Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2011

Mieux que Dukan !?

livre_salomon.jpgIl y a quelques jours, passant devant un kiosque à journaux, je lis un titre sur la couverture du magazine Elle : "Mieux que Dukan ! ...". Cela éveille ma curiosité, vu l'énorme succès du régime en question : qu'a-t-on encore inventé ?! Mais Elle est un hebdo, les jours passent et je n'ai pas l'occasion de le lire.

De passage à Bruxelles, je tombe sur l'hebdo en question à l'hôtel, du coup je le feuillette. Le début de l'article est rassurant, il critique les régimes, cite le rapport de l'ANSES. Et propose autre chose : le "green eating". En anglais dans le texte comme souvent les nouvelles modes. Et chez nous, la tendance se manifeste notamment par un livre co-écrit par Laurence Salomon, la grande prêtresse du bio, et le Dr Lylian Le Goff. Alors, c'est quoi cette révolution ?

Cela n'a pas l'air très éloigné de ce je vous raconte tous les jours : manger de tout, se faire plaisir, manger local, de saison, surtout des produits bruts. Et bio, ce qui pour moi n'est pas une obligation impérative pour tout. La différence, comme souvent avec Laurence Salomon, c'est qu'on parle d'ingrédients qui ne sont pas les plus basiques, du petit épeautre au lait d'avoine, de la purée d'amandes aux algues. On peut manger bon et sain sans forcément s'obliger à dévaliser le magasin bio, non ? Pour ma part, je n'ai jamais acheté de livre de Laurence Salomon bien que cela ait l'air appétissant car cela me parait trop compliqué à réaliser. De plus, j'ai l'impression que, malgré le titre, cela reste quand même un peu une logique de contrôle et de refus de certains aliments. A vérifier. Donc, à ce stade, je ne vous donne pas d'avis sur le livre.

28/03/2011

Saveurs de Bruxelles

Ce week end, nous étions à Bruxelles, sous un agréable soleil. Nous avons arpenté les rues, levé les yeux vers les belles façades, apprécié la diversité architecturale.

BRUXELLES.jpg

Et vous en vous doutez, on s'est aussi intéressés aux richesses gustatives de la ville ! On n'a pas honte d'avoir joué les touristes de base pour goûter les grands classiques, salés ou sucrés :

- évidemment, des moules-frites, dans une des brasseries archi-classiques de la ville, qu'on nous avait recommandée, Aux Armes de Bruxelles. Beaucoup de moules, un peu de frites, c'est bon mais pas inoubliable. Décor et service dont partie du plaisir d'un tel repas. Une différence avec une brasserie parisienne : à Paris, le serveur est efficace et râleur, à Bruxelles, le serveur est efficace et gentil et souriant ! Bon, je généralise peut-être un peu vite ;)

P1030298.JPG

- des chicons (l'autre nom de l'endive) au gratin, soit de délicieuses endives au jambon, un plat d'hiver qui fait une incursion dans un dimanche printanier ;

- une gaufre moelleuse dans un des temples de la gourmandise sucrée bruxelloise, Dandoy, où, parait-il, Baudelaire venait déjà goûter les speculos. 

P1030331.JPG

- comme c'était un week end festif, on s'est aussi offert un beau repas (pas donné !) au restaurant Jaloa : on y a savouré une cuisine créative, délicieuse, jolie à regarder, à base de très beaux produits. J'ai notamment adoré un ris de veau fumé avec poire et comté, une merveille de saveurs sur un aliment que pourtant je croyais peu aimer. Ce qui montre qu'on peut tout à fait remettre en cause ses préférences, pour peu qu'on goûte un plat dans les meilleures conditions.

