Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2015

Merci les blogueuses culinaires !

Je ne suis pas d'une grande créativité en cuisine, je n'essaie pas vraiment d'inventer des recettes. Bien sûr, au quotidien, je mélange des ingrédients pour une salade selon mon inspiration, je décline des recettes éprouvées, je varie les possibilités d'un gâteau ou d'un dessert fruité... Mais cela ne va pas très loin.

Car les propositions des blogs sont tellement nombreuses, appétissantes, faciles à réaliser que ce serait dommage de se priver de les suivre...

J'ai quelques blogs favoris que je lis régulièrement et je mets parfois de côté des recettes pour plus tard. Mais, hasard, ces derniers jours, on y a souvent puisé sans attendre.

Ainsi, j'ai réalisé :

- "pêchée" chez Pascale Weeks, une originale salade avocat-champignon-courgette-parmesan, un accord auquel je n'aurais sans doute pas pensé, qui a fait un fort plaisant dîner,

blogs de cuisine,blog culinaire,recettes de cuisine,recettes simples et bonnes,pascale weeks,edda onorato,anne demay

- repérée chez Anne Demay et son Panier de saison : une délicieuse tarte aux champignons et noisettes : elle proposait d'utiliser des cèpes mais j'avais justement sous la main des "vrais" champignons de Paris, achetés lors de la fête du manger local.

blogs de cuisine,blog culinaire,recettes de cuisine,recettes simples et bonnes,pascale weeks,edda onorato,anne demay

- Proposée par Edda Onorato, une salade de pommes de terre rôties enrobées de speck : j'avais immédiatement senti que cela pourrait plaire à Monsieur, grand adorateur de pommes de terre et fan d'Edda, en qui il a toute confiance pour la qualité des recettes. Je l'ai donc laissé faire, j'ai toutefois négocié (ce qui est suggéré dans la recette) de remplacer le Speck, que je trouve terriblement salé, par du jambon cru. Ce fut excellent.

blogs de cuisine,blog culinaire,recettes de cuisine,recettes simples et bonnes,pascale weeks,edda onorato,anne demay

Je l'ai déjà dit, je suis fan des blogs de cuisine car j'y trouve des recettes plus accessibles, souvent mieux expliquées dans leurs détails que celles des chefs.

Outre les précédemment citées, je trouve qu'il y a beaucoup de recettes accessibles et appétissantes sur le blog de Papilles & Pupilles notamment (pas étonnant que ce soit un des plus fréquentés) qui fait partie de ceux que je recommande souvent à mes patients.

Et vous, avez-vous vos blogs ressources préférés pour des recettes délicieuses, bien expliquées et faciles à réaliser ?

03/10/2014

Cuisine Naturelle, j'aime ou pas ? Et est-ce la question ?

Je vous parlais avant l'été des magazines de cuisine.  A côté de titres bien installés, certains ne vont pas plus loin que quelques numéros (J'ai Faim par exemple), d'autres apparaissent régulièrement. Ainsi, j'ai vu quelqu'un annoncer sur internet la sortie de Cuisine naturelle. J'ai un peu ricané sur le décalage de la Une entre le positionnement "sain, bio et éthique" et l'annonce d'une "detox" qui surfe sur les tendances minceur...
 
Mais bon, étant curieuse, j'ai quand même acheté le numéro 1. J'ai un peu fait la grimace sur le prix, 4,50 euros.
 
J'ai apprécié d'y trouver le récit d'un atelier d'Ona Maiocco, de trouver des pages sur la chocolatomane Laurence Alemanno, de lire une interview du sociologue Claude Fischler (où je n'ai pas appris grand chose. je connais trop bien ses travaux). Quant aux recettes, je déborde de stock puisé dans les livres, les blogs...Celles qui sont proposées ne sont pas antipathiques mais je n'ai pas vraiment tilté pour me précipiter en cuisine.

cuisine naturelle,magazines de cuisine,cuisiner sain,bio,éthique,recettes de cuisine

cuisine naturelle,magazines de cuisine,cuisiner sain,bio,éthique,recettes de cuisine

Malgré un certain manque d'enthousiasme sur le premier numéro, j'ai acheté le deuxième (un peu l'angoisse du passage chez le marchand de journaux avant un voyage en train : tant d'offre et si peu d'envie...).

