Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2012

Quel goûter pour les enfants ?

C'est la rentrée depuis quelques jours. Vous qui avez des enfants êtes sûrement soucieux de leur santé et les multiples recommandations nutritionnelles ou vos propres convictions sur l'alimentation orientent probablement ce que vous leur proposez au goûter. Ou alors vous êtes dans le flou, la culpabilité, le laisser-faire...  Pas de raison de se prendre trop la tête, faisons bon, simple et sain.

La plupart des enfants rentrent de l'école en ayant faim et ont besoin d'un goûter : c'est un rythme normal. Ce goûter doit être adapté à leur appétit et donc être ni trop léger, ni trop copieux sous peine qu'ils n'aient plus faim au dîner : il est important que les enfants respectent le moment ou ils sont rassasiés, sensation qu'ils ont naturellement si on les laisse faire dès la petite enfance.

Si vous constatez que vos enfants/ados rentrent régulièrement complètement affamés, c'est sans doute qu'ils ne mangent pas assez le midi, peut-être parce que ce n'est pas à leur goût ou que quelque chose leur déplaît. Essayez d'en savoir plus sans les culpabiliser. Observez quel choix est donné, regardez les menus, voyez si on peut améliorer la quantité absorbée si elle est insuffisante. Si vous avez confirmation par d'autres que c'est vraiment mauvais et que vous disposez d'un peu de temps, que vous vous sentez l'âme revendicatrice, pourquoi ne pas vous concerter avec d'autres parents et intervenir dans les instances concernées ? Peut-être y a-t-il une marge de manoeuvre ? Toutefois, rappelez-vous que, à raison de 4 repas par jour (cas le plus fréquent), vous en maitrisez 23 ou 24 sur 28 ! Il y a déjà de quoi faire !

Revenons au goûter. Il doit s'intégrer dans une alimentation variée, qui comprend au global toutes les catégories d'aliments, donc la notion de "goûter équilibré" n'a pas de sens. Je ne suis donc pas persuadée qu'il faille absolument un fruit au goûter : tout dépend de ce qui est mangé aux autres repas. Ainsi, quand j'étais enfant, mon goûter, comme pour beaucoup d'enfants alors, consistait presque toujours d'un morceau de baguette avec quelques carrés de chocolat glissés dedans. Et je vous garantis que j'étais en pleine forme et d'un poids normal ! Les fruits, on les mangeait aux autres repas.

goûter, enfants, ados, gâteaux, biscuits, compotes, fruits, équilibre alimentaire, chocolat, gourmandise

Il est en général nécessaire de prévoir un féculent qui va redonner de l'énergie jusqu'au dîner. Ce peut être du pain, et on peut les varier au fil des semaines. Ce peut être aussi des biscuits achetés dans le commerce. Mais comment choisir parmi la foule de propositions ?

goûter,enfants,ados,gâteaux,biscuits,compotes,fruits,équilibre alimentaire,chocolat,gourmandise

Autant privilégier ce qui est simple et sain. Par exemple, des biscuits aux ingrédients basiques : farine, oeufs, beurre, lait, sucre, levure... J'en ai ainsi repérés quelques-uns qui ont une composition simple et connue, par exemple les Petit Beurre Lu, les galettes St Michel, les Beurré Nantais Lu, les Traou Mad Pont-Aven, les galettes Bonne Maman, les Roudor St Michel (publicité gratuite !). Ou des Petit Ecolier pour qui aime le chocolat. Ou encore du pain d'épices basique (avec du miel, pas du sirop de glucose-fructose !).

Encore mieux, il y a le fait maison. Pourquoi ne pas de temps en temps préparer un gâteau au yaourt, une génoise, un gâteau marbré et le congeler par parts. Ou peut-être des madeleines ? Il suffit d'en ressortir une part le matin : ne croyez-vous pas que le destinataire se régalera davantage qu'avec une brioche industrielle ?!

goûter,enfants,ados,gâteaux,biscuits,compotes,fruits,équilibre alimentaire,chocolat,gourmandise

Ensuite, on peut avoir, selon les goûts, du chocolat, un laitage, un fruit, une compote, ... en variant les plaisirs.

