Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2015

En hiver, on boit chaud (et bon), non ?

En été, quand vous vous désaltérez avec un soda ou un verre d'eau bien frais voire glacé, il y a parfois quelqu'un qui vous glisse que vous feriez mieux de boire chaud, cf le thé dans le désert, blablabla... Conseils qui ne vous font ne chaud ni froid... Et pas si vrai en fait.

Mais en automne-hiver, quand les températures baissent, je vois peu d'arguments surgir vantant le boire frais... Alors, on se réchauffe, on se détend, on se régale avec des boissons chaudes. Davantage que le reste de l'année sans doute. Et de façon peut-être plus variée qu'avant, tant ont fleuri les néo-tisanes, les infusions colorées, parfumées, branchées ou tradi... Cela fait ainsi un certain temps que je suggère cela à mes patientes pour s'octroyer un moment de détente, et je les sens plus réceptives... La tisane aurait-elle quitté le ringardisme des mémés ?

Pour ma part, outre des litres de thé, souvent japonais, notamment du Sencha Tamayura, je me suis souvent gréée de tisanes en vrac, de la simple verveine à des mélanges plus originaux. J'ai goûté et apprécié ainsi les tisanes d'Anaïs, parvenues à une certaine notoriété via un beau documentaire qui était consacré à la jeune femme, ou d'autres tisanes bio.

Et récemment, deux arrivées inattendues sont venues largement élargir ma palette de saveurs liquides et parfumer mon quotidien.

Beena Paradin, créatrice des si délicieux produits Beendhi, déjà évoqués ici, a lancé récemment, après plusieurs années de recherche, une petite gamme de trois chaï, épicés de diverses façons (l'un, l'original, avec du thé) et m'a fait le plaisir de me les faire découvrir. Outre le goût délicieux et bien marqué (pour ma part, je le bois nature, mais cela se consomme traditionnellement souvent avec du lait), un des intérêts est l'extrême facilité d'utilisation : une demi-cuillère de poudre de chaï dans une tasse, on verse l'eau chaude et on attend 2 minutes, c'est prêt.

chai beendhi,thés clipper,infusions,tisanes,boissons chaudes,que boire en hiver

 Il y a quelques semaines, j'ai par ailleurs eu la surprise de recevoir un grand mais léger paquet. En l'ouvrant, j'ai découvert un large assortiment de thés et infusions Clipper. Je les connaissais de vue mais ne les avais jamais goûtées. Je ne vais jamais au rayon thés-infusions des grandes surfaces. Eh bien, et c'est pour cela que j'en parle (alors que je suis assez réfractaire à ce type de cadeaux...), ces infusions en sachets se sont pour la plupart avérées tout à fait plaisantes. Ce sont des tisanes anglaises et bio, aux jolis packagings. J'en ai consommé plusieurs pour varier les goûts, sans forcément me soucier de l'effet réel que certaines sont censées procurer, une bonne digestion ou un sommeil réparateur... Et j'ai offert les boîtes qui ne me disaient vraiment rien, du style le thé vert à la fraise... J'ai apprécié le classique citron-gingembre, le thé fenouil-sureau-agrumes et l'infusion deux menthes-fenouil ... Au global, un joli cadeau qui me fera sans doute en racheter.

20151106_114635.jpg

Et vous, que buvez-vous en hiver ?

 

21/01/2013

Je me souviens... du thé

Je me souviens qu'ado j'ai commencé à boire du thé le matin au lieu de l'Ovomaltine de mon enfance,

Je me souviens du thé avec une rondelle de citron chez ma grand-mère,

Je me souviens du thé au lait de mes séjours linguistiques en Angleterre que je n'aimais pas trop,

Je me souviens des belles découvertes de thés inconnus à l'Ecole du thé avec Lydia et Carine,

Je me souviens du bonheur de visiter des boutiques de thé à Paris et ailleurs,

Je me souviens de ma collection de théières miniatures,

Je me souviens de ma quête du salon de thé idéal,

Je me souviens du premier thé vert japonais, amer et végétal,

Je me souviens de mon dégoût quand je dois boire le thé au petit sachet jaune,

Je me souviens d'une cérémonie du thé improvisée sur une table de cuisine à Matsue au Japon,

Je me souviens que toutes ces années je n'ai bu du thé que par plaisir et curiosité des cultures associées et jamais pour la santé...