Même ressenti : des articles assez intéressants, une série sympa sur la cuisine nomade par Martine Camillieri, quelques infos utiles. Mais pas d'emballement, de jubilation (ceci dit, est-ce l'effet attendu d'un magazine de cuisine ;-) ?)
 
Finalement, au global, je me dis que je ne suis peut-être pas trop dans la cible. Entre beaucoup d'éléments que je connais ou pratique déjà (par mes habitudes et mon métier...) et ce qui ne m'intéresse pas vraiment, je ne m'y retrouve pas complètement. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas intéressant. C'est sûrement un magazine qui peut faire évoluer des habitudes vers une cuisine plus saine, vers un usage du bio, de nouveaux ingrédients ou manières de cuisiner. Je me sens un peu à mi-chemin : je ne fais pas (plus) partie des personnes qui doivent réapprendre à cuisiner, découvrir le bio, s'interroger sur ce qu'elles mangent... mais je n'ai pas forcément envie de passer au compost, aux produits intégralement maison, au déshydrateur...
 
Et vous, avez-vous vu, lu, entendu parler de ce magazine ?
 
 
Cuisine naturelle (site pas très à jour, annonçant encore le 1er numéro...), tous les deux mois
 

26/05/2014

Et si on faisait un point (subjectif) sur les magazines de cuisine ?

Ce mois de mai, le hasard a fait que l'on a eu beaucoup de magazines de cuisine sous la main. L'occasion de refaire un point sur ce qui m'intéresse, ou pas. De façon générale, ce que je recherche dans ces magazines, ce sont des recettes appétissantes et pas trop compliquées, de saison, et aussi des articles sur des aliments, des produits, ou toute autre question alimentaire. Alors, tour d'horizon non exhaustif et totalement subjectif.

P1100033.JPG

On peut observer différents aspects :

- ce sont d'abord des magazines de cuisine. Combien de recettes attirantes je repère ?

- parallèlement, qu'ai-je trouvé à y lire ?

- des remarques éventuelles sur le style, la maquette, les images ?

- le prix n'est pas à négliger...

Elle à Table

Je me suis abonnée deux ou trois ans à ce magazine, je ne sais plus vraiment pourquoi, et j'attends maintenant avec impatience la fin de mon abonnement, qui, je crois, est arrivée. Car ni les recettes ni les textes ne me conviennent. Les recettes ne sont pas vraiment fiables après expérience, et les textes, numéro après numéro, apparaissent terriblement verbeux.

Ce numéro de mai-juin  :

Les articles :

- je lis les brèves avec un certain intérêt mais je ne repère rien d'essentiel.

- les deux pages de Clotilde Dusoulier, que je lis toujours avec plaisir : je n'apprends pas grand chose sur le premier sujet, les produits industriels qu'on refait chez soi mais elle en parle avec un recul intéressant. Je m'intéresse à l'autre article sur le kombucha mais ne suis pas vraiment sûre de m'y mettre...

005.jpg

- les "nouveaux codes du bien manger", la rubrique de la diététicienne Véronique Liégeois, article qui m'amuse un peu et avec lequel je suis plutôt en phase.

- il y a ensuite un vaste dossier sur 15 ans de tendances à l'occasion des 15 ans du magazine mais moyennement intéressant car très "blablateux", De même, un article sur Michel Bras qui aurait pu m'enchanter devient vite pénible.

Les recettes :

- Rien de palpitant, on égrène les 15 années passées (15eme anniversaire du magazine).

- J'hésite à mettre de côté une page sur les jus : j'ai déjà plein de recettes et tendance à plutôt recourir à l'improvisation, cela risque fort de venir enrichir une pile de paperasse !

Bilan : pas de recette.

Le look : pas déplaisant mais trop "girly" à mon goût.

Le prix : 3,80 euros. Au global, aucune frustration à arrêter de le lire... (et Monsieur encore moins, mais il a quand même trouvé une recette à essayer !).

 

Régal

Après l'avoir acheté assez régulièrement, on avait arrêté il y a un an ou un peu plus, car les recettes sont souvent compliquées et ne nous attiraient pas vraiment. On le rachète de temps en temps et il est plutôt plus intéressant qu'avant.

Les articles : il y a pas mal à lire : le cru, les herbes aromatiques, le gingembre, un dossier Bretagne, avec une interview du chef Olivier Roellinger. Dans Régal, j'aime bien aussi le côté "shopping" et là c'est "le meilleur du Liban", appétissant et voyageur.

