Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2016

Blog au repos...un peu

Vous avez peut-être remarqué que je ne publie plus actuellement ici à mon rythme habituel, même ralenti... J'en suis désolée car je reste très attachée à ce blog et à vous lecteurs et lectrices, visibles ou invisibles. Ce ne sont pas les sujets qui manqueraient, c'est plutôt le temps malheureusement... J'espère que cela ne va pas durer. En attendant, je continue quand même à (bien) manger ! Alors, si vous êtes fan de réseaux sociaux, vous pouvez me suivre sur Instagram (Ariane Grumbach) car je prends assez régulièrement quelques secondes pour y poster des images très majoritairement alimentaires.

Merci de votre compréhension, pensez si vous êtes récent(e) ici à vous balader dans les billets publiés depuis plus de huit ans, par thème ou mot-clé. Et à bientôt !

20160410_144720.jpg

Délicieux goûter il y a une semaine (gâteau aux pommes particulièrement réussi en toute modestie et sablés réalisés avec des chutes de pâte à tarte)

01/02/2016

Janvier deci-delà...sur internet

J'ai été pour le moins légère en termes de billets de blog ce mois-ci mais je reste fidèle à ce petit rendez-vous mensuel.

Alors, en ce mois de janvier, j'ai lu diverses choses intéressantes sur internet. En voici quelques-unes :

Cuisine et pâtisserie

J'ai bien envie d'essayer ce mode de cuisson des œufs pochés, suggéré par Pascale Weeks.

J'ai trouvé qu'étaient très bien faits ces deux billets écrits par Edda Onorato pour décrypter la chimie de la pâtisserie côté ingrédients centraux et cuisson

A propos de pâtisserie, une délicieuse pâtissière de Bordeaux en partance pour le Canada (que je ne connais que par les réseaux sociaux) a la gentillesse de partager plein de recettes sucrées .

 

Avenir de l'alimentation

Certains s'y intéressent, notamment Gilles Fumey, géographe de l'alimentation, qui a initié le site Food 2.0 Lab "Penser l'alimentation de demain" en liaison avec les travaux de son laboratoire.

Comportement alimentaire

Mince alors ! Une video pédagogique à l'intention des ados ou de leurs parents expliquant les troubles du comportement alimentaire de façon simple et imagée, sans simplification excessive. Elle est réalisée par la chaire ANCA, un organisme qui promeut une alimentation saine. Le questionnaire de dépistage et plus d'infos ici.

 

Vivre bien

Une belle interview du psychiatre Christophe André (qui prolonge ce qu'il racontait dans le passionnant livre Les psys qui est à donner en exemple de comment on peut agir sa vie malgré des déterminants sociaux et émotionnels pas évidents, en y travaillant sans répit bien sûr.

Un proverbe chinois cité par la prof de yoga Laurence Gay : «Quand le vent du changement souffle, certains érigent des murs, d’autres construisent des moulins»

Quelques conseils pour mieux utiliser son temps, suggérés par un moine zen : yapluka ?!

A propos du temps, une belle phrase essentielle à la fin d'un docu hommage à Bernard Maris : "Time is not money"...

Dormir : alors que je ne cesse de parler de l'importance de bien dormir, j'ai été intéressée le témoignage sincère de Géraldine Dormoy de L'Express Styles sur son nouveau rythme de sommeil.

Et vous, qu'avez-vous lu/vu en ligne d'intéressant ?

 

24/08/2015

Cet été, j'ai...déménagé !

Peut-être avez-vous noté une ou deux fois des photos de Paris vu d'en haut sur mon blog. Mes abonnés twitter en sont plus familiers car j'ai posté assez fréquemment des vues de ma fenêtre tant la lumière est belle et le ciel toujours différent.
Eh bien, cette vue que j'ai contemplé si souvent, je l'ai abandonnée fin juillet. Pour diverses raisons, j'ai décidé de quitter mon petit appartement montmartrois après y avoir passé 22 ans. Vive le changement !

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

Alors, bien sûr, qui dit déménagement dit cartons, rangement, vidage... J'avais commencé cela depuis bien longtemps, bien avant même l'idée de déménager. Au fil des années, j'ai donné ou vendu quantité de livres, de disques, puis des objets, des vêtements, de la vaisselle. Cela s'est accéléré avec mon envie de sobriété joyeuse puis encore davantage quand j'ai pensé à partir.