THE_souvenir.jpg

A propos du thé, on peut lire aussi : 

Quand on parle du thé avec expertise

Quand le thé se fait nomade

Quand le thé se mêle aux mets

18/01/2013

Boire du thé vert au Japon, c'est difficile...

Cette phrase vous fait rire ou vous étonne ? Bien sûr, cela n'a rien de difficile lors des repas, cela reste la boisson naturellement proposée le plus souvent. Mais en revanche, il est assez difficile de boire du thé en journée et encore davantage de le boire seul.

D'abord, le concept de salon de thé n'existe pas vraiment, ce qui peut paraître étrange dans un pays où cette boisson est tellement consommée. On trouve parfois quelques "salons de thé" mais ils vont parfois considérer plus chic de servir un thé noir dans une tasse anglaise que du thé japonais !

P1060706.JPG

Ensuite, l'idée de boire du thé est le plus souvent associée avec un gâteau ou une sucrerie. Non seulement quand il s'agit de boire un matcha, pour lequel le gâteau très sucré consommé avant est censé adoucir l'amertume du thé. On a eu de fréquentes occasions de boire un bol de matcha car ce pouvait être l'occasion de faire une pause après une belle balade dans le froid mais parfois, on se serait contenté du thé sans gâteau (même s'ils étaient toujours bons).

P1060939.JPG

P1060946.JPG

P1060911.JPG

Mais c'est souvent aussi le cas quand on boit un sencha.

P1060789.JPG

Enfin, le café est en train de gagner chaque année davantage de terrain, qu'il s'agisse des grands monstres anglo-saxons qui sévissent aussi ici, des petites coffee shops qui fleurissent ou du café élégamment proposé après un repas dans les endroits chics. En général, plutôt du café à l'américaine, proposé avec un peu de lait ou de crème.

japon,thé vert,thé japonais,café,boissons au japon,boissons chaudes,matcha,sencha


Le moyen le plus facile de boire un thé vert est souvent de se rendre dans des boutiques de thé, qui ont éventuellement un petit espace où s'asseoir et commander un thé, mais là encore, c'est souvent avec un gâteau, comme che ChaNoHa, un haut-lieu du thé japonais aus sous-sol du grand magasin Matsuya, dans le quartier de Ginza, à Tokyo.

P1060713.JPG

Et le thé reste une boisson incontournable des supermarchés, avec toutes ces bouteilles vertes bues par vraiment tous les âges...

P1070032.JPG

 

04/02/2012

Quelques idées à savourer pour affronter le froid !

Il fait froid, ce n'est pas un scoop ! Quand on rentre chez soi, la température remonte bien sûr. Toutefois, on ressent souvent le besoin de rehausser ce bien-être par un plat d'hiver bien réconfortant.

Alors, une petite plongée dans les archives du blog pour partager quelques idées gourmandes et de circonstance :

- les soupes, c'est meilleur quand c'est fait maison et tous les billets causant soupe.

hiver, froid, cocooning, soupe, pâtes, plats mijotés, desserts d'hiver, boissons chaudes

 

- les pâtes : à toutes les sauces, si possible de saison, des poireaux, une bolognaise de légumes, des brocolis et pignons, des crevettes, ....et même jambon-coquillettes

hiver, froid, cocooning, soupe, pâtes, plats mijotés, desserts d'hiver, boissons chaudes

 

- les plats mijotés à cuire tranquillement, goûter, réchauffer, congeler, ...

 

- les desserts, à condition de leur garder la place adéquate pour les apprécier à 100% :

Poire et chocolat ou poire pochée, la pomme sous toutes ses formes par exemple confites, ou en matefaim bien nourrissant, les agrumes, voire même un gâteau au chocolat...

 

Et bien sûr, il y aussi le thé, les infusions, ... pour passer un délicieux moment au chaud.

hiver, froid, cocooning, soupe, pâtes, plats mijotés, desserts d'hiver, boissons chaudes