007.jpg

Les recettes sont souvent trop longues pour moi (j'aime passer du temps en cuisine mais pas pour des recettes qui prennent des heures). Je repère toutefois une soupe crue avec concombre et une tarte citron crue que j'essaierai peut-être par curiosité.

Le look est ok mais pas emballant. 

Le prix : 3,90 euros. Monsieur aime bien ce magazine et c'est lui qui l'achète.

 

Saveurs

Monsieur est très fan de ce magazine, moi nettement moins et je commence à en être vraiment fatiguée car le contenu rédactionnel qu'il propose hors recettes est limité ou me correspond peu.

Je repère quelques recettes, une de rhubarbe pochée qui me parait astucieuse, un taboulé de boulgour et quinoa aux herbes.

004.jpg

Les photos sont plutôt belles, c'est plaisant à regarder, mais trop classique pour moi.

Le prix : 5,00 euros... Je m'en passerai volontiers, à suivre !

Zeste

Zeste a un ton et un look assez différents de Régal ou Saveurs, et j'apprécie leur signature "Cuisinons simple et bon" qui me parle bien.

Il y a souvent des articles intéressants sur des aliments, de tendances... cette fois le ghee et la sardine, avec une appétissante recette de rouleaux de printemps, le locavorisme, le végétarisme. Je suis un peu agacée par l'article sur une blogueuse qui se positionne en experte santé sur la base de sa seule expérience  : je lis par exemple "le vinaigre de cidre est un nettoyeur et régénérant cellulaire, reminéralisant hors pair, stimulant digestif,. un immuno-stimulant", euh, c'est pour cela que vous utilisez du vinaigre de cidre, vous ?!

010.jpg

Côté recettes, mon intérêt est très variable selon les numéros. Cette fois,  je repère une recette d'"orge perlé du dimanche" qui renouvellera mes salades de céréales, une recette "télé" de banh-mi qui me tente pour un déjeuner printanier. Un dossier fromage propose d'appétissantes salades feta-pancetta ou courgette-fenouil-burrata. Des recettes simples qui font envie. 

Le prix : 3,90 euros. Le style et la forme, plutôt branchés, ne sont pas du goût de Monsieur...

 

Cuisine Actuelle

J'ai rencontré récemment la rédactrice en chef adjointe de ce magazine, fort sympathique, elle m'a donné un exemplaire du journal et cela m'a donné l'occasion de le feuilleter, alors que je le néglige chez le marchand de journaux (sans doute un a priori, j'imagine que ce n'est pas pour moi ;-)).

001.jpg

Les recettes ne sont pas trop mon style de cuisine mais je trouve quand même dans le nombre assez important, 2-3 idées comme des crevettes piquantes aux pois chiches, des bouchées poulet-poivrons...

Côté rédactionnel, il y a pas mal à lire, notamment toutes sortes d'informations sur les aliments de saison, des astuces pratiques (via en particulier une rubrique dont je ne sais pas si elle est récurrente "Sybille fait son marché"), une page sur les restes, un dossier sur la Normandie, "10 idées avec des yaourts". Côté "shopping", je repère une curieuse poudre de tomate et des graines appétissantes. Au global, il y a une orientation pratique et accessible qui peut donner des idées.

En revanche, la maquette et le papier ne sont plus vraiment au goût du jour, la couverture n'est pas attractive. Est-ce que cela m'empêchera de l'acheter ? A suivre !

Le prix : 2 euros. Monsieur n'accroche pas...

Bilan général 

Le sentiment global que j'en retire est une lassitude côté recettes. Je trouve plutôt mon bonheur dans quelques livres et blogs et je ne ressens pas trop le besoin de recettes supplémentaires.  J'aime avoir du contenu rédactionnel et c'est plutôt cet aspect qui me fera choisir. Avec sans doute des choix différents selon les mois, en n'étant pas dans un achat systématique mais plutôt à décider en fonction du sommaire.