Cela avait donné lieu à la réunion de quelques amis. On a conclu cela avec certains par une dé-pendaison de crémaillère sans tristesse. Cela s'est poursuivi par quelques moments sympathiques et inattendus.

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris 

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

Outre ceux que j'ai donnés avec joie à des passionnés, je suis devenue une spécialiste de la vente de livres via internet chez Gibert (alors qu'on ne pouvait auparavant éviter de se rendre dans leurs boutiques du 5eme arrondissement) et j'ai trouvé amusant que la personne du magasin Gibert me reconnaisse et vante la qualité de mes cartons !

J'ai donné un grand nombre d'objets de toutes sortes à la Ressourcerie de l'association Interloque dans le 18eme, qui jusqu'à présent prenait tout sans distinction (mais cela va changer...).

J'ai eu la chance que quelques jours avant mon déménagement soit annoncé un vide-grenier tout près de chez moi. Je n'avais jamais participé à ce type d'événement, j'ai embarqué dès l'aurore une quantité de livres, objets de toutes sortes, sacs, vêtements... A peine arrivée, les premiers acheteurs étaient déjà là et tout au long de la journée, j'ai non seulement gagné un peu d'argent mais passé un très bon moment en faisant de jolies rencontres, en voyant avec bonheur la joie de certains à découvrir certains livres (on a beaucoup parlé Japon), de faire de bonnes affaires ou de recevoir des cadeaux (sur la fin, j'ai tout donné).

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

Malgré cela, il restait quelques éléments que je ne voulais pas garder mais dont je ne savais pas quoi faire. Ainsi, une petite collection de boites d'allumettes issues de divers pays. Eh bien, je lance une recherche à ce sujet sur internet et je tombe sur un collectionneur cité dans un article. Sans attendre, je l'appelle, il habite en région parisienne, il est intéressé, on se donne un rendez-vous. Je lui ai donné ma collection, je ne voulais rien en échange mais il m'a très gentiment offert une plante (il les collectionne aussi).

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

J'ai aussi beaucoup jeté, surtout du papier, du papier, du papier, des tas de documents, articles, ... car je suis une grande accumulatrice en la matière.... Cela à travers un tri assez minutieux (fort consommateur de temps) et pas avec la méthode Marie Kondo (tout jeter !)

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

Et j'ai été étonnée, malgré tous ceux dont je m'étais débarrassée, de la quantité de cartons de livres que j'ai dû empaqueter... Les déménageurs aussi !

sobriété joyeuse,déménagement,montmartre,simplicité,marie kondo,vide-grenier,faire le vide,diététicienne paris

Bref, un déménagement qui s'est bien passé, l'emménagement n'étant pas encore pour tout de suite. A suivre !

Et vous, avez-vous connu de grands changements cet été ?

07/09/2012

C'est la rentrée, vite un atelier pour bien manger !

Ca y est, le bon temps des vacances d'été s'éloigne à grands pas. Peut-être êtes-vous encore un peu dans leur souvenir. Ou au contraire, vous êtes reparti(e) sur les chapeaux de roue avec un emploi du temps bien rempli. En tout cas, vous avez probablement largement repris votre rythme alimentaire. Avec bonnes et mauvaises habitudes, pensez-vous peut-être. Ou alors avec de sages résolutions : faire du sport, préparer à manger, s'organiser pour les courses, ... Combien de temps cela tiendra-t-il ?

Le choc de la rentrée étant passé, ne serait-ce pas le moment de prendre un peu de temps pour faire le point sur ce qui vous tracasse côté alimentation :

- l'envie de garder le plaisir de cuisiner retrouvé cet été mais en se demandant quand,

- la déception d'avoir pris quelques kilos dans la convivialité bien arrosée des vacances,

- la décision maintenant claire de retrouver votre juste poids en maudissant les régimes,

- les pauses déjeuner trop rapides car le boulot s'accumule,

- la peur de retomber dans des grignotages répétés dus au stress,

- le manque d'idées et la monotonie dans les repas du soir,

- l'angoisse devant les rayons du supermarché de ne plus savoir quoi acheter, ...

Fotolia_©Glamshot.org_freelance.jpg

Oh non, pas ça !

Pour parler de tous ces sujets, et d'autres, je vous propose un Atelier Spécial Rentrée : partage d'expériences, d'idées, d'informations, d'astuces dans la bonne humeur.