Et vous, si vous avez des enfants, c'est quoi leur goûter ?

NB : si vous êtes préoccupé(e) par l'alimentation de votre enfant plus largement, vient de sortir un petit livre pratique et déculpabilisant, "L'alimentation de mon enfant" (éditions First), écrit par une collègue diététicienne membre du GROS (Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids), Martine Walker.

goûter,enfants,ados,gâteaux,biscuits,compotes,fruits,équilibre alimentaire,chocolat,gourmandise

24/06/2010

Le plein d'ateliers pour la rentrée !

Dès la rentrée de septembre, je proposerai à nouveau plusieurs ateliers ludiques, informatifs et interactifs : à la fois des nouveautés et des reprises d'ateliers réclamés. Voici la liste des thèmes prévus au programme. 

Fotolia_11888560_XS.jpg

MANGER, UNE QUESTION DE SENS : Un atelier pour faire un point global sur sa relation à l'alimentation, comprendre ce qui va et ce qui pourrait aller mieux, et envisager si besoin des changements concrets et réalistes pour allier sérénité et gourmandise.  

JE MANGE QUAND JE SUIS STRESSE/E... QUE FAIRE ? : Nous vivons dans un monde stressant : le travail, la famille, les amis, les contraintes de la vie quotidienne : on veut tout faire, on court, on s'énerve, on vit sous pression. Et souvent, on trouve de la détente et du réconfort dans l'alimentation. Il s'agira de comprendre ce qui nous stresse, d'apprendre à mieux gérer son stress et ses émotions sans que cela se transforme en grignotage de compensation au bureau ou le soir en rentrant, de trouver des moyens de ne pas ajouter le stress d'un repas pris à toute vitesse à la tension du travail, ... Elles ont dit : "Une chose est certaine, on sort de cet atelier déjà plus légère !) (Patricia)

MANGEONS AVEC TOUS NOS SENS, LA VRAIE GOURMANDISE : Aujourd'hui, bien souvent, on mange trop vite, machinalement, en faisant autre chose. Ou on est gourmand mais on croit que manger, c'est seulement une affaire de papilles. Un atelier ludique et informatif pour réapprendre à manger avec tous ses sens et initier ainsi un vrai changement dans sa façon de s'alimenter ! Avec mise en pratique à la clé.

TRANSPOSONS NOS TALENTS D'ORGANISATION AUX REPAS (spécial femmes actives !) : Nombreuses sont celles qui gèrent admirablement une carrière réussie, des responsabilités, avec un grand talent d'organisation, de préparation, d'animation, ... bien souvent, les mêmes se retrouvent fort démunies quand il s'agit des repas à la maison. Presque rien dans le frigo, des enfants ou un mari qui demandent "qu'est-ce qu'on mange ce soir ?" ou qui geignent "Encore la même chose !". Et cela peut les entraîner dans des abîmes de culpabilité. Conseils et astuces pour être plus sereine et efficace quant à la gestion des repas. Elles ont dit : "J'ai adoré cet atelier, il m'a fait prendre conscience de mes besoins pour mieux m'organiser à un moment charnière de ma vie" (Sophie)

DETACHONS-NOUS DE L'OBSESSION DE LA MINCEUR : Vouloir ressembler aux modèles de la mode et des médias entraîne de trop nombreuses femmes dans une spirale de régimes qui produit malheureusement le plus souvent kilos supplémentaires et mal-être. Il s'agira de remettre en question le modèle unique de beauté présenté, afin de privilégier le bien-être plutôt que la minceur à tout prix. 

BOYCOTTONS LE PREMIER REGIME ! (spécial ados) : Quand les couvs de magazine ou les copines font la surenchère en matière de régimes, les ados sont facilement influençables. Si le comportement de votre fille commence à vous inquiéter, qu'elle vous montre de la graisse imaginaire ou commence à supprimer certains aliments, peut-être serait-elle intéressée par cet atelier spécialement dédié aux adolescentes, pour comprendre le fonctionnement des régimes, conserver le plaisir de manger, réfléchir au modèle unique de beauté qu'on nous propose. 