Je vois bien que j'aspire aussi à un autre contenu. Qui ne suffit probablement pas à faire vivre un journal. Ainsi, la revue Alimentation Générale qui se positionnait sur une approche plus large n'est parue qu'une seule fois et je n'avais pas été totalement séduite. Elle vient de réapparaitre via le web

Dans le beau trimestriel 180°, dont le numéro 3 vient de paraître (19,90 euros...), je préfère de même me plonger dans les longs articles sur un produit, une expérience, une aventure, plutôt que dans les recettes, pourtant appétissantes. Et c'est un grand bonheur de lecture, qu'il faut essayer de disséminer au fil des mois puisque c'est un semestriel.

magazine de cuisine,saveurs,zeste,régal,cuisine actuelle,recettes de cuisine,presse,journaux,revues de cuisine,180°,alimentation générale

Et vous, que lisez-vous, qu'aimez-vous, que recherchez-vous côté magazines de cuisine ?

 

NB : Cuisine Actuelle/cadeau ; Elle à Table/abonnement ; Régal et Saveurs/achat par Monsieur ; Zeste et 180°/achat

 

 

23/01/2014

La cuisine, ça s'apprend comment ?

Je continue à vous parler du colloque de Tours sur le "fait maison". On y a aussi évoqué le sujet de la transmission culinaire, notamment lors d'une table ronde sur les émissions culinaires télévisées. On n'est plus à l'époque de Raymond Oliver ou de son fis Michel qui réalisaient des plats sous nos yeux. Ce n'est clairement pas en regardant les émissions qui monopolisent l'attention actuellement que l'on va apprendre à cuisiner : c'est de la télé-réalité beaucoup plus que des émissions de cuisine. On voit des instantanés de cuisine plutôt que de véritables explications. Donnent-elles envie de cuisiner ? Je n'en suis pas sûre, car comme les livres de cuisine de chefs, cela ne semble pas vraiment facilement accessible le plus souvent. Et je me demande si ce ne sont pas les personnes déjà "accros" à la cuisine qui regardent le plus. Ou les autres qui le prennent comme un spectacle à suspense distrayant sans se soucier de mémoriser des conseils épars*.

Récemment, j'ai eu le plaisir de rencontrer Pia "Cocinera loca", passionnée de cuisine, blogueuse depuis longtemps : elle a vu sa grand-mère cuisiner, elle a commencé tôt à cuisiner elle-même, elle a acquis et peaufiné sa technique peu à peu. On parlait de cette difficulté de la transmission quand on ne l'a pas vécue de façon familiale. Peut-on commencer avec les livres classiques de Ginette Mathiot ou Françoise Bernard qui donne des basiques de la cuisine du quotidien, pas forcément conformes à nos envies d'aujourd'hui ? Est-il préférable d'aller dans un cours de cuisine où l'on observera et pratiquera ? Sûrement intéressant mais souvent très cher. De plus, peu de cours, à Paris du moins, fournissent vraiment des bases de cuisine pour cuisinier(e)s débutant(e)s. Ils sont plutôt orientés recettes ponctuelles et pas simplistes. A l'ère internet, la video peut-elle prendre le relais ? En tout cas, n'ayez pas honte de poser des questions, de demander des conseils à des ami(e)s. Françoise Bernard justement dit (voir lien ci-dessus) : "Il ne faut jamais avoir honte de ne pas savoir cuisiner"...

Fotolia_59450485_XS.jpg

Tout le monde n'a pas appris à cuisiner en famille...

Je suis l'exemple même du fait qu'il faut persévérer et ne surtout pas se décourager : très peu de transmission, je l'ai déjà dit, sauf celle des bons produits mais j'ai peu à peu pris confiance en moi, au fil des expériences, des ratages, des approximations, des observations... C'est aussi le cas de Mercotte, la super-experte de la pâtisserie (blog de référence, livres, participation au "Meilleur Pâtissier") qui avouait dans une interview (et elle me l'a confirmé) qu'elle "ne savait pas faire cuire un oeuf quand elle s'est mariée" ! Un peu le contraire de Monsieur qui a reçu en héritage de multiples délices...

Vous qui cuisinez et appréciez cela, quel type de transmission avez-vous eu ? Une mère, un père, une grand-mère ? Des livres ? Rien de tout ça, vous avez juste appris sur le tas en pratiquant ?

Et vous qui cuisinez peu, qui redoutez cela, qui aimeriez progresser, quel moyen préféreriez-vous ? Simplement "sur le tas" ou :
- regarder faire quelqu'un,
- faire vous-même en étant accompagné(e),
- regarder des vidéos en ligne,
- lire des recettes dans un livre, avec photos. Ou sans photos. Ou sur internet, via des sites ou blogs
- par des proches, des ami(e)s.

