Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2016

Belle année 2016 !!!

 

Bonjour, retour de la Minute Gourmande pour vous souhaiter une

Voeux_2016_blog.jpg

 

22/12/2015

Mars 2015 : j'aime la liberté hors menu imposé !

Petit retour sur les bons côtés, les jolis moments de 2015, ceux dont je n'avais pas pris le temps de vous parler sur le blog, et ils vont nous amener tranquillement à la fin de l'année.

En mars, je suis retournée chez Coretta pour fêter un anniversaire. J'y avais déjà dîné et apprécié à la fois la cuisine et le cadre très plaisant. Une fois encore, j'ai été davantage attirée par les entrées que par les plats et je souhaitais garder une place pour la brioche roulée à la cannelle dont j'avais entendu parler avec gourmandise. Car Coretta a l'avantage, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas, de ne pas avoir un menu obligé entrée-plat-dessert.

En effet, mon appétit rarement suffisant pour un repas entrée-plat-dessert de portions standard

+ mon goût de la variété

+ la tendance à trouver souvent les entrées plus attractives et originales que les plats

+ ma capacité à demander ce dont j'ai envie sans peur du refus

+ mon envie de viande/poisson en grande portion rarement présente

font que j'aime pratiquer de plus en plus souvent un repas sans plat principal au restaurant.

En effet, soit je n'ai pas une énorme faim et je prends une entrée + un dessert.
Soit j'ai bien faim et/ou le moment est festif, je prends deux entrées + un dessert ou un 1/2 dessert.

Ce jour-là, chez Coretta, même si mes acolytes avaient choisi plat-dessert (ah, le fameux ris de veau de Beatriz Gonzales, comme chez Neva Cuisine !), j'étais restée sur mon choix et je me suis régalée de deux entrées, excellentes (comme les autres attendaient, je leur avais fait goûter la première !) : l'une à base d'anguille fumée et pomme verte, l'autre de poulpe et soupe de pois chiche. Puis j'avais savouré une délicieuse (mais un peu trop copieuse) brioche perdue à la cannelle.*

20151209_134800.jpg

Fabuleux très beau dessert (pour deux) du talentueux Yannick Tranchant chez Neva Cuisine : ce serait vraiment dommage de ne plus avoir faim quand on y arrive...

Ce type de choix est possible dans de nombreux restaurants qui proposent à la fois un menu (un peu plus avantageux) et une possibilité de prendre les plats à la carte. Alors que m'agacent un peu ces lieux où l'on doit impérativement prendre entrée-plat-dessert et pas moyen de négocier une petite réduction si on prend deux entrées/dessert...

Bref, vive la liberté, l'écoute de sa faim et de ses envies au restaurant ! Surtout quand le type de plat est peu propice au "doggy bag"...

Et vous, prenez-vous cette liberté de choisir vraiment selon vos envies et votre appétit ?

*je crois que j'ai effacé par erreur les photos de ce bon repas

17/12/2015

Echos de mon ego !

Eh oui, en cette fin d'année approchante, un petit billet totalement auto-centré avec quelques liens vers des gentilles personnes qui m'ont interviewée, si cela vous dit d'en savoir un peu plus sur mes goûts :

Le cher duo, fin gastronome, du Grumeau, avec qui j'ai le plaisir trop rare de déjeuner de temps en temps, m'a passée à la question jusqu'à l'étrange exercice d'imaginer mon dernier repas...

L'étonnante et remuante Parisienne Sans Gènes, que j'ai eu le plaisir de rencontrer autour d'un bon déjeuner chez Fulgurances, m'a demandé pléthore d'adresses ici et ailleurs et d'autres choses encore...

La charmante et éclectique Sophie m'a incluse dans sa drôle de série Fromage et Féminisme.

20151216_180752.jpg

Mes lunettes qu'on repère souvent des réseaux sociaux à la "vraie vie" mais projet d'en changer ;-)


Tout ça, c'était en décembre.

Mais du coup, période de rétrospective oblige, j'ai voulu retrouver un peu où j'avais parlé à droite à gauche durant l'année, peut-être en avais-je déjà évoqué certains. Et j'ai eu la surprise, merci google, de trouver aussi mon nom dans quelques endroits insoupçonnés... toujours en lien avec mon activité, rassurez-vous !