Ce sera :

Vendredi 21 septembre

Horaire au choix : 9h00-10h30 / 12h30-14h / 17h00-18h30

Prix exceptionnel : 20 euros.

Lieu : Paris 9ème.

Si vous êtes intéressé(e), merci de m'envoyer un mail à ariane.grumbach@bbox.fr, en indiquant prénom, nom, horaire préféré, thèmes prioritaires éventuellement souhaités.

A vous !

 

Copyright photo Fotolia.com /Glamshot.org

 

21/03/2011

Cette semaine, dénouons les liens entre alimentation et stress

Au fil de mes rencontres, lectures, formations, consultations, ... je mesure chaque jour la complexité de la relation à l'alimentation. Et dans toute cette complexité, il y a de nombreux liens entre le fait de manger et le stress. Pour y voir plus clair et trouver des solutions concrètes afin que manger soit surtout un plaisir, j'organise deux ateliers cette semaine :

Fotolia_blandine_bureau.jpg

Vendredi 25, de 14h à 17h, toute une après-midi "Alimentation et stress", autour de trois thématiques :

. Manger stresse : un point pour se libérer de la cacophonie nutritionnelle, des diktats, des croyances en tous sens ;

. Faire à manger stresse : qui n'en a pas assez certains jours de préparer le dîner ?  Des pistes concrètes pour être plus détendu(e) face aux repas ;

. Le stress fait manger : une plongée dans la compréhension des grignotages et autres pulsions à manger qui font souvent naître les kilos en trop.

Il ne reste plus que 2 places ! Si vous êtes intéressé (e), inscrivez-vous vite : http://www.amiando.com/alim_et_stress

La veille, jeudi 24, de 19h à 21h, un atelier spécial femmes actives, "Transposons nos talents à l'organisation des repas". Les précédentes éditions ont plutôt satisfait les participantes :  Sophie par exemple a dit "J'ai adoré cet atelier, il m'a fait prendre conscience de mes besoins pour mieux m'organiser à un moment charnière de ma vie" 

Inscription : http://www.amiando.com/alim_et_orga_2403

Image blandine_bureau_fotolia.com

 

24/09/2010

Manger, une question de sens : soirée NLPNL le 30 septembre

jul2008 041.jpgComme je vous l'avais annoncé dans mon billet de rentrée, j'interviendrai jeudi 30 septembre dans le cadre des soirées NLPNL sur le thème "Manger, une question de sens" (c'est à double sens, vous aviez compris, hi hi !).

La participation est de 5 euros pour les adhérents NLPNL (vu la qualité des intervenants, adhérer est plutôt intéressant) ou 15 euros pour les non-adhérents. Aucune obligation d'être praticien ou formé à la PNL (la programmation neuro-linguistique, un ensemble de techniques pour mieux utiliser son cerveau), ce sont des approches grand public.

Inscription ici

Ce que dit le site NLPNL :

"Ariane GRUMBACH: Manger, une question de sens
Horaire : de 19h précises à 21h30; accueil à 18h 30
Adresse : A l'institut REPERE, 78 av du Gl Michel Bizot 75012 PARIS, Code porte:B1024.

La gourmandise ne fait pas grossir !

Dans un monde régi par la vitesse, envahi par une cacophonie nutritionnelle qui nous parle de régime anti-cancer, d'omega 3, de pesticides, de cinq fruits et légumes..., on ne sait plus comment manger. On pense santé ou minceur et on oublie trop souvent le plaisir. Se nourrir est une activité indispensable et l'une des plus fréquentes de notre vie. Mais lui donne-t-on sa juste place ? N'est-elle pas trop présente dans notre tête alors qu'on y consacre de moins en moins de temps ?

Manger n'est pas anodin. Que l'on soit gourmet, au régime, bon vivant, soucieux de sa forme, nous avons une relation riche et complexe à l'alimentation, modelée par la famille, la culture, l'environnement. Ariane Grumbach, diététicienne-nutritionniste, nous aidera à la décoder.

Elle nous montrera que le plaisir de manger est important à notre sérénité et ne fait pas grossir, au contraire ! Que l'on peut manger moins avec sa tête et plus avec son corps et avec ses sens. Démonstration pratique incluse."

16/05/2010

Je ne donne pas de régime, je fais quoi alors ?!

