Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2010

Trésors du congélo pour déjeuner solo (plaisir gourmand du 4 novembre)

Jeudi midi, déjeuner à la maison, sans trop de temps, entre des consultations et un départ pour les ateliers du Congrès 2010 du GROS (j'y reviendrai). Pas une raison pour mal manger bien sûr, vous commencez à me connaître... J'ai mis la main sur un des trésors (le mot n'est pas trop fort !) de mon congélateur : un reste d'une sublime bolognaise de légumes. Je l'avais mise à décongeler et quand je suis rentrée le midi, j'ai fait cuire les pâtes et réchauffé la sauce. Puis je me suis posée, j'ai saupoudré de parmesan et je me suis régalée. Il faudra que je réinscrive cela au menu d'un prochain repas et que je prépare une nouvelle bolognaise de légumes qui prenne la suite, sûrement un peu différente car avec un autre mélange de légumes de saison.

P1020861.JPG

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. Je serai ravie que vous postiez un commentaire si vous voulez plus d'informations ou faire une suggestion gourmande.

27/11/2009

Bolognaise de légumes : plaisir gourmand du 27 novembre

bolognaise.jpgVendredi soir, des spaghetti bolognaise mais pas la recette classique : une bolognaise de légumes ! C'est une recette que j'ai trouvée dans un livre de Julie Andrieu, la "food-trotteuse" et que je n'avais pas préparée depuis longtemps. L'avantage, c'est que je commente en général les recettes que je réalise pour compenser d'éventuelles lacunes de ma mémoire gustative et j'avais noté "délicieux". Une incitation à refaire ce plat. Cela l'était en effet. Il vaut mieux préparer la bolognaise à l'avance car cela prend du temps. Le principe est simple : on hache des légumes plutôt que de la viande (ceux qu'on veut, des légumes de saison si possible, ceux qu'on a sous la main), on les fait mijoter avec du vin rouge et du concentré de tomates pendant 1h00-1h15 environ. Cette fois, il y avait carotte, tomate, fenouil, courgette, poivron, oignon, persil plat. Une façon très agréable et originale de manger des pâtes, qui ravira les végétariens....et les autres. Et on peut sans problème congeler cette sauce si on en a trop, pour un autre dîner qui sera vite prêt. Pour plus d'idées de pâtes, voir ici ce que j'ai écrit il y a quelques jours.

NB : depuis le 7 novembre, afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel.