Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2010

Le Blog du freelance m'a interviewée !

Suite à ma proposition d'animer un atelier spécialement destiné aux travailleurs indépendants le 24 septembre, "On peut bien manger quand on est freelance", j'ai eu le plaisir d'être interviewée par Dominique, le responsable (entre autres activités multiples) du blog du Freelance : c'est ICI . Bonne lecture !

Une poire à l'arak à la Branche d'Olivier (plaisir gourmand du 30 août)

P1020538.JPGLundi, j'ai déjeuné à la Branche d'Olivier, un restaurant libanais de cuisine de la mer, entre Villiers et St Lazare. Je ne connaissais pas ce restaurant. J'en ai entendu parler par le site Dealissime, qui propose tous les jours des réductions très notables dans différents lieux, pour peu qu'un nombre suffisant d'internautes soit intéressé (une sorte de système d'achat groupé). J'aime bien la cuisine libanaise, riche en saveurs et le prix attractif m'a donné envie de découvrir cette table, par ailleurs pas donnée.

Le lundi 30 août n'est sans doute pas le jour où les restaurants parisiens font leur meilleur chiffre ! Nous n'étions pas nombreux mais du coup, on a profité d'un calme agréable. Mon plat était très bon : gambas en cheveux d'ange avec un très parfumé gâteau de blé concassé avec une compotée de tomates et d'aubergines. Et j'ai beaucoup apprécié le dessert : une poire pochée à l'arak avec un sorbet à l'arak. L'arak est une boisson alcoolisée libanaise parfumée à l'anis : les deux éléments du dessert avaient ce délicieux parfum qui s'épanouissait agréablement et différemment dans la poire (bien sucrée) et dans le sorbet.

La cuisine libanaise est plutôt riche et copieuse mais j'imaginais une "cuisine de la mer" toute en légèreté. Ce n'est pas tout à fait le cas et on sort bien rassasié !

La Branche d'Olivier, 44 rue de Naples, Paris 8ème

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

30/08/2010

Dans la famille légumes d'été, je demande l'aubergine ! (plaisir gourmand du 29 août)

P1020531.JPGJe continue d'explorer avec plaisir le livre d'Alain Ducasse, "Nature" et je n'ai pas encore été déçue par les recettes que j'ai réalisées. J'adore les aubergines sous toutes leurs formes. J'ai donc été séduite par une recette de "clafoutis d'aubergines" : une sorte de clafoutis (oeuf et lait) + de l'ail, de l'origan, du chèvre,des dés d'aubergine préalablement revenus avec de l'oignon. Le résultat, accompagné d'un mesclun parfumé, était excellent : moelleux, goûteux, avec une association de saveurs très agréable.

PS : si vous avez le livre, attention, le temps de cuisson m' a paru très sous-estimé (ou c'est mon four qui a un gros problème !). 

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

29/08/2010

Saveurs du Japon : en voilà encore !

Pour ceux/celles que mes quelques photos gourmandes du Japon ont fait saliver, voilà un petit bonus. Place aux images !

P1020184.JPG
Du poisson cru, encore !
 
P1020229.JPG
Des oeufs de saumon à volonté, et en plus ils sont un régal !
 
P1020377.JPG
La vaisselle est superbe. On rêverait de l'emporter !
 P1020263.JPG
Un petit déjeuner typique d'auberge traditionnelle
P1020394.JPG 
Du yuba (peau de tofu) : une merveille pour ceux qui connaissent ! (à savourer surtout à Kyoto)

Et Tokyo, c'est autant ça ... P1020461.JPG    que ça !

P1020459.JPG

 

23:16 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : alimentation, cuisine, japon, tokyo, vacances, été, gourmandise | |  Facebook | |  Imprimer

Le produit, rien que le produit ! (plaisir gourmand du 28 août)

Samedi soir, pas envie de cuisiner, mais ce n'est pas une raison pour mal manger. Alors une assiette vraiment toute simple : du jambon, de la salade. Quoi, c'est tout ?! Oui mais c'était délicieux. Car c'était un excellent jambon, une bonne salade  toute fraîche et croquante, assaisonnée d'une goûteuse huile d'olive, le tout accompagné d'une baguette croustillante à souhait. Comme quoi, la cuisine, c'est d'abord de bons produits. Et pas forcément besoin de les transformer. Coïncidence, cela rejoint une interview du chef Alain Ducasse le matin même sur France Inter, dans l'émission gastronomique de François-Régis Gaudry, "On va déguster". Figurez-vous qu'Alain Ducasse, qui gère les cuisines du Plaza Athénée, va y introduire une "révolution de palace" autour du produit, rien que le produit. Il revient à l'essentiel de la cuisine, "l'essence de l'essentiel" dit-il, soit des plats avec 2 ou 3 ingrédients maximum. Mais chez lui, ce ne sera pas jambon-salade, ce sera homard-patates ! (et un peu plus cher !)

P1020528.JPG

Pour ré-écouter l'émission de France Inter "On va déguster" (la dernière de cet été), c'est ici

28/08/2010

La cuisine, c'est un peu du bricolage (plaisir gourmand du 27 août)

De temps en temps, je parle ici de la façon dont les plats arrivent à table. Pour vous montrer que la cuisine à la maison, ce n'est ni très compliqué, ni magique mais un mélange de jeu, d'attention, d'imagination, de lecture, et bien sûr un peu de travail. Et c'est donc accessible à tout le monde.

Parfois, je pars d'une lecture sur internet, d'un ingrédient, ... Ce vendredi, je suis ainsi tombée sur une recette amusante sur le blog gourmand Beau à la Louche, inspirée d'un livre de Sonia Ezgulian, créatrice culinaire. J'ai eu envie de la tester car l'association d'aliments était assez inhabituelle : mangue-sardine-pommes de terre-pousses d'épinard, avec une vinaigrette au curry. J'avais déjà les sardines, les pommes de terre, le curry, je me suis équipée du reste.

Voilà donc une partie du repas. J'ai complété avec une autre salade. J'avais en tête une salade melon-mozzarella-basilic pour profiter encore un peu des melons. Je me suis souvenue que j'avais de la scarmoza (mozzarella fumée) utilisée la veille. J'ai pensé que son goût prononcé et sa texture ferme se marieraient sûrement bien avec le melon. A tenter en tout cas : la cuisine, c'est aussi beaucoup d'expérimentation : tant qu'on n'a pas goûté, on ne saura pas si c'est bon !

Et j'ai pensé aussi au plaisir des yeux, avec un repas aux couleurs harmonisées. Le résultat est plutôt joli à regarder, non ?

P1020521.JPG

C'était aussi très bon à déguster, avec des salades très complémentaires et riches en saveurs :

- accord melon-scarmoza-basilic excellent. Il faudra tenter la salade avec de la mozzarella fraîche pour comparer.

- accord sardine-mangue-curry étonnant et agréable mais bon, avouons qu'on ne mangerait quand même pas cette salade tous les jours !

Et vous, tentez-vous de nouveaux accords ? Lancez-vous, faites confiance à vos intuitions ou suivez des recettes de cuisiniers plus confirmés. Vous pouvez aussi pêcher quelques conseils d'accords dans le livre de Julie Andrieu, "Carnet de correspondances, mes accords de goûts", éditions Agnès Viénot, qui donne plein de conseils sur les accords aliment par aliment.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

26/08/2010

Salade toute rouge, ou presque (plaisir gourmand du 26 août)

Les voies du web ne sont pas toujours en ligne droite. Je lis régulièrement les posts de Clotilde Dusoulier, sur son blog "Chocolate & Zucchini", j'ai adoré son livre du même nom. Pourtant, c'est par un autre blog, So food so good, dont j'aime beaucoup le contenu et le ton pertinents et impertinents, que j'ai découvert une de ses salades que j'ai eu envie de préparer. C'est une salade de quinoa rouge aux poivrons grillés. Je suis accro au tofu japonais mais pas trop au tofu fumé de la recette, donc j'ai choisi une des variantes proposées : de la mozzarella fumée ou scarmoza (attention, elle est assez salée donc pas trop de sel).

