Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2015

Un chou, deux choux, trois choux...on aime !

C'est le printemps mais il reste encore sur les étals (et au congélateur) quelques restes de l'hiver, notamment la famille des choux :

- le chou-fleur, je l'aime depuis fort longtemps, cru ou cuit. J'en avais stocké une bonne quantité au congélateur dernièrement. Dans le cadre de mon déstockage de printemps, j'en ai fait un gratin façon Clotilde Dusoulier, aux noisettes et curcuma (recette de son livre Veggivore, que je compte bien explorer largement saison après saison) : le mariage est très réussi et le plat fut délicieux.

20150405_195502.jpg

En balade il y a quelques jours du côté de Terroirs d'Avenir, pourvoyeurs de produits de haute qualité, je m'étais lestée d'un chou style pak choy (origine : le fameux maraîcher Olivier Durand) et deux variétés de choux de Bruxelles (dont une violette). Eh oui, car à force de goûter ce mal-aimé deci-delà dans des plats au restaurant, j'ai fini par le trouver bon, et j'ai eu envie de me lancer à le cuisiner. 

- le chou pak choy, je l'ai juste poêlé (avec quelques feuilles de chou de Bruxelles), et c'était savoureux.

20150403_210805.jpg

- les choux de Bruxelles, je comptais les cuisiner un soir où je rentrais fort tard avec un frigo vide... Après avoir reçu diverses suggestions appétissantes via les réseaux sociaux, je les ai préparés simplement et rapidement avec ce que j'avais sous la main, soit une recette d'Esterelle Payani : je les ai blanchis puis cuits, coupés en moreceaux, au four avec huile d'olive et sirop d'érable. Résultat savoureux. Et ce qu'il restait, je l'ai proposé en canapés avec graines germées et parmesan. Bref, un nouvel ami dans ma cuisine, dont je n'ai pas fini d'explorer les possibilités.

20150403_212116.jpg

20150405_193553.jpg

Et vous, dans la famille des choux, lesquels aimez-vous et comment ?

01/03/2012

Des restes ? Direction le congélateur !

Je suis parfois étonnée quand des personnes qui ont un congélateur, qui achètent des produits surgelés, me disent qu'elles ne pensent pas du tout à l'utiliser pour congeler des plats qu'elles ont préparés.

Bien sûr, souvent on cuisine la quantité adéquate pour un repas. Mais il arrive assez fréquemment qu'il y ait trop à manger d'un plat, soit parce qu'on n'avait pas fait attention à la quantité, soit parce qu'on a été contraint par la taille, la portion imposée d'un ingrédient.

Dans ces circonstances-là :
- il n'y a pas de raison de se forcer à finir, en allant au-delà de sa faim, c'est avec ce type d'habitudes qu'on risque de prendre  du poids
- on ne va surtout pas jeter, on n'a pas envie de gaspiller,
- on peut le manger le lendemain mais on n'en a pas forcément l'occasion, ou l'envie si on aime varier les plaisirs.
Alors, il peut être vraiment intéressant de préserver une ou deux portions et de les congeler pour se régaler une autre fois.

Ainsi, j'avais réalisé récemment un délicieux gratin de chou-fleur. Il y avait un chou-fleur entier au départ, il en restait donc une bonne quantité, que j'ai mise au congélateur dans une barquette. Cela a permis quelques jours plus tard un dîner vite prêt et à nouveau délicieux. Il a suffi de rajouter un peu de fromage râpé pour le faire à nouveau gratiner.

légumes,hiver,chou-fleur,cuisine,restes,gaspillage alimentaire,congélateur,congeler un plat,diner rapide

Pour congeler un plat maison :
- laisser bien refroidir,
- mettre dans une barquette ou un sachet plastique,
- indiquer sur l'emballage le contenu, la date, le nombre de portions (cela sera plus facile à réutiliser...),
- fermer hermétiquement et placer au congélateur,
- consommer dans les semaines suivantes. On peut éventuellement décongeler le plat au frigo le matin pour le soir, ce que je fais souvent pour gagner du temps de réchauffage le soir (d'autant que je n'ai pas de micro-ondes...).

Bon appétit !

18/02/2012

Qui n'aime pas les légumes d'hiver ?!

Souvent, mes patientes se plaignent de l'hiver : le froid, le manque de lumière, ok, mais aussi les légumes, en me disant qu'il n'y a pas beaucoup de choix. Alors, là, je proteste ! Il y a les carottes, le céleri-rave, le céleri branche, les multiples variétés de choux, les brocolis, les poireaux, les courges, etc. Le nombre y est mais, bien sûr, certains(e)s préfèrent les tomates et autres courgettes... Il me semble qu'on peut en trouver quand même certains qu'on aime.

Pour ma part, j'aime toutes les saisons et le renouvellement des fruits et légumes participent au plaisir de chacune. Ainsi, cette semaine, les légumes d'hiver ont été au rendez-vous et leurs déclinaisons sont multiples.

D'abord, sans doute après avoir vu un titre de recette ici ou là, j'ai eu envie de faire un gratin de chou-fleur. Plat que je n'avais pas cuisiné depuis bien longtemps (l'ai-je même jamais fait ?!). Me voilà partie en quête d'une recette et, comme je vous l'ai déjà expliqué, je me tourne en priorité vers mes blogueuses favorites dont je connais la fiabilité. Bingo ! Clotilde alias Chocolat & Zucchini avait publié une recette en 2007 (vive la mémoire d'internet !), le gratin de chou-fleur de sa maman. Je n'ai pas suivi tout à fait la recette car j'ai ma propre recette de "béchamel légère", que je trouve plus digeste que la classique. Le résultat fut très apprécié. Et j'en ai une part au congélateur qui fera un prochain dîner agréable.

légumes d'hiver,cuisiner selon les saisons,poireau,brocoli,chou-fleur,pâtes,cuisine

Les légumes, c'est aussi fait pour se mélanger aux pâtes qu'on adore et là, ce furent des poireaux émincés qui, avec de la saucisse, des pignons, un peu de sauce tomate, quelques aromates, ont constitué un plat riche en parfums et bien plaisant.

P1050029.JPG

Puis enfin, il y a eu une impro sur fond de projet manqué. J'avais envie de refaire une délicieuse tarte aux poireaux mais, partie pour des courses de dernière minute, je ne trouve que des poireaux vraiment énormes, peu attirants. Je me replie sans trop réfléchir vers des brocolis et du chèvre, le mélange me parait intéressant. Puis j'oublie d'acheter une pâte brisée (la pâte maison, c'est quand j'ai le temps...). Du coup, cela s'est terminé en quiche sans pâte brocoli-chèvre improvisée (oeufs, crème, brocolis cuits vapeur, chèvre émincé, le tout dans un moule au four) tout à fait excellente ! Et comme me le confiait une de mes patientes, mieux vaut une quiche sans pâte accompagnée d'un bon pain croustillant qu'une quiche avec une pâte sans intérêt et pas toujours au top des ingrédients...

légumes d'hiver,cuisiner selon les saisons,poireau,brocoli,chou-fleur,pâtes,cuisine

Et vous, quels sont vos légumes d'hiver préférés ?

08/02/2010

Gratin de chou-fleur : plaisir gourmand du 8 février

gratin 003.jpggratin 005.jpgAu dîner, un très bon gratin de chou-fleur, accompagné d'une petite salade verte. Une recette originale, sans doute plus digeste qu'un gratin traditionnel. C'est une recette d'un livre qui est décidément une riche source d'inspiration, "l'Atelier bio" aux éditions de La Plage. J'ai pensé à cette recette car j'avais sous la main tout ce qu'il fallait pour l'"appareil", soit de la crème d'amandes, de la moutarde et un oeuf. Tout cela fouetté, avec pour ma touche personnelle un peu de noix muscade, est venu recouvrir le chou-fleur cuit à la vapeur et a constitué un appareil onctueux et léger.  Pour gratiner, j'ai fait ce qui est recommandé dans d'autres recettes du même livre, j'ai saupoudré de levure maltée. Ce mélange d'ingrédients a donné une saveur tout à fait originale et bien agréable. Même quand on n'en est pas très coutumier, il ne faut pas avoir d'a priori avec les ingrédients bio mais les essayer tour à tour et garder ceux qui nous plaisent et dont on a facilement l'usage.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.