Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2014

Traces de l'été : je suis de plus en plus flexitarienne

Le flexitarisme, j'en avais parlé il y a quelques années. Je mangeais souvent de la viande et du poisson mais je faisais aussi beaucoup de repas végétariens. J'exagérais un peu, on définit plutôt par ce mot (mais à quoi bon mettre des étiquettes ;-) ?) des personnes essentiellement végétariennes qui consomment occasionnellement de la viande et du poisson.

Depuis 2011, mon alimentation a continué à évoluer et je mange de plus en plus souvent végétarien. Cet été, je me suis dit assez naturellement que je n'avais plus vraiment envie de cuisiner de la viande ou du poisson. Ce n'est pas une décision ferme, c'est une écoute de mes envies du moment.

Mes bentos, mes repas à la maison sont  donc essentiellement végétariens.

végétarien,flexitarien,flexitarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

végétarien,flexitarien,flexitarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

végétarien,flexitarien,flexitarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

Monsieur propose aussi souvent des plats végétariens, qu'il s'agisse de pâtes, de tortilla aux légumes, d'une assiette composée, de tofu japonais, ... Ou des plats avec une petite note carnée, des lardons dans les artichauts à la barigoule par exemple.

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

Ne pas en cuisiner ne signifie pas ne plus en manger. Je suis attentive à la qualité des produits. Je continue à me régaler plus occasionnellement de poisson grillé, d'un sandwich jambon-beurre maison avec des super ingrédients, de sushi chez Kifune.

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

Mais j'apprécie aussi les restaurants qui prennent la peine de proposer un plat végétarien, surtout quand cela a été pensé et travaillé comme un vrai plat complet et plaisant. C'est le cas dans la formule déjeuner chez Semilla, dans le 6eme arrondissement, par exemple. Ainsi, j'y ai récemment mangé un plat à base de quinoa, choux, blettes, fromage, original et savoureux. La pizzeria du Loretta est aussi un endroit tout à fait plaisant et adapté si on veut manger végétarien.

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

végétarien,flexitarien,fleixtarisme,céréales,légumes secs,alimentation intuitive,cuisine végétale,gourmandise

Tout cela est souple, intuitif, j'écoute mes envies, à table et en cuisine. Sans intention de devenir végétarienne.

Bilan après deux mois : je continue avec plaisir et gourmandise, sans contrainte ni frustration. Ni prosélytisme vis-à-vis de mes patients dont je respecte les goûts et les envies.

Et vous, votre façon de manger évolue-t-elle ces derniers temps ?