elles peuvent faire simple à partir de restes, ce que proposent quelques recettes du livre : rôti de boeuf, poulet cuit, pâtes, ... Le livre pourra-t-il convertir des personnes aux plaisirs de la boite-repas, quitte à y passer un peu de temps ?

L'aspect nutrition (via le Dr Serog) est un peu trop présent à mon goût : on donne des conseils pour compléter le plat (pain, yaourt, fruit, dessert, ...) en prenant en compte le besoin d'équilibre nutritionnel mais le problème, c''est que la quantité indiquée est standard : si on suit ces conseils (mais on n'est pas obligés, l'équilibre se fait sur la durée !), il est bon de vérifier qu'on a assez faim pour un yaourt et un fruit en plus du plat par exemple et si ce n'est pas le cas, diminuer la portion du plat ou garder un élément pour plus tard. Certaines propositions de dessert m'ont par ailleurs paru étranges : oeufs à la neige, tarte aux pommes : on les fait, on les achète industriels, on les transporte ?!

Conclusion : un bouquin qui pourra vous donner des idées plutôt sympas pour votre boite-repas, voire des idées rapides qu'on a aussi le droit de consommer à la maison !

07/10/2011

Pause

Japon_2009_Tohoku 051.jpgA l'heure où le monde rend hommage à l'homme à la pomme (personnellement, oh honte sur moi, j'ai à ce jour très peu utilisé ses produits hormis un macintosh au boulot il y a une vingtaine d'années...), j'ai pour ma part envie de lever un peu le pied côté écrans. Pas longtemps, je ne pars pas me mettre au vert ! Du coup, il n'y aura pas de billets de blogs pendant quelques petits jours. Merci de votre compréhension.

A vous de vous balader ailleurs dans la blogosphère ou de fermer l'ordinateur....

07:51 Publié dans Activités d'une diététicienne | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | |  Imprimer

05/10/2011

Trouver du temps, mais pour quoi faire ?

La semaine dernière, j'ai participé dans le cadre d'HEC au Féminin à un atelier sur le thème du temps : "Où trouver du temps ?", animé par Sophie Reynal, la dynamique responsable de cette entité. Je suis sûre que vous êtes nombreu(x)ses à avoir l'impression de toujours manquer de temps. Mais vous êtes-vous déjà demandé si la façon dont vous utilisez vos ressources-temps correspond vraiment à ce qui est important pour vous ? Ainsi, quand une personne dit "je n'ai vraiment pas le temps de faire du sport", elle a en fait une vision erronée : ce n'est pas qu'elle n'a pas le temps, c'est qu'elle ne considère pas cela comme assez important pour y consacrer du temps et qu'autre chose est plus essentiel à ses yeux.

pendule.pngCette façon dont on utilise le temps (dont tout le monde dispose en quantité égale...) est très personnelle et appartient à chacun(e). C'est sûrement intéressant de prendre un peu de temps (justement !) pour observer le contenu de ses journées et voir si ce qui nous fait vibrer est en tête de liste. Bien sûr, on ne fait pas que des choses dont on a envie (quoique... personnellement, j'essaie de tendre vers ca !). Mais quand on n'aime pas du tout faire certaines choses et que ce sont pourtant des activités indispensables, c'est important d'en prendre conscience plutôt que de maugréer, de culpabiliser ou de faire l'autruche. Alors, on peut parfois déléguer cela, à son conjoint, ses enfants, une personne extérieure, ... Ou instaurer un tour de "corvées" pour que chacun en prenne sa part. Mais il convient de vérifier au préalable que c'est une activité vraiment nécessaire. Le repassage par exemple ne pourrait-il pas être sérieusement allégé et ne plus être l'objet d'un perfectionnisme exacerbé ?! Ainsi, Sophie suggère de faire une liste des choses "pas faites pas graves" et il en existe sûrement plein !

La question du temps est aussi au coeur de la cuisine, surtout pour les repas du quotidien. Là encore, il est important de faire le point sur son envie véritable pour ne pas cuisiner à contrecoeur. Soit on y trouve du contentement, de la détente, soit on peut étudier sans culpabilité comment on peut s'en débarrasser ou minimiser le désagrément. Je crains que peu d'entre vous aient les moyens de se payer un cuisinier... Mais on peut étudier d'autres voies. Le conjoint peut-il prendre le relais s'il y trouve du plaisir ? Comment peut-on gagner du temps en s'organisant différemment, en ayant anticipé les courses ou la préparation ? Peut-on aussi changer son regard sur cette activité ? Ainsi, Sophie elle-même a complètement changé sa façon de considérer la cuisine du quotidien, alors qu'elle est toujours une femme d'affaires super occupée : au lieu de bacler la préparation des repas ou de proposer des plats tout faits, elle concocte maintenant des bons petits plats maison (avec beaucoup de légumes en provenance de l'AMAP qu'elle a créée !) en compagnie de ses enfants, et adore ce moment de complicité. Peut-on ainsi, selon son tempérament et son envie, en faire un moment de partage à deux ou en famille, ou alors un moment de bricolage décomplexé, de pétillement créatif, de préparation minutieuse, de relaxation sereine, ...   

A ce propos, j'ai été fort étonnée par une étude récente qui annonce que les Français passeraient 1h22 par jour en cuisine. Vous en connaissez des comme ça, à part peut-être des pros, des bloggueuses, des mères de famille nombreuse ne travaillant pas ?! Même si beaucoup de provinciaux rentrent chez à déjeuner, cela me parait a priori assez exagéré.

Et vous, comment considérez-vous le temps que vous passez à la cuisine du quotidien ? ( mais je sais qu'il y en a un certain nombre parmi vous qui aiment vraiment cuisiner ;-))

Sur une thématique proche, je vous avais aussi parlé il y a quelque temps de la charge mentale des femmes.

04/10/2011

La Ratte est venue du Touquet pour nous séduire

Vous savez que je cuisine parfois des pommes de terre car j'en ai un grand amateur à la maison et j'aime lui faire plaisir ! Il aime particulièrement les petites Rattes du Touquet depuis des années. Or, l'autre jour, surprise, un livreur frappe à la porte de mon cabinet de façon inattendue et me remet un carton. Dedans, je trouve, outre un dossier de presse, deux "échantillons" (d'une quantité notable) de pommes de terre Rattes : un cageot classique et un sachet spécial micro-ondes. Ce dernier semble permettre un sérieux gain de temps, par exemple pour un dîner rapide, puisqu'on peut préparer des pommes  de terre en 10 minutes. La Ratte se met au goût du jour et aux nouvelles technologies, elle a aussi sa page facebook, son compte twitter, ...

Comme des producteurs dans d'autres domaines, ceux de la Ratte du Touquet s'efforcent de recréer un lien entre le producteur et le consommateur pour "ré-humaniser" la chaîne qui va du champ à notre table et redonner du sens à nos aliments. Ainsi, je sais que c'est Olivier, 37 ans, qui a récolté mes petites pommes de terre. Ces producteurs prennent aussi un certain nombre d'engagements pour la biodiversité et ont par exemple conclu des accords localement avec des apiculteurs pour contribuer à la préservation des abeilles.

Pour goûter mes Rattes, j'ai choisi une recette de saison appétissante qui était dans le dossier : Cocotte de Ratte du Touquet et ses champignons. J'ai dû l'adapter un peu car je n'ai pas de micro-ondes (j'ai cuit les pommes de terre à la vapeur) et pas de graisse de canard (j'ai mis de l'huile d'olive). C'était absolument délicieux et quand on les mange, on se rend compte qu'il y a vraiment pomme de terre et pomme de terre. Elles sont bien fermes et elles ont vraiment ce petit goût de châtaigne dont on parle.

 P1040155bis_rattes.jpg

Le lendemain, cuisine domino, j'en ai profité pour me faire un bento rapide avec des pommes de terre déjà cuites, ce qui a donné un triptyque qui est un grand classique à tendance nordique : saumon fumé, salade de pommes de terre, concombre. Miam, une pause déjeuner sympathique.

Et rappelez-vous, n'ayez pas peur des féculents, la pomme de terre comme les autres, ils ne font pas grossir, vous apportent de l'énergie et permettent de se régaler de façon plutôt économique.

Merci beaucoup madame La Ratte du Touquet et rassurez-vous, on en achète de toute façon quand on n'est pas livrés !

Pour plus d'informations et de recettes, il y a le site www.larattedutouquet.com

NB : je ne fais pas de billets sponsorisés, on ne m'a pas payé pour parler de la Ratte du Touquet : mon statut de diététicienne blogueuse fait que l'on m'envoie parfois des produits, je n'en parle que si j'en ai envie et que je les apprécie.

01/10/2011

Customisons les surgelés !

surgeles 001.jpgLes surgelés, c'est bien pratique parfois pour préparer un dîner vite fait. De préférence des aliments bruts, sans ajout. Comme cela, on gère les apports de matière grasse, sel, épices, ... selon ses préférences. Mais comme c'est "nature", cela nécessite d'être un peu agrémenté/cuisiné sinon cela risque d'être un peu insipide.

A titre d'exemple, il y a ainsi un mélange de légumes qu'on apprécie assez chez Mr P. et il a été un composant d'un dîner de la semaine en compagnie de jambon et de fine lamelles de fromage. Il s'agit d'une "Jardinière de légumes bio" (haricots verts, petits pois, chou-fleur, carottes, pommes de terre). Pour que ces légumes aient du goût, on les fait revenir dans un peu d'huile d'olive avec ail et échalote puis, sur la fin, on ajoute du persil plat. Ce qui donne une assiette savoureuse pas compliquée.

Et vous, customisez-vous les surgelés pour leur donner du goût ?

A propos des surgelés, on peut lire aussi "Pour ou contre les surgelés ?"

NB : customiser : désolée, anglicisme, maintenant assez répandu (est-ce dans le dico ?) signifiant personnaliser, adapter à son goût.

PS : Photo ne correspondant pas au produit cité