P1030308.JPG

Il y avait aussi une autre entrée aux multiples parfums, avec de délicieuses St Jacques accompagnées d'artichaut, de petites fèves, d'une purée de céleri-rave, et d'une découverte étonnante, une feuille d'"huitre végétale". Il s'agit d'une plante dont le parfum ressemble à s'y méprendre à celui d'une huitre (la curiosité m'a même fait croquer dedans avant la photo !). Merci beaucoup au site gourmand qui m'avait conseillé cette adresse, La cuisine à quatre mains, on n'a pas été déçus.

alimentation,gourmandise,bruxelles,belgique,moules-frites,gaufre,dandoy,jaloa

Un week end comme cela, on mange peut-être un peu trop. Quoique... Mais, comme je le répète souvent aux personnes que je suis, cela fait partie d'un comportement alimentaire normal de manger au-delà de sa faim de temps en temps. Il suffit de faire confiance à son corps et de l'écouter : il est fort probable qu'il attendra un certain temps pour manifester sa faim, qu'il sera demandeur de mets plus légers que ceux qui ont précédé, ...  L'important est de ne pas "exagérer" au point qu'on retienne une digestion difficile davantage que le plaisir du repas !   

26/03/2011

Une assiette composée, c'est la liberté

Souvent, quand on veut faire un repas simple, on pense salade : on prend différents ingrédients, on les mélange, on sert. C'est souvent très bon si les parfums des aliments se marient harmonieusement. Mais la salade impose sa règle : tout est mélangé et on n'a pas forcément accès à tel ou tel ingrédient qu'on voudrait goûter de façon isolée. Alors, pour varier et retrouver un peu de "liberté", pensons aussi aux assiettes composées. Cela peut donner une jolie présentation, plus claire, et chacun peut décider de manger les aliments ensemble ou séparément. Ainsi, ce soir-là, il y avait du saumon fumé et des oeufs de saumon, des pommes de terre, du concombre, de la salade. On aurait pu en faire une salade mais c'était appétissant et délicieux comme cela.

alimentation,nutrition,salade,assiette composée,manger froid,saumon fumé,diner rapide

Les beaux jours arrivent : on est plus enclins à manger froid. Alors, pensons à remplir nos placards pour pouvoir concocter ainsi des assiettes gourmandes et colorées.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.


 

25/03/2011

Stop aux super-aliments !

alimentation,nutrition,super-aliments,anti-oxydants,baies de goji,brocoli,santéRécemment, la très sympathique Isabelle, freelance en communication, a pensé à moi pour animer un événement autour des baies de Goji. Je lui aurais bien fait plaisir mais mener une action à laquelle je ne crois pas, ce n'est pas possible pour moi. Alors, j'ai dit non. Pourquoi ?

D'abord, car, par curiosité, j'ai déjà goûté des baies de Goji, dans mon mélange de fruits secs ou dans mon muesli du matin, et franchement, je n'ai pas été convaincue par leur intérêt gustatif.

Ensuite, car cet intérêt pour quelque chose d'inconnu il y a peu et qu'on qualifie tout à coup de super-aliment indispensable à notre santé m'agace !

Régulièrement, en effet, on nous parle de super-aliments dotés de propriétés quasi-miraculeuses pour nous préserver de tas de maladies, dont le cancer : les baies de goji, le jus de grenade, les cranberries, le thé vert, le brocoli, ... Du coup, de nombreuses personnes se tournent vers ces super-aliments, pour certains assez chers, en pensant que c'est bon pour leur santé.

Pour ma part, je ne suis pas vraiment d'accord avec cette folie des super-aliments :

- d'abord, de nombreuses personnes consomment certains de ces aliments sans en tirer de plaisir gustatif. Un patient me racontait ainsi qu'il s'était forcé à boire du jus de grenade le matin alors qu'il préférait largement le jus d'orange, mais il pensait au bénéfice santé supposé ;

- ensuite, les études mettant en valeur les propriétés de ces aliments sont très évolutives, plus ou moins sérieuses et ils ne peuvent de toute façon pas nous garantir d'éviter les maladies ;

- enfin, j'ai l'impression qu'on évolue vers une société des extrêmes : d'une part, des personnes extrêmement soucieuses de l'impact de l'alimentation sur leur santé et s'orientant donc vers une alimentation fonctionnelle plus que source de plaisir (le modèle anglo-saxon de relation à la nourriture). De l'autre, des personnes qui vont au plus simple, au plus rapide, et consomment moult produits industriels, plats préparés, ... sans se soucier des additifs qu'ils contiennent le plus souvent. Ne serait-il pas préférable de promouvoir une "voie du milieu", basée sur une alimentation plutôt naturelle, variée et saine sans se préoccuper spécifiquement de manger tel ou tel aliment. Pour de nombreuses personnes, ce changement plus global ne serait-il pas d'abord souhaitable ?