Une petite clarification car certaines personnes que je croise se demandent ce que fait une diététicienne qui ne donne pas de régime ! Car dans l'inconscient collectif, le mot diététicienne renvoie tout de suite à la privation, la tristesse, le régime, la restriction. Je le vois bien quand je me présente à des gens qui ne me connaissent pas : dès que je dis "diététicienne", il y a une petite crispation... et dès que j'ajoute "du plaisir de manger" ou "anti-régime", la personne se détend. Mais du coup, cela la rend perplexe. Pourquoi aller voir une diététicienne alors ?

La plupart des personnes qui viennent me voir ont bien le souhait de maigrir. Et nous allons travailler vers cet objectif si c'est bien leur demande. Mais sans régime. Car, on l'a vérifié, les régimes, cela ne marche pas (je l'ai déja dit mais il est bon de le répéter encore et encore vu les succès colossaux de certains régimes actuellement, dans le style hyper-protéiné notamment) : on reprend les kilos perdus, voire plus. 

Très souvent, une personne a pris du poids car elle mange trop, du fait de tentations multiples autour d'elle, d'habitudes bien installées, d'émotions diverses qui la font grignoter, ... En revenant à l'écoute de sa faim et de son rassasiement, en mangeant varié, en apprenant à ne pas gérer ses émotions par l'alimentation, elle va peu à peu revenir vers son poids d'équilibre. Cela peut demander un peu de temps et cela se fait à travers des expériences à vivre, et non des conseils à écouter. Tout cela sans se priver : aucun aliment n'est interdit, il s'agit de faire la paix avec tous les aliments, de réapprendre à les savourer. Pour avoir durablement une relation sereine avec tous les aliments. D'ailleurs, parfois, on se rend compte qu'on n'a pas du tout les goûts qu'on imaginait. Ces petits gâteaux qu'on désirait ardemment, finalement, on les mangeant avec attention, on ne les aime plus tant que ça.

Fotolia_88614_XS.jpg
Ce n'est pas moi !

Pourquoi je parle autant du plaisir de manger sur ce blog ? Car c'est selon moi une des clés d'un comportement alimentaire serein : avoir du plaisir à manger, donc prendre un peu de temps pour cuisiner (simplement), se soucier un peu des aliments qu''on absorbe (sans que cela devienne obsessionnel), manger avec attention, prendre le temps pour cela en fonction de ses contraintes. Prendre conscience de ses préférences et de ses envies. Manger de tout, avoir une alimentation variée. Mais sans se focaliser exagérément sur son impact sur la santé. Faut-il vraiment mettre du curcuma partout pour se protéger du cancer ou boire du thé vert si on n'aime pas ça ?! Je vous rappelle une phrase de Sénèque que j'aime bien :

"Personne ne se soucie de bien vivre, mais de vivre longtemps alors que tous peuvent se donner le bonheur de bien vivre, aucun de vivre longtemps"

 A méditer !

05/05/2010

Retour sur "Elle" Spécial Rondes

P1010692.JPGIl y a quelques semaines paraissait un numéro de Elle "Spécial Rondes". Avec Tara Lynn, une pulpeuse mannequin en vedette, pour une fois, une vraie ronde. Vous avez dû en entendre parler, en tout cas, moi oui. Je l'ai bien sûr acheté, et nombre de mes patientes aussi. J'ai regretté que, outre le dossier, le reste était bien sûr comme d'habitude avec des mannequins poids plume à chaque page. Et bien sûr, c'est seulement un numéro sur 52. Mais peut-être que cela fait peu à peu changer les esprits et mieux accepter ses rondeurs, pour ne pas se mettre indéfiniement au régime. Autre intérêt, il y avait des adresses shopping. Car ce n'est pas parce qu'on est ronde qu'on doit s'habiller triste et ringard !

De mon côté, je motive mes patientes à ne pas attendre le jour où elles seront minces pour vivre pleinement et faire tout ce dont elles ont envie. La séduction, ce n'est pas une question de kilos, c'est une question d'attitude. Cela fait du chemin dans leur tête peu à peu et, ce numéro de Elle aidant, j'ai vraiment été ravie qu'une de mes patientes ose acheter un pantalon blanc sans avoir peur d'y exposer ses rondeurs. Mais la France n'est pas la mieux pourvue en mode pour toutes les femmes et de son côté, elle m'a parlé du site anglais http://www.monsoon.co.uk/ qui a une plus large variété de tailles.

A ce sujet, lire aussi la lettre mensuelle du Dr Gérard Apfeldorfer sur le site du G.R.OS (www.gros.org), à laquelle je souscris totalement.