Petit panorama :

Le printemps avait été prolixe.

En mars et avril, en deux épisodes, Yumi, créateur de jus, m'a interviewée sur ma vision de l'alimentation moderne, et a ainsi évoqué la voie du milieu et les repères alimentaires

Je découvre qu'en avril encore, un blog minceur me cite en reprenant un vieux billet sur les buffets...

Toujours en avril, Marie-France m'avait demandé pourquoi tant de femmes sont si accros aux régimes...

Il y avait eu aussi le blog Tryndo me demandant mon avis sur le sans gluten...

...et L'Express qui m'a demandé de réagir sur le sans sucre.

Je m'aperçois qu'en juin, le site Femme Actuelle m'a sélectionnée dans le top 10 des meilleurs blogs minceur..., moi qui ne prône surtout pas la minceur à tout prix mais l'acceptation de soi et de la diversité corporelle...

Parlons un peu des hommes aussi, en juin, je participais à la demande d'un journaliste de Slate.fr à une parodie de défense du "dad bod".

Voilà, voilà, bonne lecture ! et si vous avez des questions alimentaires auxquelles vous ne trouvez pas de réponse sur ce blog, posez-les !

02/11/2015

En octobre, j'ai aussi (très bien) mangé...

Outre les recettes du livre Simplissime que nous avons essayées avec plaisir, Monsieur et moi avons cuisiné d'autres mets, lui sans doute un peu plus souvent que moi...

Il m'a régalée de cannelloni absolument merveilleux, vive la transmission familiale !

20151025_125058.jpg

Il a cuisiné les toutes premières St Jacques (source : Terroirs d'Avenir) accompagnées d'une duxelle de champignons minutieusement taillée.

20151011_131509.jpg

Les premiers jours froids nous avaient donné envie d'un tofu bouilli (yudofu), un plat japonais qu'on adore (avec du bon tofu évidemment !)

20151007_201622.jpg

J'ai entamé la cuisine automnale des courges avec un bento de salade d'automne que j'adore, qui varie selon le disponible : quinori (ou quinoa), courge butternut, noisettes chèvre (ou feta) pousse de salade...et une soupe potimarron-patate douce.

20151025_193258.jpg

Je me suis fait quelques repas de célibataire lors d'une courte absence de Monsieur : ce n'est pas parce qu'on est seul(e) qu'on doit mal manger !

Par exemple une improvisation avec les ressources du "marché" : une soupe céleri-poireau-champignon, une salade haricots verts-champignons crus et cuits, des fruits poêlés (pomme-poire-reine claude où j'avais glissé une cuillère de confiture d'orange, miam !

20151003_200124.jpg

 Je me suis risquée aussi à un brunch japonais en l'absence du spécialiste : classique salade concombre-wakame, riz aux oeufs brouillés et algue nori, champignons à la sauce soja, soupe miso.

20151004_122220.jpg

Et, hasard du calendrier, je suis beaucoup sortie aussi...

Je garde en mémoire un repas grandement réussi de bout en bout chez KGB - Kitchen Galerie Bis, annexe de la Kitchen Galerie de William Ledeuil qui, me semble-t-il se rapproche de son aînée (les prix un peu aussi...). Toujours le plaisir des jolis et éclectiques Z'Hors d'oeuvre, une spécialité de la maison puis du boeuf wagyu confit avec de la courge et un condiment coing (je ne suis pas très viande mais là, j'étais intriguée et ce fut excellent), une délicieuse Tatin au poivre du Népal avec une glace au caramel au beurre salé.

20151017_124507.jpg

20151017_130740.jpg

20151017_133533.jpg

Je suis retournée à La Pascade, décidément je ne m'en lasse pas ! La Pascade du mois était créée par Jean-Marie Baudic, le chef du Youpala, un restaurant de St Brieuc qu'on avait beaucoup aimé : c'était une association courge butternut/lieu jaune assortie d'une délicieuse émulsion de soupe de poisson, de piment et d'orange. 