Donc, il n'y a pas de raison de se priver de certains de ces aliments si on les aime mais n'en attendons surtout pas des miracles.

Et vous, que pensez-vous de ces super-aliments ? 

24/03/2011

Les pâtes, c'est en toute saison !

P1030282.JPGJe vous parle souvent de pâtes car, personnellement, je les adore et, professionnellement, je maintiens qu'elles ne sont en aucun cas un obstacle au maintien ou à la perte de poids.

Les pâtes sont un support à toutes sortes d'ingrédients, il suffit de laisser faire son imagination ou de fouiller dans ses placards. On peut aussi tomber sur une recette appétissante, qu'on a envie de goûter sans tarder. Cette fois, on a ainsi essayé une nouvelle recette trouvée dans un magazine de cuisine ("Saveurs", je crois), qui s'est avérée joliment colorée et agréablement parfumée. Il y avait des brocolis, des crevettes, des pousses d'épinard, des pignons grillés, de l'ail et du basilic. Un délice de tous les sens !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

23/03/2011

J'ose une soupe portnawak !

P1030287.JPGPlus le temps passe, plus je me laisse aller à improviser avec les moyens du bord. Cette fois, c'est surtout l'envie de vider un peu mon congélateur qui m'anime. Du coup, je me lance dans une soupe non habituelle, avec ce qui me tombe sous la main, des restes de légumes que j'ai congelés au fil du temps. On verra si le résultat est mangeable ! J'y mets du céleri rave, du chou, des dés de légumes divers, j'ajoute un peu de carotte et de pomme de terre, je fais cuire, je mixe, j'ajoute du persil plat. Cela sent plutôt bon, ce sera peut-être un peu fort en goût avec le céleri et le chou. Allez, on se lance, je goûte : miam, c'est bon et tout à fait équilibré en goût.

Alors faites comme moi, oubliez vos complexes et faites confiance à votre intuition pour mélanger les ingrédients !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

08:15 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | |  Imprimer

22/03/2011

Un bento Adieu l'hiver !

alimentation,japon,bentio,luncbox,repas à emporter,saumon,cuisine japonaiseCes derniers jours, je n'ai pas trop eu la possibilité de préparer des bentos, j'ai été davantage abonnée aux sandwiches maison et à l'offre de restauration rapide. Du coup, cela crée une sorte de manque et je suis ravie de m'y remettre.

C'est un peu une période de transition. Au calendrier, c'est le printemps depuis dimanche. Les premières asperges pointent leur nez, les légumes primeurs sont pour bientôt mais, en attendant, on peut se régaler encore un peu des légumes d'hiver.

Lundi, je me suis donc préparé un bento qui est plutôt aux saveurs d'hiver : un peu de saumon (un savoureux saumon au soja et au miel que j'avais préparé il y a quelques jours et dont il restait un morceau), des carottes à la coriandre, du chou rouge aux marrons (dans la série : je vide mon congélateur), un poireau vinaigrette, des pâtes. Cela a fait un bento coloré, varié, vraiment délicieux.

Pour info, il y avait deux produits rigolos dans ce bento:

alimentation,japon,bento,lunchbox,repas à emporter,saumon,cuisine japonaise, légumes d'hiver- les pâtes sont des "Tendriatell" de la marque Le Ruyet , originaires du Morbihan, que j'ai trouvées au Comptoir Baulois (Parie 9eme). Elles sont au blé tendre et ont la particularité de contenir du lait et des blancs d'oeuf (sans doute un sacrilège pour les pâtophiles italiens !), ce qui les rend plus tendres que les pâtes traditionnelles et permet une cuisson rapide en 3-4 minutes.

