Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2010

On se régale avec les fruits de saison (plaisir gourmand du 16 juillet)

P1010996.JPGLes fruits, il y a plein de façons d'en manger. Un moyen très agréable de varier les plaisirs consiste à cuire un peu les fruits et à les servir tièdes. Vendredi soir, j'ai ainsi cuit légèrement pêches, nectarine, abricots avec un peu d'huile d'olive et de sirop d'agave (pour changer du miel), une pincée de thym (il ne doit pas donner une saveur trop prononcée). J'ai ajouté des framboises, plus fragiles, après cuisson. C'était légèrement inspiré d'une recette d'Alain Ducasse. Les fruits étaient fondants, enrobés d'une sorte de sirop, leur saveur renforcée, c'était tout à fait délicieux. Ce serait vraiment dommage de ne pas profiter des fruits d'été ! 

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

16/07/2010

Une salade Fusitu, ça vous arrive ? (plaisir gourmand du 15 juillet)

P1010994.JPGA première vue, on pourrait croire qu'il s'agit du nom d'une salade tendance japonaise. Mais si on le prononce, cela donne fouzitou, une appellation un peu familière (que j'avais lue un jour je ne sais plus où) pour désigner une salade dans laquelle on met tout ce que l'on a sous la main. Tout en veillant à faire quelque chose de bon bien sûr. Le garde-manger n'était pas complètement vide et il y a donc eu dans cette salade courgette et carotte finement émincées, tomates, laitue, thon + une vinaigrette parfumée. Et un bon pain pour accompagner. Le résultat était tout à fait réussi. Il faut dire que ce n'était pas un mélange très téméraire ! La découpe des légumes m'a paru importante dans l'appréciation. D'ailleurs l'idée est peut-être venue suite à l'achat ce jour d'une mandoline après moult hésitations dues aux propriétés coupantes de l'engin. J'ai fait un investissement premier prix de l'ordre de 7 euros chez Muji : pas la peine de dépenser une fortune si je ne persévère pas. Toutefois, le résultat était plutôt probant et les courgettes toutes fines très plaisantes, ce qui m'encourage à continuer. 

Et vous, vous improvisez aussi des salades du placard ?

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

15/07/2010

Les petits plats mijotés, c'est bon ! (plaisir gourmand du 14 juillet)

Les plats mijotés, on a parfois des a priori à leur sujet. On se dit que c'est ringard, que c'est long à préparer, que c'est lourd, ... Pas du tout ! Je dois avouer que ces plats n'étaient pas trop des habitués de ma cuisine avant mes études de diététicienne, peut-être car ils n'appartenaient pas à l'héritage familial. Je les ai découverts lors de ces études pendant lesquelles on doit réaliser toutes sortes de recettes classiques pour une épreuve de "techniques culinaires". Et cela a contribué à élargir mon répertoire culinaire pour le bonheur de nos papilles. Depuis, je réalise assez souvent des plats mijotés :

- ce n'est pas spécialement long (hormis l'épluchage* et la découpe des légumes, comme dans d'autres recettes),

- on n'a pas trop à surveiller la cuisson qui se fait en douceur,

- on peut en faire une grande quantité car cela se réchauffe, se congèle vraiment très bien. On peut donc le préparer à l'avance.

- c'est une autre façon de manger de la viande, il n'y a pas que le steak ! La viande qui a mijoté longtemps est moelleuse et goûteuse.

- il existe de nombreux plats qui sont tout à fait légers et digestes.

P1010989.JPG

Ainsi, en ce 14 juillet, j'ai cuisiné un sauté de veau aux poivrons. Une recette que je n'avais pas faite depuis longtemps. C'est un plat de saison qui permet de varier l'utilisation des poivrons. En résumé, les morceaux de veau mijotent tranquillement avec oignon, tomate, poivron vert et rouge et un peu de paprika et on ajoute un peu de crème à la fin pour épaissir la sauce. C'était délicieux, accompagné de riz thaï.