20150912_124053.jpg

J'ai découvert avec plaisir Pickled, une nouvelle petite cantine malheureusement pas très proche avec un "concept" de repas colorés variant selon les semaines. Attention, il faut aimer l'acidité (une cararctéristique des pickles) car les plats n'en manquent pas.

20151001_121143_pickled.jpg

J'ai découvert la jolie Epicerie végétale, qui venait juste d'ouvrir dans le 11eme car j'étais tombée sur ses photos colorées et fleuries sur Instagram. Accueil décontracté, comme le lieu, large choix de légumes et fruits de saison, enthousiasme de la jeune équipe : tout cela donne envie d'y retourner, j'ai été ravie de mes achats, et après tout, c'est direct en métro...

20151001_134152_epicerievegetale.jpg

Je suis retournée, en compagnie de la délicieuse blogueuse Mingou Mango, chez Tempero, que j'avais beaucoup aimé l'année dernière : j'ai particulièrement apprécié en entrée des croquettes de porc vraiment délicieusement parfumées et croustillantes.

20151022_135222.jpg

Côté sucré,

J'ai déjeuné chez Coutume où je n'avais que petit-déjeuné jusque là : après une salade plutôt bonne, j'ai beaucoup apprécié le cheesecake moelleux et pas lourdingue.

20151006_124625.jpg

 J'ai découvert la boulangerie Utopie et me suis régalée d'un roulé à la cannelle, sans doute le meilleur que j'aie mangé à Paris, celui qui se rapproche le plus de mes souvenirs new-yorkais parmi les quelques-uns goûtés à Paris.

20151001_145117.jpg

On a fini le mois avec une pause-pâtisserie chez Laurent Favre-Mot, avec pour ma part une délicieuse tarte citron-bergamote. Il nous a aussi fait découvrir une infusion de feuilles de citron kaffir fabuleuse et nous a fait saliver avec la description de son brunch pantagruélique qui semble cartonner.

20151031_131433.jpg

Comme je le répète souvent, la gourmandise et se faire plaisir à table chaque jour ne fait pas grossir, je crois bien que je n'ai pas pris un gramme avec tous ces bons moments et d'autres ! Il suffit de manger de tout, de bouger un peu et d'écouter sa faim...

Et vous, quelles furent vos gourmandises automnales ?

08/06/2015

Vive les fraises ou gardons une place pour les (très bons) desserts

Toute la semaine, le blog parle desserts et douceurs en réaction à l'énorme vague "Sans Sucre" dont vous avez peut-être entendu parler...

 

J'ADORE les fraises alors quand la saison commence, je me réjouis et me régale.
Je les aime nature quand elles sont tres bonnes, mûres et parfumées. J'en ai un peu moins cette année pour l'instant car il n'était pas évident d'en trouver de délicieuses à prix raisonnable...

Quand des personnes talentueuses la mettent au centre de leurs desserts, je suis forcément attirée. C'est arrivé deux fois la semaine dernière et cela a atteint des sommets de gourmandise.

Il y a eu un dessert tout fraise, en deux assiettes de Yannick Tranchant, le très créatif pâtissier de Neva Cuisine, qui fut une merveilleuse surprise tant il y avait de travail et d'imagination au service du goût : c'était beau, bon, plein de textures et de surprises (la photo ne dévoile pas tout...), une merveille ! Et j'avais pris soin de ne pas trop manger avant (deux entrées pas trop copieuses) pour pouvoir vraiment l'apprécier. Très gourmande de desserts depuis toujours, j'étais devenue un peu blasée ces dernières années car très souvent déçue car des propositions trop banales ou trop complexes. Ce pâtissier a vraiment réussi à me réconcilier en beauté avec les desserts de restaurants et je conçois toujours mon repas pour garder une priorité au dessert.

20150601_140224.jpg

Il y a eu une très réussie pascade fraise-rhubarbe créée par le chef David Toutain invité du mois à La Pascade : il a pris cette invitation très à coeur, a fait beaucoup d'essais et le résultat est vraiment une très belle et bonne gourmandise, là aussi pleine de variations sur les textures, parfums, températures. Elle était juste un petit peu trop sucrée à mon goût. Je vais suffisamment souvent à La Pascade pour savoir qu'après une pascade salée, je n'ai plus forcément faim pour un dessert. Du coup, il m'est arrivé d'aller y goûter (un des rares endroits ouverts non stop du déjeuner au diner). Cette fois, on y déjeunait et j'ai proposé à Monsieur qu'on partage une pascade salée (tout à fait délicieuse : avocat-crevette-feta-tomate...) pour garder la place d'une sucrée. Ce qui fut fait et a permis de pleinement savourer cette douceur.

20150606_130312.jpg

Pour ma part, j'ai préparé dimanche un petit dessert beaucoup plus simple avec des fraises de plein champ d'un maraîcher des Yvelines (trouvées chez Terroirs d'Avenir, fournisseur de bons produits) : des simili-tartelettes avec des sablés, de la chantilly maison et des fraises : l'accord était délicieux.

fraise,fruits de printemps,pascade,alexandre bourdas,david toutain yannick tranchant,neva cuisine,diététicienne gourmande,desserts,pâtisseries,halte au sans sucre

Et vous, comment aimez-vous les fraises ?

La Pascade, 14 rue Daunou, Paris 2eme

Neva Cuisine, 2 rue de Berne, Paris 8eme

01/06/2015

En mai, j'ai fait ce qui me plait...mon métier sous toutes ses facettes !

En mai, bien sûr, j'ai eu, comme la plupart d'entre vous, quelques jours de repos pour cause de jours fériés... mais pas vraiment de week-ends prolongés car je reçois le samedi des personnes qui ne peuvent pas venir à d'autres moments de la semaine. J'ai donc passé un certain temps en consultations mais j'ai eu aussi du temps libre ou plaisamment occupé par d'autres activités :

- J'ai organisé un petit déjeuner pour promouvoir la Journée sans régime, ce fut très sympathique et intéressant, je vous en reparle très vite. Et contre la tentation des régimes, surtout en cette période pré-maillot de bain, je vous recommande vivement la lecture de cet entretien avec la psychologue Sophie Cheval, que j'apprécie beaucoup.

diététicienne gourmande,ryoko sekiguchi,ffas,santé demain

- J'ai pris part au pot d'installation de cabinet d'Ada Picard, très sympathique pédopsychiatre qui vient de s'installer dans le même cabinet que le Dr Yasmine Lienard, spécialiste entre autres de la pleine conscience, que je connais un peu et avec qui j'échange souvent de façon riche et bienveillante sur Facebook. L'occasion d'intéressantes discussions avec des personnes diverses.

- J'ai participé avec joie, comme je le fais chaque mois, au petit déjeuner Batterie Nouvelle de la délicieuse et créative Christie Vanbremeersch et cette fois, l'invitée était la multi-talentueuse Esterelle Payaniqui nous a dévoilé ses secrets pour se vendre sans se vendre...  

- J'ai passé une matinée au "Hackathon" Santé de demain, une journée d'inventivité tous azimuts pour imaginer la santé de demain, dont le prolongement sera une journée grand public au Théatre de l'Odéon le 12 septembre.

- J'ai assisté à une conférence, toujours intéressante, du FFAS (Fonds Français alimentation et Santé) sur les préférences alimentaires, dont il est ressorti selon moi qu'il est difficile d'expliquer vraiment de façon fiable ces préférences pour le gras, le sucré, le salé.

- j'ai assisté avec bonheur à la Maison de la Culture du Japon à une conférence-promenade littéraire et culinaire de l'auteur japonaise Ryoko Sekiguchi, dont j'adore les livres pleins de délicatesse et de gourmandise.

20150523_161341.jpg

- Je suis allée passer une journée à l'Exposition Universelle de Milan dont le thème est "Nourrir la planète", je vous raconterai cela demain.

- J'ai été intéressée par cet article mettant en garde contre les dérives des médecines dites alternatives : il y a certes des approches intéressantes dans ce domaine mais aussi des escrocs ou des comportements sectaires. Donc ne pas faire confiance aveuglément surtout quand on vous demande beaucoup d'argent...