LA BRIOCHE N'EST PAS UNE FATALITE ! (spécial hommes) : Repas d'affaires, dîners entre amis bien arrosés, abandon du sport des jeunes années : en prenant de l'âge, beaucoup d'hommes se retrouvent progressivement avec quelques rondeurs localisées, souvent joliment nommées : poignées d'amour, brioche, ... Les hommes sont en général moins obsédés par la minceur que les femmes, tant mieux. Mais de là à laisser des kilos s'installer durablement, ... Conseils pratiques pour revoir ses habitudes alimentaires avec gourmandise et sans privation.

COMMENT SURVIVRE AUX REPAS DE FAMILLE, APEROS, FETES.... ? : Quand on mange souvent dans sa famille ou sa belle-famille généreuse en mets de table, que l'on participe à des fêtes amicales, on a souvent l'impression de trop manger mais on a du mal à faire autrement pour ne pas décevoir. Avec le risque que les kilos s'installent peu à peu. Atelier ludique pour trouver des solutions concrètes à ces situations sans se fâcher avec qui que ce soit !

ATELIERS DE CUISINE POUR CUISINIERES COMPLEXEES : Quand on a eu une mère libérée qui s'est volontairement éloignée des fourneaux, on n'a pas forcément reçu un vaste héritage culinaire. Ce n'est pas une raison pour se limiter aux plats préparés ou au steak grillé. Des ateliers pour réaliser diverses variations autour de plats simples qu'on sera sûres de pouvoir reproduire.

Les ateliers durent 2h, sont limités à 7-8 personnes et la participation est de 20 euros (hors atelier de cuisine).

Si vous êtes sur Paris et que l'un de ces sujets vous intéresse, envoyez-moi un message à ariane.grumbach@bbox.fr en m'indiquant le jour de la semaine et l'horaire qui auraient votre préférence afin que je finalise au mieux le calendrier.

01/04/2010

Atelier ados : ce sera le 10 avril

Fotolia_Natalya Semenchuk.jpgL'atelier pour les ados "Tentations et dangers des régimes" prévu le 3 avril aura finalement lieu le 10 avril (de 16h00 à 17h30) pour cause de week-end pascal. Si vous connaissez une jeune fille (13-16 ans environ) intéressée, ne tardez pas, il ne reste plus beaucoup de places.

Pourquoi un atelier spécial ados ? Car c'est l'âge où le corps se transforme, où on a du mal à se plaire, où on se laisse peut-être facilement influencer par les medias, par les copines. Et du coup, de nombreuses jeunes filles, de plus en plus tôt, sont tentées de se lancer dans des régimes injustifiés, sans forcément en mesurer les conséquences.

Inscription par mail : ariane.grumbach@bbox.fr, participation 15 euros.

 

Dessin copyright Natalya Semenchuk

18/02/2010

Ateliers du mois de mars

creme2.jpgUn petit rappel de mes deux ateliers informatifs, ludiques et interactifs prévus en mars :  

- jeudi 18 mars de 19h à 21h : nouvelle édition de l'atelier très apprécié en 2009 : "Comment se détacher de l'obsession de la minceur ?"  

- samedi 20 mars de 16h00 à 17h30 : atelier spécial à destination des adolescentes de 13 à 16 ans environ : "Tentations et dangers des régimes".  

Dans les deux cas, avec des outils adaptés, il s'agit de développer son regard critique sur les images des médias et de remettre en question le modèle unique de beauté présenté, afin de privilégier le bien-être plutôt que la minceur à tout prix. Car vouloir ressembler à ces modèles entraine de trop nombreuses femmes et des adolescentes de plus en plus jeunes dans une spirale de régimes qui produit malheureusement le plus souvent kilos supplémentaires et mal-être.  

Participation : 15 euros.   Merci de m'envoyer un mail sans trop tarder si vous souhaitez vous inscrire (ariane.grumbach@bbox.fr) et n'hésitez pas à en parler autour de vous.