Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2010

Comment se passent les consultations ? ?

La première consultation, après la prise de rendez-vous, est consacrée à une écoute approfondie des habitudes alimentaires de la personne, son histoire alimentaire, ses goûts, ses préférences, son mode de vie, sa relation à la nourriture, ses éventuels régimes auparavant, les raisons perçues d'une prise de poids, ...   Cette consultation dure entre 1h00 et 1h15. A l'issue de cette consultation, on commence à tracer les grandes lignes du travail qu'il y aura à conduire ensemble.

Lors de la deuxième consultation, qui dure environ 1 heure, nous approfondissons certains aspects, éventuellement sur la base d'un "carnet alimentaire" que je donne parfois à la fin dela première consultation, pour noter ses consommations alimentaires et un certain nombre de points à observer. Sur cette base, on précise le programme de travail. Celui-ci n'a rien de définitif, il peut bien sûr être amené à évoluer en fonction des consultations suivantes, selon la façon dont les choses se passent.

Entre deux consultations, on se met le plus souvent d'accord pour que la personne réalise un "travail", une réflexion, des observations, des exercices, ... , afin de faire progressivement évoluer son comportement face à l'alimentation, dans les domaines où un besoin a été identifié. Cela passe beaucoup par l'expérimentation, nettement plus utile pour enclencher un changement d'habitude que des grands discours. Il peut s'agir par exemple, de retrouver la sensation de faim, de savoir s'arrêter de manger, de répondre à ses émotions, son stress, ... autrement qu'en mangeant, de se réconcilier avec des aliments qu'on s'interdit, ...

20mar 002.jpg
Réapprendre à manger une pâtisserie, sans culpabilité mais avec attention, peut être un des sujets abordés

Dans certains cas, j'aide également les personnes, si besoin, à diversifier leur alimentation, en leur  donnant des conseils pratiques, des idées, des astuces. 

Le rythme que je propose en général est d'une consultation toutes les deux semaines au début puis c'est davantage espacé, sauf souhait particulier de la personne. Les consultations suivantes durent environ 45 minutes.  Le prix de toutes les consultations est 50 euros.

Les consultations de diététicienne ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. De nombreuses mutuelles peuvent prendre en charge une partie du montant des consultations.  

09/08/2010

Qui vient me voir ?

Petit point pour répondre à certaines questions.

Dans mon activité de consultation, je reçois toute personne qui souhaite ou qui doit faire évoluer son comportement alimentaire. En théorie, ce n'est pas nécessairement parce que l'on veut perdre du poids : cela peut aussi venir d'un souhait de revoir ses habitudes alimentaires (alimentation pas assez variée, trop peu de temps pour manger, difficultés à cuisiner, ...). En pratique, la demande initiale est le plus souvent liée à une perte de poids. Il peut également s'agir de personnes ayant des troubles du comportement alimentaire (compulsions, boulimie, ...), avec un retentissement ou non sur leur poids.

Je reçois les adultes, les adolescents, les enfants. Concrètement, je reçois beaucoup plus de femmes que d'hommes car les femmes sont bien plus préoccupées par leur poids. Les hommes ont plus tendance à venir sous l'impulsion de leur médecin quand des risques santé se profilent à l'horizon. Mais les hommes qui viennent me voir sont ravis par mon approche qui ne les prive pas de leurs aliments préférés et privilégie la gourmandise.

P1010808.JPG
Certains mangent trop, d'autres se privent de certains aliments

Je prends également en charge les personnes qui doivent modifier leur alimentation en raison de problèmes de santé : diabète ou cholestérol trop élevés ; risque ou maladie cardio-vasculaire ; suites d'une opération nécessitant un suivi alimentaire ; traitement anti-cancer. Dans tous ces cas, il est maintenant acquis que les régimes stricts ne marchent pas durablement et je privilégie là encore le plaisir de manger en l'adaptant au cas par cas.

Je suis membre du G.R.O.S. (Groupe de Réflexion sur l'Obésité et le Surpoids) et je me suis formée à l'approche bio-psycho-sensorielle du comportement alimentaire.

Je suis membre du réseau Paris Diabète  et du réseau Renif : ces réseaux peuvent prendre en charge plusieurs consultations des personnes atteintes de diabète ou de maladies rénales. Je suis également formée et référencée par la Ligue contre le Cancer à la prise en charge alimentaire des patients atteints de cette maladie.