- J'ai fait plein de délicieux repas, j'y reviendrai.

Et pour information, mercredi 3, je donnerai une conférence à l'initiative de Slowfood et du Centre d'animation Montparnasse sur le thème "De la graine à l'assiette" ou "Comment manger durable". L'entrée est gratuite, le centre est au-dessus de la gare Montparnasse et c'est de 19h30 à 21h.

Dessin copyright Fotolia/Paki18

02/04/2015

Un mois de mars fort bien occupé

Après deux mois d'absence de ce petit bilan mensuel, le revoilà, subjectif et fort incomplet bien sûr côté liens tant il se publie de contenus autour de l'alimentation, la nutrition, la minceur,...

Mon mois de mars a été bien occupé en dehors des consultations, entre 2 jours passionnants au salon Omnivore, un délicieux week-end à Cancale et St Malo, une parenthèse reposante au Touquet, diverses rencontres personnelles et professionnelles.

Et aussi :

- une interview sur l'alimentation d'aujourd'hui pour Yumi,

- plusieurs plaisants déjeuners dont un tout à fait délicieux chez Coretta (c'était une deuxième fois qui confirme que c'est vraiment bien, photos effacées par erreur...) et un retour, encore une fois, chez Mure où le trio de salades originales pour 7,50 euros est sûrement un des meilleurs rapports qualité-prix que je connaisse (photo).

P1110516.JPG

- un très sympathique soirée-atelier chez Beendhi, avec un atelier de cuisine entré-plat-dessert avec Beena Paradin, un massage ayurvédique, et, pour certains, un atelier yoga . Un package qu'elle devrait sans doute rééditer, avec ces trois activités pour un fort raisonnable 30 euros (et j'ai été très agréablement surprise qu'on me rembourse l'atelier yoga auquel je n'ai pas pu participer).

20150319_195638.jpg

20150319_205746.jpg

- un dîner du dimanche soir (bonne idée pour que les convives ne s'attardent pas trop...) chez un ami qui reçoit avec générosité et bon goût. Il nous avait préparé une soupe à la Ottolenghi tout à fait délicieuse, avait fait l'emplette de merveilleux pâtés en croûte de Gilles Vérot (où sa famille est cliente depuis l'origine), une compote de fruits. Un savoureux repas en bonne compagnie.

P1110431.JPG

P1110434.JPG

- un très réussi cinquième anniversaire de l'excellent site d'information gastronomique Atabula, où j'ai croisé plein de personnes sympathiques.

Parmi mes lectures,

- une utile interview de Thierry Janssen, dont j'apprécie beaucoup l'approche, sur la nécessaire coopération des différentes médecines.

- différents articles du site MaGrandeTaille que je trouve souvent pertinent dans leur souci de défendre le corps des personnes en surpoids et de leur donner des astuces pour bien vivre (même si je trouve toujours qu'on manque globalement de diversité et notamment de visibilité des femmes "moyennes").

Et bien sûr, j'ai lu et réfléchi sur les projets d'étiquetage nutritionnel, les problèmes de mode et anorexie, l'obsession de manger sain... mais j'ai manqué de temps pour écrire sur ces sujets. Peut-être plus tard...

Et vous, qu'avez-vous fait, découvert, goûté, lu, observé en mars ?

 

02/02/2015

Janvier côté douceur de bons repas

En ce mois de janvier, il est possible que l'on ait eu encore davantage que d'autres débuts d'année envie de douceur et de réconfort alimentaire, de se réunir autour de bons plats, de partager de chaleureux moments. Le récapitulatif mensuel se limitera à un petit échantillon gastronomique personnel :

Des pâtes, toujours délicieuses, toujours différentes, des penne pleins de parfums,  des pâtes de Cucugnan, des cannelloni...

