Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2015

Vive les livres qui parlent cuisine, aliments et pas seulement recettes...

Bon, on se rapproche à grands pas des fêtes de fin d'année, alors je fais comme tout le monde, je vais parler un peu livres... Car, ne nous le cachons pas, la période est propice aux cadeaux mi-plaisir mi-utilité que peuvent être les livres culinaires. Mais on peut trouver bien d'autres occasions pour (s')offrir des livres. Ce que je fais...

Récemment, plusieurs livres m'ont réjouie car il ne s'agissait pas seulement de livres de recettes. En effet, il en va pour moi des livres comme des revues culinaires : j'aime qu'il y ait de la "chair", des informations, des histoires... autour des recettes.

1. C'est le cas dans la très belle et richement fournie Encyclopédie de la Cuisine Végétarienne d'Esterelle Payani. Je suis impressionnée par la masse de travail que cela a dû représenter, surtout que je connais le perfectionnisme de l'auteure... Avant même de passer en cuisine, on se délecte de tout ce qu'on peut y découvrir. Il y a des informations sur tous les aliments de la sphère végétale, classés par familles, un large éventail de techniques (certaines qu'on a pu observer dans d'autres livres de cuisine végétarienne, d'autres plus rares) comme faire un lait végétal, cailler du fromage, préparer une chantilly de noix de coco...

20151127_100851.jpg

20151127_100925.jpg

C'est déjà une grande richesse du livre. Mais le plus intéressant est peut-être le panorama des richesses de la cuisine végétarienne à travers les pays et les cultures. Car le végétarisme est aussi bien présent dans de nombreux pays d'Asie qu'en Europe, dans la bassin méditerranéen, ... On voyage ainsi d'une culture à l'autre avec curiosité et l'envie de passer en cuisine pour en découvrir davantage dans son assiette. Et, pour chaque recette, on a un renvoi aux techniques utilisées, ce qui est bien pratique si on débute dans la cuisine végétale. Le livre bénéficie par ailleurs de très belles photos. Petit bémol justement : ce n'est pas le format de livre que j'aime le plus emporter en cuisine... Un livre de référence vraiment utile si on a envie de diminuer sa consommation de viande et poisson.

20151127_100945.jpg

Les recettes : déjà savourées, les pâtes de sarrasin aux brocolis et ume. Hier soir, le "curry de pois chiches au chou-fleur, patate douce et lait de coco", accompagné de riz et de coriandre, fut un délice. Et, dans mon viseur hivernal, le "Mac'n'cheese au chou-fleur", la "soupe de quinoa", le "gâteau de millet aux choux de Bruxelles, butternut et noix de Pécan"...

20151213_160112.jpg

20151213_194218.jpg

2. J'ai découvert par hasard à la Librairie Gourmande le livre Cuissons de Keda Black. Un livre vraiment atypique au rayon culinaire, par son format, ses photos, son organisation. Là encore, les recettes ne sont pas forcément le cœur du livre qui révèle bien d'autres richesses. L'idée est de nous faire découvrir les facettes des différents modes de cuisson et la meilleure façon d'y recourir. Certes, certains sont moins quotidiens que d'autres mais on peut rêver un peu... On plonge dans ses pages avec bonheur et on y pêche des tas de bons conseils, que ce soit la poêle idéale ou les aliments les plus adaptés au pochage. Un livre à savourer à petits pas et qui va devenir peu à peu un compagnon du quotidien mais on a aussi envie de se dépêcher d'expérimenter. Très envie par exemple de tenter la cuisson des légumes en croûte de sel...

