Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2010

Mesdames, acceptez vos rondeurs pour votre santé !

Fotolia_2502415_XS.JPGLes études en matière de nutrition et de maladies associées sont foison, souvent contradictoires, parfois un peu superficielles, ... La nutrition est une science récente et très complexe et on est loin d'avoir tout compris au fonctionnement du corps humain. Ce qui explique la succession de messages nutritionnels pas toujours cohérents.
C'est la raison pour laquelle je prône surtout une alimentation variée en étant à l'écoute de ses besoins et de ses envies plutôt qu'une alimentation scientifiquement structurée en se prenant la tête.

Mais je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager les résultats d'une étude dont les résultats étaient présentés sur le site canadien www.Passeportsante.net avec le titre : "Des fesses généreuses protégeraient contre les maladies cardiovasculaires". Voilà qui devrait ravir quelques femmes de profil dit méditerranéen ou en forme de poire.

En effet, alors qu'il est assez reconnu qu'un embonpoint au niveau du ventre peut être un facteur de risque cardio-vasculaire, des fesses rondes protègeraient plutôt contre ce risque. D'après l'étude citée dans l'article, le gras qui s’accumule autour des hanches aiderait à capter des acides gras nocifs qui circulent dans le sang. Si on cumule les deux types d'embonpoint, ce bénéfice ne serait plus présent. Mais beaucoup de femmes, sans avoir de problèmes de poids, ont, car c'est leur morphologie, des hanches et des fesses généreuses. Malheureusement, elles s'en lamentent car elles rêvent au profil irréaliste de mannequins androgynes, qui est le modèle qu'on nous impose.

Et si la préoccupation santé pouvait aider à mieux s'accepter ?

Pour lire l'article complet, c'est ici.

Image © Laetitia Bouaziz

30/11/2008

Obsession de la minceur, stop !

Au Canada, une étude récente vient de montrer que de nombreuses femmes souffrent d'une préoccupation excessive pour leur poids (source : www.passeportsante.net). Il apparaît ainsi, dans une étude réalisée par Ipsos Reid, que 50 % des femmes canadiennes de poids « normal » voudraient maigrir. Pourquoi ? Les raisons sont multiples et complexes mais il est certain que nous sommes trop influencées par le modèle de minceur que nous imposent partout la société et les médias. Alors qu'il s'agit à longueur de pages de magazines d'une image totalement artificielle (adolescentes prépubères et photos retouchées), ne correspondant en rien à la réalité du corps des femmes.

j0422209.jpg

Je n'ai pas connaissance d'une étude similaire en France mais il est très probable que beaucoup de femmes françaises confondent aussi bien-être et santé avec minceur excessive. Du coup, elles passent leur vie à se restreindre, à « faire attention », au prix de terribles frustrations. Il y a encore de trop nombreuses femmes persuadées qu'avec quelques kilos de moins, elles seraient tellement plus heureuses. Et si on commençait plutôt à profiter de la vie tout de suite, en oubliant balance, poids, privations ?

17:51 Publié dans Nutrition & Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : minceur, maigrir, régime, canada, poids, image du corps | |  Facebook | |  Imprimer