20150103_201330.jpg

 

20150110_201052.jpg

De merveilleuses endives au jambon légèrement décalées de la recette classique.

plats d'hiver,les pâtes ne font pas grossir,nabe de saumon,pascade,mure paris 9,epicerie generale,ito chan,professore,restaurants paris 9,diététicienne gourmande

Des légumes variés mijotés, aussi savoureux chauds que froids

20150118_202148.jpg

20150119_142708.jpg

Un merveilleux nabe (sorte de pot-au-feu) japonais au saumon

20150111_131659.jpg

De la soupe évidemment, avec une jolie trouvaille parfumée : utiliser un fond de lentilles Beendhi fortement épicées et les mêler/mixer avec divers légumes (carotte, potimarron..) pour une soupe bien relevée.

20150104_170823.jpg

Et dehors :

Un assortiment végétarien dans un sympathique et raisonnable restaurant libanais que je fréquentais dans mon ancienne vie de consultante basée du côté de Richelieu-Drouot, Cedrus.

20150110_135143.jpg

La découverte d'un bon restaurant italien, à l'ambiance sympathique, Professore, où j'ai apprécié un bar fort bien cuit et la bonne habitude transalpine de donner le choix de l'accompagnement de légumes (des épinards, hors photo).

20150123_125719.jpg

Et celle d'un plaisant japonais, Ito Chan, où le plateau-déjeuner à 12 euros me parait être une plutôt bonne affaire (choix entre poulet et dorade sur ce plateau, ou sinon ramen, pas d'option végétarienne).

20150127_123855.jpg

Le plaisir de retourner à la Pascade et de me régaler d'une pascade hivernale où se mêlent fort joliment brocoli, daikon (radis blanc), cerfeuil, poivre Sansho, fruit de la passion.

20150129_131722.jpg

Une incursion à la très voisine Epicerie Générale, pour un assortiment de légumes et céréales plutôt plaisant et un brownie vivement recommandé, à juste titre, par Mingou Mango bien que sans gluten (ce lieu est tombé dans la mode de ne faire que des gâteaux sans gluten, certains sont très réussis, d'autres moins, même le personnel le dit...)

20150116_133249.jpg

De nouveaux déjeuners chez Mûre (à éviter entre 12h30 et 13h30), je ne me lasse pas de leurs délicieux trios de salades et je rêve que leur succès leur fasse ouvrir une annexe un peu plus près de mon cabinet...

20150112_123141.jpg

Enfin, côté sucré, une première visite à un nouvelle boulangerie voisine du boulanger (déjà installé ailleurs) Sébastien Mauvieux, Pain Pain : je me suis concocté un déjeuner rapide et ai beaucoup apprécié son éclair au café, une de mes pâtisseries favorites : généreux glaçage, crème au café bien parfumée, pâte à choux moelleuse mais pas ramollie.

plats d'hiver,les pâtes ne font pas grossir,nabe de saumon,pascade,mure paris 9,epicerie generale,ito chan,professore,restaurants paris 9,diététicienne gourmande, pain pain sebastien mauvieux

 Bon appétit !

31/10/2014

Octobre bref et dense terminé, bonjour doux mois de novembre

Ce mois d'octobre a été riche en consultations mais il m'a quand même laissé le temps de quelques balades, lectures, rencontres... Et bons repas bien sûr.
 
Parmi mes lectures et autres
 
J'ai assisté à un intéressant colloque de l'Institut Benjamin Delessert et j'ai beaucoup aimé l'hommage rendu au médecin nutritionniste Jean Trémolières par un montage video de ses interventions datant de plusieurs décennies. Il avait tout compris de la complexité de la relation à l'alimentation... Un aperçu de sa vision dans Radioscopie de Jacques Chancel.
 
Je me suis logiquement intéressée aux nouveaux objectifs du Plan National Alimentation (PNA) du Ministère de l'Agriculture, qui m'intéresse bien davantage par son travail sur le goût, les aliments, le lien avec l'agriculture que le PNNS (Plan National Nutrition Santé) qui nutritionnalise trop l'alimentation.
 
J'avais diffusé cet été une video sur la filière du lait et suis ravie de voir que cela a été repris et commenté par Bastamag. Je connais bien Christophe, un des co-fondateurs du BASIC ayant réalisé cette video mais ce n'est pas pour cela que je la trouve intéressante. Elle est vraiment claire et instructive. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut forcément arrêter de boire du lait !
 