Merci d'avance de vos commentaires !

* à ce sujet, un article récent sur le risque de tromperie sur la réalité du métier de cuisinier

Visuel ©artstada - Fotolia.com

26/08/2013

Replongeons-nous dans nos "vieux" livres de cuisine (épisode 1 : Chocolat & Zucchini)

Je me souviens du plaisir que j'avais eu il y a quelques années à la découverte et la lecture du livre de Clotilde Dusoulier, Chocolat & Zucchini. J'avais aimé le ton, les recettes, les conseils, la gourmandise. J'avais envie de quasiment tout goûter ! J'en ai réalisé beaucoup de plats au fil du temps.

Mais ces dernières semaines, plongeant dans ma bibliothèque culinaire, je me suis rendue compte que je l'ouvrais moins souvent ces derniers temps. Peut-être parce que, comme beaucoup, j'ai de multiples sources de recettes, papier ou numériques.

Peut-être aussi parce que je sens qu'il ne correspond plus tout à fait à la cuisine que pratique Clotilde aujourd'hui : il me semble qu'elle est devenue nettement plus bio-flexitarienne. Du coup, son blog propose un peu un autre type de plats. Ce que semble confirmer son dernier livre en anglais (dont on verra j'espère bientôt la traduction : il paraît que c'est en bonne voie) : il propose des recettes végétariennes (je l'ai juste feuilleté, je suis paresseuse, je préfère les recettes en français !).

livres de cuisine,clotilde dusoulier,chocolat & zucchini,été,tomates,sandwich,salade,recettes de cuisine,flexitarienne

Toujours est-il que j'ai profité de la saison pour :

- découvrir une recette quasiment du placard que je n'avais jamais faite : du pain perdu aux tomates et parmesan, qui nous a ravis pour un dîner dominical.

livres de cuisine,clotilde dusoulier,chocolat & zucchini,été,tomates,sandwich,salade,recettes de cuisine,flexitarienne


- me préparer un délicieux sandwich sardine-tomate (cette fois conforme à la recette) que j'ai savouré pour un tranquille déjeuner ensoleillé ;

livres de cuisine,clotilde dusoulier,chocolat & zucchini,été,tomates,sandwich,salade,recettes de cuisine,flexitarienne

- refaire pour un autre déjeuner une salade que j'adore : poulet-pêches-noisettes ;

livres de cuisine,clotilde dusoulier,chocolat & zucchini,été,tomates,sandwich,salade,recettes de cuisine,flexitarienne


Et vous, replongez-vous parfois dans vos livres de cuisine plus ou moins anciens ?

PS : décidément, beaucoup de recettes de Clotilde au programme ces derniers jours, j'ai aussi fait et adoré sa recette de chakchoukaultra-parfumée publiée sur son blog il y a quelques jours.

livres de cuisine,clotilde dusoulier,chocolat & zucchini,été,tomates,sandwich,salade,recettes de cuisine,flexitarienne

04/10/2012

Saison des champignons, 2e épisode !

Il y a quelques jours, je vous parlais champignons et je mentionnais que les magazines de cuisine regorgeaient ce mois-ci d'idées de recettes.

P1060229.JPG

On n'a pas attendu trop longtemps pour commencer à en goûter certaines et, nippolâtrie oblige, il s'est d'abord agi d'une recette de "bouillon japonais" pêchée dans Zeste. Monsieur a mis la recette "à sa sauce" comme souvent, avec des soba et un vrai dashi maison (bouillon japonais). Il y avait quatres sortes de champignons : shitake, enoki, shimeji (trois variétes de champignons japonais) et champignons de Paris, du tofu, de la ciboule. C'était délicieux.

P1060230.JPG

Ce plat savoureux était précédé par deux petites entrées : du tofu froid et des épinards aux copeaux de bonite et suivi par une compote de kaki (le premier de cet automne). Bref, tout le Japon ! 

champignons,japon,cuisine japonaise,bouillon,dashi,magazine zeste,recettes de cuisine,automne

30/01/2012

Vive les blogueuses de cuisine !

