Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2012

La cuisine, ce ne sont pas que des aliments...

Le week-end dernier, on a savouré une embeurrée de chou vert aux lardons et noisettes concassées (avec des pommes de terre). La conjonction d'une recette repérée dans le magazine Saveurs et de beaux choux pommés sur l'étal du marchand de légumes.

P1060370.JPG

P1060376.JPG

Un plat que j'avais rarement mangé, quasi-une nouveauté pour moi, qui connait mieux le chou de la choucroute par exemple... C'est donc essentiellement un plaisir gustatif. Alors que pour Monsieur en cuisine, lire cette recette a réveillé des souvenirs lointains de ce plat cuisiné par sa mère. Du coup, le plaisir allait pour lui bien au-delà du goût. C'était aussi se remémorer ces tablées familiales, se féliciter de pouvoir reproduire une recette appréciée alors, se réjouir d'y apporter une note nouvelle avec les noisettes. Transmission et actualisation... Et on a aussi constaté avec amusement qu'on peut tout à fait se régaler aujourd'hui d'un plat quasi légumier (hormis les lardons) alors que c'était à l'époque un accompagnement pour des côtes de porc. Notre côté flexitarien !

P1060368.JPG

Un certain écart de couleur avec le magazine n'est-ce pas, la photo avait-elle été retravaillée pour préserver le vert ?  

Et vous, vous retrouvez parfois, par hasard ou non, de vieilles recettes familiales ?

06/12/2010

Une choucroute, plaisir de l'hiver

Quand on aime manger, on accepte sans problème le rythme des saisons. Car chacune apporte ses saveurs particulières, ses aliments, ses plats, dans un renouvellement permanent et gourmand. Qui aurait ainsi l'idée de manger une choucroute en été ?! Alors que quand le froid est sérieusement installé, on a envie de se nourrir le corps et l'esprit avec des plats chauds, consistants, revigorants.

J'adore la choucroute et, dans la choucroute, j'aime particulièrement le chou fermenté lui-même. Mais, bien sûr, l'associer à d'autres aliments le rend particulièrement savoureux. J'apprécie la choucroute traditionnelle, avec diverses petites saucisses d'origine alsacienne ou allemande. Si on en mange à sa faim, ce n'est pas un plat spécialement lourd et il contient tout ce qu'il faut pour en faire un plat complet : viande, féculents et légumes.

P1020969.JPG

Ce week end, je me suis régalée ainsi régalée d'une délicieuse choucroute qui était délicatement parfumée avec baies de genièvre, cumin, ...

La lecture récente d'un article sur ce mets de choix par Jacky Durand dans Libération m'a aussi donné envie d'autres recettes, tirées d'un opuscule du prolixe écrivain-gastronome Pierre-Brice Lebrun sur la choucroute (je vous ai déjà parlé de lui à propos de la boulette). A venir donc peut-être d'autres plaisirs gourmands à base de choucroute. Dans un autre style, j'avais d'ailleurs beaucoup aimé aussi cela.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne de temps en temps un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

02/11/2010

La cuisine, c'est parfois du mélange (plaisir gourmand du 1er novembre)

Les jours fériés, si on reste chez soi, ce peut être une bonne occasion de cuisiner. Pourquoi pas un plat mijoté qui cuira tranquillement ? Mais aussi quelque chose de simple en fonction de son envie.

Lundi midi, mon envie était refaire une recette que j'avais beaucoup aimée il y a déjà presqu'un an : choucroute et crevettes. Il ne s'agit pas d'une simple déclinaison type choucroute de la mer. C'est en fait une sorte de plat-fusion avec du chou qui cuit avec de la sauce soja, plus une fondue d'oignon et de poivron vert.

P1020846.JPG

C'était tout à fait délicieux et vraiment rapide à faire. Le plus long est de découper finement les légumes mais on peut le faire un peu à l'avance si besoin. C'est un plat original, cela change vraiment de la choucroute traditionnelle. La saveur de la sauce soja se marie très agréablement à celle du chou. J'ai l'impression que je l'ai encore mieux réussi que la dernière fois, sans doute en adaptant un peu la recette à mon goût. Alors, pourquoi ne pas faire de temps en temps des mélanges étonnants, ne nous mettons pas de barrières, l'important, c'est que le résultat soit bon.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

20/12/2009

Choucroute : plaisir gourmand du 19 décembre

Après la choucroute aux crevettes il y a quelques semaines, voilà samedi une vraie choucroute.

choucroute.jpg

Ce n'est pas compliqué ni très long si on achète chez un bon traiteur la choucroute déjà cuite. C'est un plat complet qui n'a rien d'inquiétant sur le plan diététique : les ingrédients ici : du chou en bonne quantité, quelques petites pommes de terre, une saucisse (viennoise, mais elle peut être de Strasbourg, de Francfort, ..., la composition varie) + 1/2 saucisse au cumin pour sa saveur particulière + quelques lamelles de bacon. On en mange à sa faim et on se régale (c'est mon cas en tout cas, peut-être une réminiscence de mes lointaines origines alsaciennes !). Et bien sûr, comme on n'a pas envie tous les jours de ce type de plat, quand c'est le cas, pas de raison de s'en priver.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

26/11/2009

Choucroute & crevettes : plaisir gourmand du 26 novembre

wok.jpgJ'aime bien la choucroute traditionnelle de temps en temps surtout en hiver et ce n'est pas forcément un plat lourd si on en mange juste à sa faim : chou, un peu de pommes de terre, une saucisse, un peu de bacon, de jambonneau ou autre selon son goût, ... Mais, en fait, ce que je préfère vraiment dans la choucroute, c'est le chou ! Donc, j'étais contente de tomber par hasard sur une vieille recette du magazine Saveurs : wok de crevettes à la choucroute, d'autant que j'avais quelques crevettes au congélateur. C'est très facile à préparer : en gros, on fait revenir du poivron vert et de l'oignon rouge finement émincés, on ajoute les crevettes pour les faire dorer, un peu de sauce soja puis on réchauffe la choucroute et on mélange le tout. Le résultat est délicieux avec une saveur très différente de la choucroute habituelle du fait notamment de la sauce soja et du poivron vert.

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.

22:04 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, recette, wok, chou | |  Facebook | |  Imprimer