J'ai bien aimé ces 10 bonnes raisons de cultiver des fruits et légumes en ville, une incitation à remettre en question nos idées préconçues et peut-être changer nos habitudes un jour ou l'autre.
 
J'ai lu un article sur le nombre croissant d'actions de communication (surtout anglo-saxonnes me semble-t-il) allant dans le sens de la diversité corporelle, soyons optimistes, le mouvement va peut-être s'amplifier...
 
Mais il y a un long chemin... J'ai lu avec tristesse ce témoignage d'une personne souffrant d'obésité à propos de la visite d'un médecin. A quand une formation bienveillance et non-stigmatisation dans le cursus des professionnels de santé ?! (merci Sylvie pour le partage).
 
Côté restaurants
 
Nous sommes retournés déjeuner chez Neva Cuisine, où j'ai l'habitude de prendre une entrée plutôt qu'un plat pour garder une place pour le dessert. Et il valait mieux car le si talentueux pâtissier Yannick Tranchant connaissant mon goût de ses desserts, nous a gentiment offert un demi-dessert en préambule, une merveilleuse déclinaison autour du citron. Puis est arrivé le dessert qu'on avait choisi, un soufflé au chocolat déjà délicieux en soi mais en plus, accompagné d'une délicieuse composition très parfumée et multi-textures autour de la banane, le fruit de la passion...

002.jpg

004.jpg

J'ai aussi découvert avec la plaisir l'autre adresse ouverte par Beatriz Gonzales, la chef de Neva Cuisine avec un autre chef, Coretta. Tout autre cadre, très lumineux et plus moderne, assiettes très plaisantes. Mais là, plus de place pour le dessert, il faudra y retourner.

005.jpg

Je m'intéresse à ce qui se passe dans le domaine de la gastronomie, je suis ce qui se passe, du coup je dois souvent faire des suggestions à des amis qui me font confiance sur les adresses que je leur conseille. Alors, parfois, je suis contente de ne pas décider, de laisser faire les autres. Et du coup, d'aller un peu au-delà des mes préférences spontanées.

Ainsi, je suis allée dîner avec des amis chez Zicatela, restaurant mexicain du 9eme. Excellent guacomole et bon "mole de poulet" (poulet au cacao).
002.jpg

004.jpg

J'ai aussi retrouvé mes chers gourmets twitteriens pour un déjeuner : cette fois, étaient autour de la table Beena, Claire, Florence, Céline, Alice et Thomas, Marie (récente auteur d'un fort appétissant livre). Marie suggère le Comptoir Canailles, je frémis un peu car je suis passée devant et j'ai vu en vitrine leur spécialité de viande longuement maturée qui ne me dit vraiment rien. Mais, ouf, il n'y a pas que cela et la carte est appétissante. De fait, le repas s'est avéré délicieux et... végétarien ! (coeur de laitue-Bleu d'Auvergne-poire ; risotto aux champignons des bois et vieux parmesan ; dessert partagé : pain perdu pomme-coing crème mi-montée)

005.jpg

006.jpg

007.jpg
Invitée à découvrir la revue de l'équipe Fulgurances, j'en ai profité pour découvrir la rue Notre Dame de Nazareth qui semble se "branchiser" rapidement. Je suis ainsi tombée sur Kilikio, une toute nouvelle épicerie grecque proposant des produits artisanaux de qualité (des pâtes, des légumes secs, toutes sortes de tartinades, des huiles évidemment, des fromages...). Ils ont eu la jolie idée de donner un petit sachet d'origan en guise de carte de visite. J'ai acheté de la feta qui m'a régalée pendant plusieurs repas.

001.jpg

 
Et vous quelles découvertes, quels délices d'octobre retenez-vous ?
 
 
Comptoir Canailles, 47 rue Rodier, Paris 9eme
 
Coretta, 151 rue Cardinet, Paris 17eme
 
Neva Cuisine, 2 rue de Berne, Paris 8eme
 
Zicatela, 8 rue Geoffroy Marie, Paris 9eme
 
Kilikio, 34 rue Notre-Dame-de-Nazareth, Paris 3eme
 

12/07/2014

Découverte du Belhara et de Tempero, que de gourmandise !