* A ce sujet, connaissez-vous l'instrument magique (marque Zyliss) qui permet d'éplucher tomates ou poivrons crus sans aucune difficulté ? Il change la vie pour seulement quelques euros !

P1010990.JPG

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

13/07/2010

Fraîcheur, couleur, saveur (plaisir gourmand du 13 juillet)

C'est ce que m'inspire la délicieuse salade que je m'étais préparée pour déjeuner : un peu de semoule de blé, des dés de concombre, avocat, mangue, crevette, de la coriandre, du jus de citron : rien de compliqué pour la préparer (la graine gonfle dans l'eau froide pendant qu'on découpe les autres ingrédients) et un grand plaisir à la déguster.  C'était un plat complet qui m'a rassasiée durablement. Et vous, êtes-vous aussi dans une période salades en ce plein été ?

P1010984.JPG

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

Une salade express, c'est pratique (plaisir gourmand du 12 juillet)

P1010983.JPGUn soir où l'on a peu de temps pour cuisiner, où la chaleur incite à manger frais, une salade est souvent une bonne réponse. Mais on a parfois du mal à se renouveler. Une recette de salade un peu originale avait attiré mon attention dans le dernier numéro du magazine Saveurs : pastèque/avocat/feta. Cela a été très rapide à préparer et cet assemblage était étonnamment délicieux : cela était frais, cela avait du goût et les textures onctueuse de l'avocat, juteuse et rugueuse de la pastèque, granuleuse et fondante de la feta constituaient un ensemble vraiment agréable. A noter dans mes tablettes !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

08/07/2010

La contrainte stimule la créativité (plaisir gourmand du 7 juillet)

P1010947.JPGCe mercredi midi, j'étais partie pour déjeuner d'une salade de quinoa, avec l'idée vague de mettre dedans du concombre, de la courgette. Et quoi d'autre ? En découpant ces légumes et en voyant leur couleur verte, je me suis fixée de faire une salade de quinoa toute verte. Du coup, plus d'hésitation, je suis partie en quête de tous les aliments verts à disposition. Et j'en ai trouvé plein. Il y a donc eu, outre le concombre et la courgette, des feuilles de salades variées, des herbes (basilic et persil plat), de la pomme Granny, du kiwi, des pousses d'alfafa. Tout cela finement coupé dans le quinoa a donné une jolie salade toute verte. Et cela s'est révélé à la dégustation une salade délicieuse où chaque bouchée révélait une nouvelle saveur, une autre texture. Je ne l'aurais sans doute pas imaginée telle quelle si je ne m'étais pas fixé cette contrainte de couleur. Aurais-je par exemple ajouté du kiwi qui a apporté une note de fraîcheur sucrée fort plaisante ?

En cuisine, comme ailleurs, il me semble que se fixer ainsi une contrainte, un cadre, une règle, stimule la créativité et ouvre de nouvelles pistes inattendues. Et vous, vous arrive-t-il par exemple de faire un repas monocolore ou d'inventer un plat avec les seuls ingrédients du placard ?

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

07/07/2010

N'ayons pas peur du restaurant (plaisir gourmand du 6 juillet)

Mardi soir, dîner amical à la Kitchen Galerie Bis (ou KGB), un restaurant qu'on aime beaucoup, annexe de Ze Kitchen Galerie. On s'est délectés de ces saveurs parfumées d'inspiration souvent asiatique, avec citronnelle, coriandre, ... qui sont la spécialité de la maison. J'ai beaucoup apprécié les Zors d'oeuvre, au nombre de cinq : des petites entrées qui permettent de déguster un max de saveurs variées, toutes aussi gourmandes les unes que les autres. Ce soir-là, il y avait une sublime raviole de merlan dans une émulsion parfumée, une croquette de poulet avec un condiment pimenté, un onctueux gaspacho de petit pois et coriandre, un petit carpaccio de boeuf wagyu fondant, une bouchée de saumon mi-cuit au wasabi. Un régal pour les papilles !

