Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2016

De retour du Japon, la valise gourmande bien alourdie...

Eh oui, cet été, nous sommes une nouvelle fois partis au Japon, ce pays que nous aimons tant et dont nous adorons la nourriture. De belles journées à la chaleur tropicale et aux délices variés, parsemées de multiples rencontres éphémères avec la si merveilleuse gentillesse des Japonais. Je ne suis pas revenue les mains vides et ma valise s'était alourdie d'une dizaine de kilos... De quoi donc ?

japon,vacanses au japon,cuisine japonaise,thé japonais

- des classiques de chaque voyage : une très grande quantité de thés verts variés (j'y reviendrai) dont du matcha, et du riz japonais de haute qualité,

- d'autres boissons : du sobacha acheté lors d'une sorte de foire de producteurs, du kombucha (à base d'algue kombu),

- des furikake (mélanges divers d'épices, aromates, ingrédients séchés, qu'on met sur le riz) dont un au wasabi, spécialité de la ville de Shizuoka, et aussi du shiso rouge séché, du sésame noir, du sésame blond fumé (une curiosité offerte par une amie japonaise),

- des ume (prunes japonaises) que j'adore (des petites à Kyoto, des plus grosses de Wakayama, ville de référence pour la production des ume (à la même foire de producteurs), et un essai, une purée pour d'autres types d'usages),

- des algues wakame à réhydrater pour mettre dans des salades et des algues nori (nature pour les makis et autres rouleaux et parfumées à la prune à grignoter),

- du yuba (peau de tofu) déshydraté, qui n'égalera probablement pas le frais qu'on adore, mais on va tenter quand même...

- du yuzu en poudre, trouvé par hasard, curieuse de goûter car le prix était très faible au regard des prix habituels du yuzu,

- côté desserts, du kinako (poudre de soja grillé) car j'adore son goût quand il enrobe des gâteaux, du warabimochiko, une sorte de farine particulière pour tenter de faire des gâteaux japonais tout mous (merci au blog de Clotilde Dusoulier pour les précisions et la piste de recette), de la an-paste (pâte de haricots azuki), de la pâte de sésame noir, du kuromitsu (sucre noir japonais, liquide).

- des bouillons de kombu et légumes, en sachets, complètement naturels et délicieux, déjà goûtés.

- de la sauce soja, choisie avec difficulté après en avoir goûté quelques-unes parmi un choix innombrable,

et même un peu de granola, produit évidemment pas très japonais, mais qui m'a tentée au retour d'une allée commerciale car parfumé au matcha et gingembre. A reproduire maison s'il est bon.

Côté ustensiles, j'ai réussi à être fort raisonnable dans le quartier spécialisé de Kappabashi à Tokyo mais j'ai quand même craqué sur un objet pas spécialement japonais (mais disponible en modèle réduit), un gaufrier traditionnel, que j'ai hâte d'utiliser ! Et aussi quelques cuillères en bambou.

Et vous, avez-vous rapporté quelques spécialités de votre lieu de vacances ou les avez-vous surtout consommées sur place ?

 

Commentaires

Magnifique, hâte de voir cela en action! Je me posais une question, utilisiez-vous un rice cooker pour le riz japonais? J'aimerai en acheter un, aussi si tu avais une recommandation de modèle, je suis preneuse.

Écrit par : Madame Ganache | 22/08/2016

Répondre à ce commentaire

@Madame Ganache, merci beaucoup ! J'utilise un rice cooker un peu ancien, assez basique, Tefal je crois. On en trouve des pas chers dans le quartier chinois. C'est plus simple car on n'a rien à surveiller mais on peut très bien préparer du bon riz japonais dans une casserole, tout dépend de la fréquence à laquelle on en prépare. Le rice cooker peut servir à d'autres cuissons aussi. Ce qui compte aussi beaucoup, c'est la qualité du riz et surtout tout le process de préparation, j'en avais parlé ici http://ariane.blogspirit.com/archive/2011/10/23/le-riz-japonais-savez-vous-le-preparer.html et là http://ariane.blogspirit.com/archive/2014/11/16/le-riz-japonais-respect-3022237.html

Écrit par : Ariane | 22/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
j'ai lu ce que vous avez publié sur le Japon et sa cuisine... Je rêve depuis longtemps d'aller au Japon et cette lecture a ravivé mes envies !
Parlez-vous japonais ou bien est-il facile de dialoguer en anglais avec les japonais rencontrés ?
Merci de me faire rêver !

Écrit par : chris | 28/08/2016

Répondre à ce commentaire

@chris ravie que cela vous plaise. Si cela vous intéresse, il y a beaucoup d'autres choses sur le Japon (côté nourriture) sur ce blog :-)
Nous allons au Japon régulièrement depuis 2000. Nos deux premiers voyages, nous ne parlions pas un mot mais les Japonais sont tellement gentils qu'ils arrivent quand même à vous aider : si vous êtes perdus, ils vous accompagnent par exemple. Depuis, j'ai appris à parler quelques mots et phrases mais le temps m'a manqué pour approfondir et Monsieur prend peu à peu un peu le relais : nous ne connaissons toujours pas grand chose mais le fait d'utiliser quelques mots, expressions, de faire quelques phrases change complètement la communication et fait très plaisir aux Japonais.

Écrit par : Ariane | 28/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire