Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2013

Grand ménage de congélo - épisode 3 : vive les repas express !

Je continue donc à vider le congélateur et malgré ma quasi-absence de courses, cela ne va pas si vite que cela car, comme je vous l'ai raconté, j'ai beaucoup mangé à l'extérieur ces derniers temps... Mais j'ai quand même préparé quelques repas super-express made in congélo :

- Un bento avec un merveilleux tagine de légumes et pruneaux auquel j'ai adjoint de la semoule : 5 minutes chrono !

P1070420.JPG

- Un repas improvisé très vite un jour où je travaillais chez moi : le placard aide le congélateur : épinards avec un peu de ricotta, filets de maquereau (de la belle Compagnie Bretonne du Poisson), pâtes, un plaisant mélange.

congel_repas_express_mars13.jpg

- Un soupe délicieusement parfumée pour un dimanche soir : je fais cuire des lentilles corail et je les mixe avec un reste de curry de légumes que je viens de décongeler en parallèle.

cuisine du congélateur,surgelés,congeler des plats maison,déocngélation,restes,repas express

- Un bento nipponisant : aubergines au miso, poêlée de légumes (daikon, champignons, carottes, poireau : tout était au congélateur sauf la carotte), saumon teriyaki, riz : un parfait déjeuner.

cuisine du congélateur,surgelés,congeler des plats maison,déocngélation,restes,repas express

- Déjà un avant-goût d'été : une merveilleuse ratatouille maison qui s'accorde si bien avec un oeuf...

cuisine du congélateur,surgelés,congeler des plats maison,déocngélation,restes,repas express

...et il en restera suffisamment pour s'accorder avec des pâtes en un savoueux bento-salade le lendemain

cuisine du congélateur,surgelés,congeler des plats maison,déocngélation,restes,repas express

ET avec tout ça, le congélateur n'est pas encore vide ! Suite au prochain épisode !

17/08/2012

Ratatouille or not ratatouille ?

La ratatouille, j'adore. Surtout pas l'affreuse en boîte qui hante les cantines mais la délicieuse faite maison. J'aime tous les légumes qui le composent (tomate, courgette, aubergine, poivron) et j'en fais tous les étés, en variant les recettes. Les puristes, et j'en connais un au moins, affirment qu'il faut absolument cuire chaque légume séparément pour avoir le maximum de goût. La semaine dernière, c'est aussi ce qui se disait sur France Inter, dans l'émission "On va déguster", consacrée à la cuisine provençale, celle de Marcel Pagnol. Frédérique Jacquemin, auteur d'un livre "A table avec Marcel Pagnol", proposait une recette fort attrayante, où chaque légume non seulement cuit séparément pour préserver son goût et sa couleur, mais est accompagné en cela par une herbe qui lui est particulière (recette disponible par le lien ci-dessus).

P1050975.JPG

En attendant que l'un d'entre nous réalise peut-être cette recette, j'en ai refait une autre, dont je me demande si elle mérite le nom de ratatouille ! Elle est pourtant intitulée "la ratatouille de Thalie" dans un livre que j'aime beaucoup, "Les petits légumes", de Delphine de Montalier. Pourquoi cette interrogation ? Les légumes ne cuisent pas séparément, mais tous ensemble à l'exception des poivrons, qui sont grillés au four et ajoutés en cours de cuisson. Par ailleurs, la part de poivrons me parait disproportionnée (six poivrons pour une aubergine !). Enfin, on y met de la coriandre et pas de basilic ou autre herbe provençale !

P1050976.JPG

Mais finalement, quelle importance que ce soit une vraie ratatouille ? L'essentiel, c'est qu'on se régale, non ?! Cela a vraiment été le cas, un pur délice (accompagné de jambon cru italien fin comme du papier à cigarettes -dont la couleur est mal rendue sur la photo).

P1050979.JPG

Et je me réjouis d'avoir cuisiné en grande quantité pour retrouver ce plat délicieux pour ensoleiller un jour d'automne.

P1050981.JPG

Sachez par ailleurs que cette recette nécessite du temps : au total, quatre heures de cuisson douce !

Et vous, vous avez une recette de ratatouille préférée ?

01/03/2012

Des restes ? Direction le congélateur !

Je suis parfois étonnée quand des personnes qui ont un congélateur, qui achètent des produits surgelés, me disent qu'elles ne pensent pas du tout à l'utiliser pour congeler des plats qu'elles ont préparés.

Bien sûr, souvent on cuisine la quantité adéquate pour un repas. Mais il arrive assez fréquemment qu'il y ait trop à manger d'un plat, soit parce qu'on n'avait pas fait attention à la quantité, soit parce qu'on a été contraint par la taille, la portion imposée d'un ingrédient.

Dans ces circonstances-là :
- il n'y a pas de raison de se forcer à finir, en allant au-delà de sa faim, c'est avec ce type d'habitudes qu'on risque de prendre  du poids
- on ne va surtout pas jeter, on n'a pas envie de gaspiller,
- on peut le manger le lendemain mais on n'en a pas forcément l'occasion, ou l'envie si on aime varier les plaisirs.
Alors, il peut être vraiment intéressant de préserver une ou deux portions et de les congeler pour se régaler une autre fois.

Ainsi, j'avais réalisé récemment un délicieux gratin de chou-fleur. Il y avait un chou-fleur entier au départ, il en restait donc une bonne quantité, que j'ai mise au congélateur dans une barquette. Cela a permis quelques jours plus tard un dîner vite prêt et à nouveau délicieux. Il a suffi de rajouter un peu de fromage râpé pour le faire à nouveau gratiner.

légumes,hiver,chou-fleur,cuisine,restes,gaspillage alimentaire,congélateur,congeler un plat,diner rapide

Pour congeler un plat maison :
- laisser bien refroidir,
- mettre dans une barquette ou un sachet plastique,
- indiquer sur l'emballage le contenu, la date, le nombre de portions (cela sera plus facile à réutiliser...),
- fermer hermétiquement et placer au congélateur,
- consommer dans les semaines suivantes. On peut éventuellement décongeler le plat au frigo le matin pour le soir, ce que je fais souvent pour gagner du temps de réchauffage le soir (d'autant que je n'ai pas de micro-ondes...).

Bon appétit !