- j'ai ajouté aux carottes du "condensé de coriandre", une pâte très parfumée qui est un concentré d'herbes fraîches avec un peu d'huile d'olive, de citron, de sel, que l'on "détend" avec de l'huile ou de la crème et qui est multi-usages. C'est un produit de l'Epicerie Lion, antre de fabuleuses découvertes gourmandes.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

21/03/2011

Cette semaine, dénouons les liens entre alimentation et stress

Au fil de mes rencontres, lectures, formations, consultations, ... je mesure chaque jour la complexité de la relation à l'alimentation. Et dans toute cette complexité, il y a de nombreux liens entre le fait de manger et le stress. Pour y voir plus clair et trouver des solutions concrètes afin que manger soit surtout un plaisir, j'organise deux ateliers cette semaine :

Fotolia_blandine_bureau.jpg

Vendredi 25, de 14h à 17h, toute une après-midi "Alimentation et stress", autour de trois thématiques :

. Manger stresse : un point pour se libérer de la cacophonie nutritionnelle, des diktats, des croyances en tous sens ;

. Faire à manger stresse : qui n'en a pas assez certains jours de préparer le dîner ?  Des pistes concrètes pour être plus détendu(e) face aux repas ;

. Le stress fait manger : une plongée dans la compréhension des grignotages et autres pulsions à manger qui font souvent naître les kilos en trop.

Il ne reste plus que 2 places ! Si vous êtes intéressé (e), inscrivez-vous vite : http://www.amiando.com/alim_et_stress

La veille, jeudi 24, de 19h à 21h, un atelier spécial femmes actives, "Transposons nos talents à l'organisation des repas". Les précédentes éditions ont plutôt satisfait les participantes :  Sophie par exemple a dit "J'ai adoré cet atelier, il m'a fait prendre conscience de mes besoins pour mieux m'organiser à un moment charnière de ma vie" 

Inscription : http://www.amiando.com/alim_et_orga_2403

Image blandine_bureau_fotolia.com

 

Le plaisir est dans la variété !

Je sais qu'il y a des mono-maniaques, des personnes qui aiment manger toujours la même chose, ou qui s'en moquent. Mais pour moi, manger varié, c'est non seulement bon pour la santé, mais c'est aussi fort plaisant pour les papilles.

La variété est agréable d'un jour sur l'autre. Mais elle est aussi bienvenue au sein d'un repas. Bien sûr, cela prend en général plus de temps à préparer qu'un plat unique mais cela en vaut la peine. Euh, facile à dire les jours où ce n'est pas moi qui cuisine !

Cette fois, la variété avait une coloration japonaise classique et il n'y avait pas moins de sept "plats" :
- du maquereau au saké et au sel,
- des épinards au poireau, gingembre et tofu frit,
- des brocolis au sésame,
- une salade de concombre et algues wakame,
- des tsukemono (prune ume et algue kombu),
- un bol de riz,
- une soupe miso.

Rien de compliqué là-dedans mais un peu de temps pour préparer les ingrédients.

alimentation,cuisine japonaise,japon,maquereau,manger varié,plaisir de manger

Ce festival de saveurs, de parfums, de textures était un régal. Le Japon est dans nos coeurs, dans nos têtes, sur nos papilles...

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne régulièrement un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

20/03/2011

Une pensée pour le Tohoku

Le Japon quitte peu mes pensées ces jours-ci. Et je pense en particulier au Tohoku, que nous avions découvert en 2009, aux Japonais si gentils, chaleureux, accueillants que nous avions croisés. Que sont-ils devenus ? Quelques images de Matsushima hors d'actualité pour rendre hommage à cette belle région et à ses habitants.

Japon_2009_Tohoku 018.jpg

Japon_2009_Tohoku 042.jpg

Japon_2009_Tohoku 047.jpg

 

10:28 Publié dans Activités d'une diététicienne | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : japon, tohoku, tsunami, matsushima | |  Facebook | |  Imprimer