P1010936.JPG

Aller au restaurant est un plaisir qu'il faut savourer sans culpabilité. Quand on y est, choisissons les plats qui nous font plaisir, dégustons-les avec attention et ne craignons pas que cela fasse pencher la balance : il suffit de respecter ses sensations et de ne pas trop dépasser son appétit pour rester dans une zone de confort, de ne pas vider la corbeille de pain parce qu'on arrive affamé, de s'écouter ensuite pour attendre le retour de la faim au repas suivant. Trop de personnes au régime se privent du plaisir d'aller au restaurant, "zone dangereuse", ou au contraire, "se lâchent" car elles se privent le reste du temps. Faisons-nous plaisir tous les jours, au restaurant et ailleurs !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

06/07/2010

Se préparer à manger, un plaisir (plaisir gourmand du 5 juillet)

Au menu de lundi midi, un bento japonais et végétarien. L'inspiration est partie d'une demi-aubergine qui me restait et de tofu acheté samedi dans une épicerie japonaise "au cas où". Un peu de cuisine sur cette base et voilà : de l'aubergine sauce miso ; du tofu au gingembre ; une salade de chou chinois ; un onigiri à l'ume (prune saumurée). J'ai eu plaisir à le préparer car je me réjouissais d'avance dun bon moment que constituerait sa dégustation. Cela a bien été le cas, toutes les composantes étaient vraiment japonisantes et délicieuses : aubergines archi-fondantes, salade de chou croquante, tofu moelleux et à la saveur piquante de gingembre. Seul petit regret, cela manquait peut-être un peu de couleur pour un bento d'été.

  P1010932.JPG

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

04/07/2010

Un repas tout légumes, ça vous arrive ? (plaisir gourmand du 4 juillet)

Au menu de dimanche soir, une variation sur des légumes d'été. Donc un repas pas du tout équilibré ! Mais ce n'est pas grave, l'équilibre, je l'ai déjà dit, se fait au moins sur une semaine ou 10 jours, pas sur un repas ou une journée. Je sais que beaucoup de personnes ont du mal à faire un repas tout légumes car ce n'est pas vraiment dans les habitudes françaises. Pourtant, ce ne serait pas un problème de faire cela de temps en temps car la plupart des personnes mangent largement assez de viande, poisson et autres aliments riches en protéines. Et, actuellement, on a vraiment envie de profiter des légumes d'été.

P1010930.JPG

legumes_wells.JPGAujourd'hui, ils étaient traités de façon variée, avec : une soupe de courgettes froide ; des tomates au four à la purée de basilic (une recette du livre de Patricia Wells "Merveilleux légumes") ; des poivrons grillés.

Tout cela était vraiment bon et en particulier les tomates au four, fondantes, sucrées, très parfumées par la purée de basilic.

Et vous, sans être forcément végétarien(ne), faites-vous parfois des repas tout légumes ?

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

Bien manger, est-ce si compliqué ? (plaisir gourmand du 3 juillet)

P1010925.JPGSamedi soir, plaisir d'une jolie assiette à tendance méditerranéo-italienne. C'était délicieux et finalement pas du tout compliqué. Ce n'est pas parce qu'on ne se met pas aux fourneaux pour faire un "vrai" plat que ce n'est pas de la cuisine. Harmoniser les saveurs, assembler les ingrédients, découper les légumes, présenter cela joliment, c'est de la cuisine ! Là, on s'est régalés avec :

- une salade de petites courgettes crues et pecorino (fromage de brebis italien) avec sauge et citron,

- une salade de tomates et basilic, un classique dont on ne se lasse pas si les tomates sont bonnes,

- une salade de roquette et parmesan,

- du jambon cuit, finement coupé,

- une peu de tapenade d'olive verte,

tout cela accompagné de bon pain.

Et vous, faites-vous ainsi des assemblages gourmands ?

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.