Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2011

Un plat mijoté, c'est bon pour la convivialité

Il y a quelques jours, j'ai eu le plaisir de dîner en agréable compagnie chez Claire* et son mari. Lui est d'origine alsacienne et nous avait concocté un plat traditionnel de là-bas, un bäckehoffe. Le plat qui est arrivé sur la table était impressionnant ! A l'ouverture, cela sentait fort bon et c'était appétissant.

P1040613.JPG

Dans ce plat, il y a des pommes de terre, des oignons, des carottes, du vin blanc et plusieurs viandes (boeuf, porc, agneau). C'était chaud, moelleux, revigorant ! Et pas lourd, contrairement aux idées reçues, si on mange à sa faim. 

cuisine,plat mijoté,convivialité,backehoffe,alsace

On n'a pas forcément une tradition de plats mijotés dans sa famille mais ce n'est pas une raison pour ne pas y penser ! Car les plats mijotés ont plein d'avantages :

- en général, ce n'est pas trop compliqué, on met tout dans la cocotte (parfois, on saisit d'abord la viande, ou on ajoute certains composants en cours de route) et on prévoit une, deux, trois, cinq heures,

- cela cuit doucement, on n'a pas vraiment besoin de surveiller, on peut rester avec les convives,

- cela n'a pas besoin de trop de précision, plus ça cuit, meilleur c'est, donc pas de panique si l'apéro dure un peu ou si certains convives se font attendre,

- chacun peut en manger selon son appétit,

- on peut prévoir large, c'est parfait si on a des restes, cela sera encore meilleur le lendemain et on peut aussi en congeler des portions pour plus tard,

- les variations sont infinies, on peut proposer différents plats selon les saisons,

- cela réchauffe l'atmosphère et les corps et c'est le moment !

*Claire anime le blog "Partageons nos fêtes", où on trouve une multitude d'idées et de conseils autour des fêtes, quel que soit le motif, l'âge des participants, le moment, les cadeaux à faire, ... A l'approche de Noël, y faire un petit tour pourrait s'avérer salutaire...

07/03/2010

Mets de Strasbourg : plaisirs gourmands du 5 au 7 mars

Ce week end, voyage riche en plaisirs gourmands strasbourgeois, dans une ville qui ne manque pas de ressources en la matière. Et pas seulement du côté des traditionnelles choucroute, saucisses et autres tartes a l'oignon !

De délicieux repas dans deux excellentes tables, plutôt modernes, de la ville, repérées à l'avance : le Pont aux Chats, où un menu surprise entièrement tourné vers la mer (étonnant ici mais le chef est en liaison directe avec la Bretagne !), plein de saveurs et de générosité, nous a ravi les papilles. C'était délicieux de bout en bout mais, si je dois n'en retenir qu'un plat, ce fut un succulent rouget sur lit de mangue verte et fine tranche de tête de veau, un régal ! Et nous avons été ravis par toutes sortes de petits à-côtés savoureux.

Dans un autre style, nous avons découvert Umami et, là aussi, ce fut un festival de saveurs et de textures assemblées de façon étonnante et cuisinées à la perfection. Mon coup de coeur a été pour un filet de lieu jaune servi avec un chutney de papaye, une galette de choux de Bruxelles et un bouillon coco-citronnelle : mélange d'ici et d'ailleurs.

Dans les deux cas, il faut faire confiance au chef et ne pas avoir d'a priori : je n'aurais jamais pensé apprécier autant la tête de veau ou les choux de Bruxelles ! Mais surtout ces ingrédients n'étaient pas seuls et tout le talent des cuisiniers est notamment de savoir associer les saveurs de façon intéressante et originale.

strasbourg 016.jpg
Etonnant dessert d'Umami : guacamole sucré de bananes, glace avocat et caramel au lait de coco : délice exotique !

strasbourg 018.jpgAutre plaisir gourmand, bien sucré cette fois, la découverte des madeleines parfumées d'Au fond du jardin (lieu kitchissime), célèbres jusqu'à l'Elysée ! Parfums évocateurs et surprenants, aux inspirations amusantes ou poétiques, mais un peu trop forts à mon goût chez certaines, telles que la "Guerlain" (on a l'impression de croquer un parfum). J'ai préféré la plus classique citron-pavot ou une madeleine chocolat-bergamote inspirée nous a-t-on dit par Audrey Hepburn.

strasbourg 023.jpgJe ne pouvais quand même pas repartir sans manger un peu de chou de choucroute que j'adore, ce fut fait, en accompagnement d'une quenelle et donc sans les traditionnels compléments charcutesques qui auraient dépassé largement ma faim.

La gourmandise alsacienne pourra continuer pendant quelques jours et semaines car nous ne pouvions repartir sans du pain d'épices de Mireille Oster et un petit kougelhof !
Partout, nous avons été fort bien accueillis, ce qui a ajouté au plaisir du voyage.
Et merci au blog  Beau à la louche qui donne beaucoup de bonnes adresses dans la métropole alsacienne, dont j'ai retenu quelques conseils. A consulter si vous projetez un voyage par là-bas mais pas seulement, car il est aussi riche en recettes gourmandes.

 En prime, Strasbourg et sa cathédrale sous la neige, car le week end fut bien frais !

strasbourg 009.jpg

 

 

20/12/2009

Choucroute : plaisir gourmand du 19 décembre

Après la choucroute aux crevettes il y a quelques semaines, voilà samedi une vraie choucroute.

choucroute.jpg

Ce n'est pas compliqué ni très long si on achète chez un bon traiteur la choucroute déjà cuite. C'est un plat complet qui n'a rien d'inquiétant sur le plan diététique : les ingrédients ici : du chou en bonne quantité, quelques petites pommes de terre, une saucisse (viennoise, mais elle peut être de Strasbourg, de Francfort, ..., la composition varie) + 1/2 saucisse au cumin pour sa saveur particulière + quelques lamelles de bacon. On en mange à sa faim et on se régale (c'est mon cas en tout cas, peut-être une réminiscence de mes lointaines origines alsaciennes !). Et bien sûr, comme on n'a pas envie tous les jours de ce type de plat, quand c'est le cas, pas de raison de s'en priver.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.