Pendant un mois, je vais "me taire" (je ne sais pas si cela sera facile, j'ai pris des habitudes...) : du 14 juillet au 17 août, j'ai décidé de ne plus bloguer ni tweeter. Donc plus de partage de mes coups de cœur, de belles assiettes, de réflexions, de jolis moments, des délices concoctés par Monsieur, etc.

Alors, avant de passer à cette période de calme, retour sur de récents plaisirs gourmands, la belle découverte de deux tables parisiennes très différentes où je me suis régalée cette semaine  en bonne compagnie :

Le Bistrot Belhara, dans le 7eme : pour une fois, ce n'était pas mon choix mais la suggestion de l'amie avec laquelle je dînais, choix d'un quartier facile d'accès pour elle. Il me semble que je n'avais jamais entendu parler de ce restaurant de style bistrot, ouvert il y a tout juste un an, alors qu'il avait eu bonne presse. Eh bien, il a eu tout bon !

- un service précis, compétent, sympathique,

- du bon pain (Poujauran, une référence) tiédi et du beurre dès l'arrivée, ce qui est bien tombé alors que je devais attendre une bonne demi-heure mon amie retardée par les transports (mais j'ai pris soin de ne pas me couper l'appétit),

- des explications claires sur les différents menus et carte (il y a un menu du jour imposé et un menu libre qu'on doit décider en début de repas car les portions seront différentes de la carte : cela me parait une bonne idée pour en profiter jusqu'au bout),

- un repas délicieux de bout en bout : des maquereaux marinés d'un parfait moelleux, une cocotte de rascasse aux légumes d'été fondants, très parfumée, un riz au lait à la confiture d'abricot et aux fruits secs très plaisant (ci-dessous),

belhara paris 7eme; tempero paris 13eme,restaurants parisiens,bistrots,diététicienne gourmande,bien manger au restaurant,repas de twittos

- de petites attentions finales : mini-cannelé et guimauve à la noix de coco toute légère,

- un chef souriant et chaleureux quand je suis allée le féliciter, et qui s'est empressé de partager le compliment avec son équipe.

- seul (petit) bemol : une salle petite où on a optimisé le nombre des tables, qui sont donc assez serrées.  

 

Tempero, dans le 13eme : toute autre ambiance, mais chaleureuse et gourmande aussi. Plusieurs personnes m'avaient parlé de cette adresse depuis longtemps mais le fait qu'elle est planquée dans une petite rue du 13eme ne m'avait pas aidée à y aller. Mais j'ai lancé il y a quelques semaine l'idée d'un déjeuner twitter pour découvrir enfin le lieu et, surprise, on s'est retrouvées à 9 : Anne-Laure, Beena, Céline, Claire, Marie, Marion, Sophie, Valérie. On a passé un moment fort sympathique et on s'est régalées.

Il y a un menu-carte entrée-plat-dessert à 20 euros au déjeuner et pour ce prix fort raisonnable, on a des plats créatifs à base de bons produits de saison. J'ai choisi un merveilleux gyoza croustillant aux légumes, une poitrine de cochon de lait crousti-moelleuse, une poire pochée à l'aubergine savoureuse (partagée avec une panacotta aux fruits exotiques délicieusement onctueuse)

belhara paris 7eme; tempero paris 13eme,restaurants parisiens,bistrots,diététicienne gourmande,bien manger au restaurant,repas de twittos

 Derrière cet amas de verdure se cachait un merveilleux gyoza

belhara paris 7eme; tempero paris 13eme,restaurants parisiens,bistrots,diététicienne gourmande,bien manger au restaurant,repas de twittos

Poire pochée, compotée d'aubergine, glace vanille-romarin : bel accord

Comme d'habitude, la question : ai-je envie d'y retourner ? Oh oui, dans les deux !

Et vous, avez-vous fait de belles découvertes récemment ?

 

Le Bistrot Belhara, 23 rue Duvivier, 7eme, 01 45 51 41 77, dîner entrée-plat-dessert 38 euros.

Tempero, 5 rue Clisson, 13eme, déjeuner entrée-plat-dessert 20 euros (mon repas sans supplément)