P1020515.JPG

Donc, c'était une salade avec du quinoa rouge, des dés de poivron grillé et de mozza fumée, des pignons grillés, une vinaigrette, un peu de piment : un régal. Un étonnement d'avoir autant de saveurs et de textures dans un seul plat. Bravo Clotilde, une nouvelle preuve de sa créativité culinaire.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

Pour changer un peu...

P1020507.JPG

Sur ce blog, je vous parle surtout de nourriture. Assez logique, vu que c'est à la fois ma passion et mon boulot ! Mais pour une fois, voilà une image qui n'a rien à voir. C'était l'autre soir, de ma fenêtre, un regard vers le ciel, les nuages et j'ai trouvé ça très beau. Alors, vous qui peut-être, comme nombre de mes patient(e)s ne savez pas faire de pause, courez en tous sens, avez des journées d'enfer sans une minute à vous, fixez-vous ce petit objectif quotidien pour la rentrée : regarder le ciel. Observez ses variations, ses mouvements, ses couleurs, ses humeurs. Un moment rien que pour vous.

Un abricot rôti, quelle douceur ! (plaisir gourmand du 25 août)

P1020510.JPGMercredi midi, déjeuner amical chez "A toutes vapeurs", un restaurant original près de St Lazare, où tout (ou presque) est cuit dans des petits paniers à la vapeur. Et ne croyez pas que ce soit triste et sans goût. J'y suis déjà allée plusieurs fois car c'est un bon plan pour le déjeuner (d'ailleurs, vite pris d'assaut), les trouvailles gastronomiques pas trop chères étant assez rares dans ce quartier. Il y a des tas de plats appétissants, pleins de saveurs classiques ou exotiques.

Mon plat était du poulet au curry et coco, avec petites rattes et légumes variés. C'était plutôt bon mais pas renversant. En revanche, j'ai adoré le dessert : un abricot rôti au miel et au romarin. En fait, il s'agissait d'abricots tièdes, fondants, juteux et parfumés, cachés sour une petite couche de biscuit type génoise. Un délice gourmand ! (la photo ne lui rend pas justice).

J'adore les fruits cuits et cela m'a donné envie de quelques abricots à traiter pochés, rôtis, en compote, ... car je les trouve assez décevants cette année au naturel.

A toutes vapeurs, 7 rue de l'Isly, Paris 8ème, 01 44 90 95 75

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

25/08/2010

Courgettes-pommes de terre, un mariage heureux (plaisir gourmand du 24 août)

Le jambon-coquillettes, c'est très bon et vite prêt mais on peut varier un peu les plaisirs autour d'un bon jambon tranché fin. Quelquefois, on a un petit peu plus de temps le soir et on peut par exemple, comme cela a été notre cas ce mardi soir, préparer une délicieuse "écrasée de courgettes et pommes de terre".

P1020508.JPG

Il s'agit de couper en gros dés les pommes de terre, de les faire revenir couvertes avec un peu d'oignon et d'ail, d'y ajouter les courgettes en dés aussi, et quand c'est moelleux, d'écraser légèrement le tout. On peut l'aromatiser comme on veut : pour nous, ce fut un peu de pecorino émincé (fromage de brebis italien) et du basilic. Tout cela était moelleux, goûteux, plaisant. On pourrait aussi mettre un peu de fromage dessus et la faire gratiner au four. Et je suis sûre que même ceux qui croient ne pas aimer les courgettes se régaleront !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.