J'aime les blogueuses de cuisine (les blogueurs aussi, pardon Dorian ;-) mais ils sont moins nombreux...). J'aime leur créativité à imaginer des plats et mêler des ingrédients basiques ou rares, leur simplicité et leur franchise, leur persévérance à tester des recettes jusqu'à trouver le juste résultat, leur générosité à les partager ainsi que toutes leurs trouvailles et astuces gourmandes, ... Alors merci Anne, Clea, Clotilde, Edda, Esterelle, Pascale, ... (et tant d'autres que j'oublie, qu'elles me pardonnent) de nous régaler les yeux et les papilles !

Ainsi, rien que cette semaine :

- j'ai ressorti mon moule à madeleines quasi-antique grâce à Pascale qui m'avait révélé sa longue route vers les madeleines parfaitement bosselées et Esterelle qui a fini de me motiver en nous faisant saliver devant une recette de la pâtissière Claire Heitzler, de chez Lasserre.. J'ai fait dans la madeleine toute simple et, Pascale, la bosse était là mais un peu modeste, sans doute une question de chaleur du four... A refaire bientôt car c'était délicieux...

P1040915.JPG

- j'ai réalisé un festif cake au saumon fumé et citrons confits et une succulent tarte aux poireaux et au curry grâce à la même délicieuse Pascale, en vue d'un pot amical ;

blogs de cuisine,blogueuses culinaires,recettes de cuisine

blogs de cuisine,blogueuses culinaires,recettes de cuisine

- j'ai testé pour la première fois des mini-cakes à la mortadelle tout à fait délicieux, proposés par la toujours créative Edda, car j'avais un reste de cette charcuterie ;

blogs de cuisine,blogueuses culinaires,recettes de cuisine

- j'ai refait un délicieux velouté châtaignes-champignons, imaginé par Clotilde, ainsi que de savoureux muffins poire-noix-roquefort (ça, je triche, c'est dans son livre !).

P1040916.JPG

Quand je n'ai pas d'idées, quand je cherche LA bonne recette, c'est souvent vers elles que je me tourne. Car elles ont en général davantage de simplicité et d'expérience de la cuisine quotidienne que les chefs malgré tout le talent de ceux-ci. Je sais que je peux leur faire confiance une fois que j'ai testé quelques recettes, et je les préfère mille fois aux mega-sites de cuisine.

Alors, comme je l'avais imaginé au Foodcamp, je rêve d'un moteur de recherche sélectif qui ne partirait en quête de recettes que parmi mes blogs préférés au lieu d'explorer la terre entière. Dites, les geeks et geekettes, ça ne doit pas être si compliqué que ça à fabriquer ?!

04/07/2011

C'est l'été, pensons aux courgettes !

L'été, c'est la saison des courgettes et je les aime sous de multiples formes. Certaines personnes disent ne pas les apprécier mais elles ont peut-être expérimenté les courgettes archi-cuites et gorgées d'eau des cantines et autres selfs d'entreprise ou les courgettes vapeur non assaisonnées d'un régime quelconque. Qu'elles ne renoncent pas à trouver du plaisir avec ce légume à la saveur délicate qui se marie parfaitement avec ses compagnons de ratatouille, avec les crevettes, le jambon, le thon, le saumon, les amandes, les fromages de chèvre et de brebis par exemple.

courgette,été,légumes,ricotta,pascale weeks,recettes de cuisineCette fois, j'ai eu envie de courgettes farcies à la ricotta (la farce à la viande, ce sera pour une autre fois). J'avais souvenir d'en avoir déjà fait mais qui s'étaient avérées un peu insipides. Donc, il fallait trouver une autre recette. J'ai utilisé un de mes modes de recherche habituels, taper le titre de la recette dans google et chercher dans la liste des résultats un blog ami, en lequel j'ai confiance. Cette fois, c'est tombé sur Pascale Weeks et son fameux blog C'est moi qui l'ai fait. C'est une recette qu'on peut voir en video sur Goosto, ce qui est pratique pour les personnes qui préfèrent visualiser une recette plutôt que la lire (mais on a le choix). 

J'ai suivi la recette sauf que j'ai remplacé la ciboulette par du basilic et n'ai pas mis de papier sulfurisé pour que le dessus dore bien. Le résultat était réussi, la farce a beaucoup de goût car elle mélange courgette, jambon, parmesan, oeuf, ricotta et l'ensemble est vraiment délicieux.

Et vous, comment aimez-vous les courgettes ?

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.