20151212_200206.jpg

20151212_200242.jpg

 

3. Thés japonais - la maison de thé Jugetsudo, de Chihiro Masui

Je n'aurais peut-être pas acheté ce Thés Japonais car je crois que je connais un peu déjà le thé japonais, en étant grande consommatrice et amatrice. Mais Chihiro Masui et son éditeur me l'ont envoyé et j'ai adoré le découvrir d'abord parce que les photos sont magnifiques. Puis parce qu'il y a toujours à apprendre sur le thé japonais et ses diverses variétés et les textes sont clairs, précis. Les recettes sont très appétissantes et pour la plupart vraiment pas compliquées. En ligne de mire pour commencer, les sablés aux noisettes et Genmaicha et la salade de fruits secs au Genmaicha aussi.

20151105_102940.jpg

20151105_102951.jpg

20151127_082105.jpg

Plus centré sur les recettes mais intérgrant de nombreuses informations sur les ingrédients et techniques : Tout sans gluten, de Clea : vous êtes peut-être étonnés de me voir citer ce livre alors que je m'agace souvent de cette mode envahissante du sans gluten sans raison valable. Je sais bien sûr que certains ont une vraie intolérance, d'autres un inconfort réel. Il s'agit ici d'une très vaste somme, sans doute un peu trop riche pour moi : je n'ai pour ma part aucun problème avec le gluten, aucune envie de céder à la mode mais j'explore parfois avec curiosité d'autres goûts en variant les farines. Mais c'est un livre qui me parait assez incontournable pour des personnes qui ont réellement une incapacité à digérer le gluten. Elles ont souvent du mal à trouver des idées de plats variés quand elles se rendent compte qu'elles n'ont d'autre choix que de cuisiner majoritairement. Elles se réjouiront de cette somme qui distille le style culinaire original et gourmand de Clea et n'ont pas fini d'en épuiser les plaisirs. Pour ma part, je commencerai bien par cette recette japonisante.

20151009_123036.jpg

20151009_125751.jpg

Sinon, j'ai repéré en librairie deux livres sympathiques, avec de jolies mises en page colorées :

- La Bièrographie, pour amateurs de bière (que je ne suis pas) ou voulant le devenir,

- le très grand, lourd et bien garni On Va Déguster, issu de l'émission du même nom (que j'ai jugé pour l'instant trop encombrant pour mes étagères déjà bien remplies...).

Et, bien sûr, il devrait y avoir quelques Simplissime au pied des sapins...

D'autres suggestions ?

 

Encyclopédie de la Cuisine Végétarienne,d'Esterelle Payani, Flammarion (acheté)

Cuisson(s), de Keda Black, Keribus (acheté)

Thés japonais - Maison de thé Jugetsudo, de Chihiro Masui, Chêne (reçu)

Tout sur le gluten, de Clea, La Plage (reçu)

 

09/06/2015

Alerte concours : deux jolis livres végétalo-sucrés à gagner !

Je connais les éditions La Plage depuis longtemps, j'apprécie beaucoup leurs livres, leur approche végétale et gourmande. J'en ai un certain nombre, beaucoup de Clea et aussi d'Esterelle Payani, Marie Grave, Clémence Katz... Je ne compte plus les délicieuses recettes réalisées grâce à un de mes livres de cuisine favoris, L'Atelier Bio.

20150607_120410.jpg

editions la plage, clea, esterelle payani, recettes végétariennes, manger bio, patisserie crue, glaces vegan

J'ai toujours acheté ces livres (sauf un offert par Marie). Et voilà qu'il y a quelques semaines, je reçois une enveloppe rembourrée avec deux nouveautés de cet éditeur : 25 glaces vegan et Pâtisserie crue. Des approches alternatives du domaine sucré en phase avec une évolution de certains mangeurs vers le veganisme ou l'arrêt des laitages. Pour ma part, vous le savez, je ne suis pas végétarienne (mais je mange très souvent végétarien) et vraiment pas végétalienne ou végane. Mais je respecte les choix de chacun(e) et j'aimerais que chacun(e) en fasse autant...

editions la plage, clea, esterelle payani, recettes végétariennes, manger bio, patisserie crue, glaces vegan

Revenons aux deux livres :

- 25 glaces vegan, de Marie Laforêt : il s'agit de recettes de glaces sans lait ou crème, utilisant notamment des "laits" végétaux, ou des sorbets, des desserts glacés : c'est sûrement très bon, les recettes sont appétissantes mais je viens justement de donner ma sorbetière car je ne suis pas suffisamment fan de glaces pour en faire moi-même. Je préfère en acheter occasionnellement chez des glaciers.

editions la plage, clea, esterelle payani, recettes végétariennes, manger bio, patisserie crue, glaces vegan

- Pâtisserie crue, d'Ophélie Véron alias Antigone XXI : l'assemblage de ces deux mots peut sembler étrange tant il y a de pâtisseries qui sont habituellement à cuire (gâteaux, tartes, biscuits...). Mais Ophélie explore d'autres possibilités et propose tartes, crumbles et gâteaux qui feront saliver les amateurs de desserts. Je pratique pour ma part essentiellement de la pâtisserie traditionnelle (en déclinant diverses farines, matières grasses, sucres...) mais je suis de nature curieuse et il est toujours intéressant de découvrir de nouvelles pistes. Le problème, c'est que je manque de temps actuellement pour expérimenter, alors je me suis dit qu'il était préférable que ce livre réjouisse un(e) autre gourmand(e) plutôt qu'il ne commence à prendre la poussière dans ma bibliothèque.

editions la plage, clea, esterelle payani, recettes végétariennes, manger bio, patisserie crue, glaces vegan

J'ai donc décidé d'offrir ces livres à deux d'entre vous. Pour cela, merci de laisser un commentaire en me disant quel serait le dessert végétalien (sans produit animal, donc sans beurre, crème, lait, oeufs) de vos rêves et en précisant lequel des deux livres vous souhaiteriez gagner. Merci de poster votre commentaire avant le dimanche 14 juin.

A vos claviers !

Toute la semaine, le blog parle desserts et douceurs en réaction à l'énorme vague "Sans Sucre" dont vous avez peut-être entendu parler...

03/12/2013

Brunch (et autres repas) végétarien (s) (AVEC* oeufs, lait, gluten !)

Comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises ici, il m'arrive souvent de faire, naturellement, des repas végétariens. Il y en a eu de toutes sortes récemment. Parce qu'on n'a pas besoin de manger de la viande et du poisson tous les jours.

Ainsi, dimanche dernier, j'ai préparé un brunch et je l'ai imaginé végétarien, comme ça, pour le plaisir, pour me fixer une sorte de contrainte pas compliquée à respecter : pas de charcuterie, pas de saumon fumé, .... Mais des œufs, du fromage, ...

Il y a donc eu :

P1090051.JPG

- un moelleux "banana bread" ou cake à la banane et aux noix, une recette du petit livre "Cookies, muffins & co" de Pascale Weeks où je puise régulièrement de délicieuses recettes,

P1090039.JPG


- une compote pomme-poire rehaussée d'un peu de Poudre Equinoxiale d'Olivier Roellinger,
- un smoothie tout doux de saison pêché dans le livre "Veggie" de Clea, que j'ai encore très peu utilisé : orange-poire-pruneau,
- du fromage blanc caillé, à manger nature ou avec un peu de miel,
- des oeufs à la coque avec des mouillettes au Comté et un peu de Comté,
- une salade de mâche avec avocat, carotte, pamplemousse et coriandre.

P1090050.JPG

Avec tout cela, on a fait un délicieux repas et j'ai plein de restes pour les jours à venir car aucune raison ni de se gaver ni de gaspiller.

Ces derniers jours, je suis retournée une nouvelle fois à la Pascade et là aussi, ce fut un repas végétarien car c'était la pascade "cœur d'artichaut" (artichauts cuits & frits, crème de polenta, chanterelles, citron & piment) qui me tentait le plus. Je me suis régalée, c'est toujours la richesse des accords qui me ravit à cette adresse. Puis une pascade sucrée "Dose de café" avec café/noisette/chocolat qui est une merveille pour qui adore ce trio.

P1080991.JPG


Il y eut aussi un retour à la crêperie Brocéliande à Montmartre : crêpe œuf miroir et crêpe à la crème de citron, un délicieux déjeuner.

Et aussi un repas végétarien très japonais et même nippo-monacal que j'adore : yudofu, ou tofu bouilli, si bien préparé par Monsieur.

P1080994.JPG

Mais je ne suis pas végétarienne ! J'ai dans le même temps savouré un fondant veau au citron longuement mijoté chez notre ami Philippe qui sait si bien recevoir. Sans doute cela qu'on appelle la "comfort food" ?

P1090005.JPG

Et aussi un excellent chinchard au miso au sein d'un repas japonais aux multiples saveurs, couleurs, textures concocté par mon chef nippophile.

P1090048.JPG

Et vous, vous faites souvent des repas végétariens ?

*AVEC : car je suis agacée par cette mode excessive du SANS, cf une Minute gourmande il y a quelques mois. Parce que manger bon, sain, varié, goûteux ne veut pas dire se priver de tous nos ingrédients traditionnels de base quand on les supporte très bien.

21/06/2012

J'ai testé pour vous : Hellofresh ! (panier végétarien)

Beaucoup de personnes ont du mal avec la préparation des repas quotidiens. Manque de temps, d'organisation, d'idées, de savoir-faire culinaire... Tout cela concourt à créer du stress autour des repas à la maison et parfois à manger ce qui tombe sous la main, sans grand plaisir.

Une nouvelle offre promet de leur enlever tous ces soucis : Hellofresh, lancée il y a quelques mois. Il s'agit de paniers livrés d'ingrédients pour plusieurs repas à cuisiner avec des recettes originales. Ils m'avaient contactée dès leur lancement pour que j'en parle sur mon blog ou que je teste leur offre. J'avais alors décliné la proposition pour 3 raisons :

- un manque de disponibilité pour recevoir le "panier" dans la tranche horaire proposée,
- un manque d'intérêt personnel pour le concept (nous n'avons en général pas de problème pour faire les courses et trouver des idées de repas selon nos envies et on a de la chance, on est deux à cuisiner !),
- je préfère décider moi-même des produits, services que je teste et le faire en grandeur réelle (notamment, autant que possible, en payant...).
Bref, j'en étais restée là jusqu'à ce que divers éléments me fassent changer d'avis :

- un tweet un peu critique de ma part sur le prix (au vu des menus proposés sur le site. Par exemple 3x2 repas = 49 euros) a suscité quelques réactions et j'ai pensé qu'il valait mieux bien sûr juger/commenter en connaissance de cause ;
- je me suis dit que, certes je n'étais pas intéressée à titre personnel mais que je me devais, en tant que "blogueuse influente" (???) de penser à ceux, peut-être vous cher(e)s lecteur/trices, qui ont d'autres besoins que les miens ;
- après ces réflexions, je m'apprêtais donc à tester un panier par mes propres moyens quand une proposition m'a été faite pour découvrir le nouveau panier végétarien. Alors, j'avoue, j'ai accepté de tester (gratuitement) un panier végétarien de trois repas pour deux personnes.

Voilà un long préambule avant de vous raconter cette expérience Hellofresh :

La livraison a eu lieu dans la tranche horaire prévue (j'ai choisi le bureau en journée par commodité mais ce n'est pas vraiment une bonne idée si on n'a pas de voiture car cela fait beaucoup à transporter !).

Le thème de la semaine était la cerise, proposée dans 3 recettes (un plat-2 desserts) : pas de chance, elles étaient manquantes dans mon colis. Je ne vais pas râler pour en acheter puisque le tout est cadeau mais l'idée, c'était quand même d'éviter les courses... J'espère que d'autres n'ont pas eu la même mésaventure.

Pour le reste, il y a à peu près tous les ingrédients prévus, dont certains en quantité généreuse (deux immenses concombres vs 1/2 nécessaire, une botte entière de petits oignons, une boite de 6 oeufs), une liste de menus, les recettes.

Pour des raisons d'organisation, je n'ai pas respecté exactement les menus prévus mais j'ai fait toutes les recettes suggérées. Cela a donné :

- Repas 1 : une "verrine fraîcheur" de tomate et concombre (un peu banale) et un "tagine de carottes et couscous d'épeautre" (parfumé et délicieux).

hellofresh, cuisine, paniers-recettes, livraison de repas, alimentation saine, qu'est-ce qu'on mange ce soir

Il restait de l'épeautre qui a constitué une partie de mon déjeuner du lendemain, en compagnie d'une autre recette, le "yaourt au muesli et cerises", un dessert ultra-rapide.

hellofresh,cuisine,paniers-recettes,livraison de repas,alimentation saine,qu'est-ce qu'on mange ce soir

- Repas 2 :  des "croques aux cerises, épinard et chèvre frais" (original et savoureux avec la plaisante acidité des cerises vinaigrées), la recette proposée par Clea,

hellofresh,cuisine,paniers-recettes,livraison de repas,alimentation saine,qu'est-ce qu'on mange ce soir

- Repas 3 : "falafels et salade", une recette de Chef Damien, excellent même si la recette manquait un peu de précision si on est peu expérimenté en cuisine.

hellofresh, cuisine, paniers-recettes, livraison de repas, alimentation saine, qu'est-ce qu'on mange ce soir

 - La dernière recette, un clafoutis aux cerises, je l'ai gardée pour plus tard et à ma façon...

Bilan subjectif de cette courte expérience :

Les avantages :
- on a un panier d'ingrédients disponibles, donc pas besoin de se déplacer pour des courses, sauf le basique du placard (il y a même le pain et les yaourts) ;

- on a accès à des plats originaux (pour la plupart), sans se casser la tête pour décider quoi manger ;

- on a l'occasion de découvrir à chaque fois des propositions différentes ;

- on a un certain plaisir à ouvrir le colis comme une pochette surprise et à découvrir des recettes originales, notamment ici celle proposée par la charmante Clea (dans d'autres paniers, il y a par exemple des recettes de Pascale Weeks).

- on a la souplesse de choisir entre 3 ou 5 repas, selon ses habitudes ;

- les recettes sont plutôt faciles à exécuter.

Les inconvénients :

- si on ne prend pas de mesures de précaution, certains ingrédients frais sont un peu limite après 2-3 jours (salade, herbes) ;

- on ne peut pas vraiment écouter ses envies ou ses goûts, on est contraint par les recettes de la semaine ;

- le temps à passer en cuisine pour préparer deux plats (entré-plat ou plat-dessert) est non négligeable (et parfois sous-estimé dans le livret) ;

- à l'heure où on a souvent envie de manger local, on manque d'infos sur le type et la provenance des aliments fournis, qu'il s'agisse des légumes, du chèvre, de l'épeautre, ... 

- il n'y a pas d'option "solo" alors que ce problème d'organisation des repas concerne beaucoup de personnes seules. Bien sûr, on peut être seul et prendre l'option pour deux mais cela oblige à manger deux fois le même repas ;

- on s'abonne sans date limite et on doit demander l'arrêt alors qu'on pourrait avoir envie de faire appel au service de façon occasionnelle selon les semaines ;

- je trouve le prix élevé même si je comprends évidemment que la préparation et le livraison ont un coût significatif. Quand on reporte un certain nombre de tâches  sur d'autres, on les paie, c'est légitime (quoique la réciproque n'est pas toujours vraie de la part des entreprises mais c'est un autre débat...).

Pour ma part, je ne compte pas m'abonner. Ce n'est pas que le principe n'est pas bon mais je ne me sens pas concernée : cela fait partie de mes plaisirs de choisir des recettes, de décider de ce que je vais préparer (et l'autre cuisinier de la paire est pire que moi en la matière !), je ne manque pas trop d'idées, et je prends le temps de faire les courses : c'est pour moi finalement plutôt moins contraignant que d'être bloquée sur un créneau horaire de livraison.

Mais, bien sûr, passionnée par l'alimentation (c'est mon métier !), je ne suis pas représentative, cela semble s'adresser à d'autres personnes :

- des personnes qui manquent de temps pour faire les courses, ou n'ont pas envie de les faire (il y a loisir plus plaisant que l'hypermarché à 20 heures ou le samedi matin...) ;

- des personnes qui ont une vie et une tête très occupées et pas le temps (ou pas envie) de réfléchir à des idées de repas et qui, du coup, ont tendance à préparer toujours les mêmes plats.

Il me parait nécessaire que ces personnes aient, ou aient eu auparavant, le goût de la cuisine pour apprécier ces paniers. Sinon, on risque d'avoir un peu de mal à s'y mettre, même si les choses sont largement facilitées.

Cela peut donc être une aide ponctuelle qui peut remettre sur le chemin du plaisir de cuisiner, en se rendant compte que ce n'est pas si long ou si difficile.

Et sinon, si on veut être autonome dans la durée, est-ce si compliqué de consulter quelques livres ou sites de recettes, d'en repèrer 2-3 différentes pour la semaine à venir pour compléter les habituelles, de lister les courses à faire, de se prévoir un moment pour y aller (flâner sur un marché, n'est-ce pas davantage un plaisir qu'une corvée... ?). Pour ma part, j'organise régulièrement des ateliers "Transposer ses talents à l'organisation des repas" qui donnent des clés et astuces pour se débrouiller (voire s'amuser) avec la préparation des dîners, qu'on soit seul(e), en couple, en famille.

Et vous, cela vous intéresserait, Hellofresh (pour l'instant, disponible à Paris et Strasbourg, bientôt à Lyon) ?

Merci à Hellofresh pour l'offre-test.

19/12/2009

Tofu sauté : plaisir gourmand du 18 décembre

tofu.jpgVendredi soir, un tofu sauté au gingembre : du tofu qui a mariné quelque temps dans de la sauce soja avec jus et zestes de citron et gingembre et que j'ai fait ensuite sauter : c'était très savoureux, avec le piquant du gingembre et l'acidité du citron qui donnaient un goût intéressant, original, au tofu (que j'adore aussi nature, quand il est bon). C'était une recette du livre de Clea (encore elle !) : Cuisiner les ingrédients japonais. Un livre très pratique pour qui se retrouve avec certains ingrédients japonais et manque d'idées pour les utiliser sans basculer dans une vraie cuisine japonaise.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

10:08 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, japon, tofu, clea | |  Facebook | |  Imprimer

25/11/2009

Terrine de carottes : plaisir gourmand du 25 novembre

terrine 002.jpgJeudi midi, dégustation délicieuse de quelques tranches d'une terrine de carottes râpées aux tomates séchées, concoctée à l'avance. C'est coloré, frais, parfumé, d'une texture mousseuse. Et c'est un plat assez complet car il contient des oeufs, du pain, des légumes. Une recette du livre de Clea "Mes p'tites gamelles / manger bio au bureau" dont j'ai déjà parlé. Je ne suis pas une activiste du bio mais je trouve que certaines personnes du monde bio ont beaucoup de talent et d'imagination pour créer des recettes sympas, faciles, goûteuses. C'est le cas en particulier de Clea, dont je partage par ailleurs le goût pour la nourriture japonaise.

Si vous ne connaissez pas encore son blog, n'hésitez pas à aller y faire un tour : Clea cuisine .

 

23:00 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, légumes, bio, clea | |  Facebook | |  Imprimer