Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2010

Les meilleurs Paris-Brest parisiens !

J'étais ravie de découvrir hier un classement que le Figaroscope a consacré aux meilleurs Paris-Brest parisiens. Comme j'aime tout ce qui est au praliné, j'adore ce gâteau, même si j'en mange en fait assez rarement car, comme l'ont constaté les testeurs, assez peu de pâtisseries en proposent. Je n'ai pas été étonnée par le gagnant : il s'agit du Paris-Brest de la Pâtisserie des rêves de Philippe Conticini : je l'ai goûté et il est effectivement un pur délice, une "tuerie" comme on dit aujourd'hui ! J'ai déjà évoqué cette pâtisserie lors de son ouverture.

Si on aime le sucré, il faut bien sûr de temps en temps se faire plaisir avec un gâteau mais pour en profiter au maximum, il est souhaitable :

- de réfléchir à quel gâteau vous aimez vraiment : ne vous laissez pas influencer par les modes, le "buzz" mais fiez-vous à votre propre goût,

- d'aller dans un endroit (pâtisserie, salon de thé, restaurant) où vous savez que c'est vraiment bon : il vaut mieux la qualité que la quantité,

- de choisir un moment où vous avez bien faim pour profiter au maximum de ses saveurs : ainsi, prendre un gâteau en dessert au restaurant après un plat consistant est rarement une bonne idée car on n'en profite finalement pas au mieux.

Alors, bonnes expériences gourmandes !

13/09/2009

Michalak ou Conticini, tout est permis !

Du 21 au 29 septembre, pour célébrer St Michel, le saint patron des pâtissiers, 5 300 artisans pâtissiers dans toute la France vont proposer la Reine Capucine, un entremets créé par Christophe Michalak, le Chef Pâtissier du Plaza Athénée. Chaque pâtissier reçoit le moule et la recette pour réaliser lui-même le gâteau. La Reine Capucine mêle des arômes de noix de coco, de noisette et de cassis autour d'un biscuit moelleux.

reine capucine.jpgN'appelons pas cela un dessert car justement, manger une pâtisserie en dessert n'est bien souvent pas la meilleure idée ! En effet, on apprécie beaucoup plus une pâtisserie (comme tout aliment) quand on a faim et que les papilles et les récepteurs olfactifs sont disponibles pour de nouvelles saveurs. Or, à la fin d'un repas, c'est rarement le cas.

Donc, si vous voulez goûter cet entremets ou tout autre pâtisserie qui vous tente, prévoyez de les manger au goûter, en ayant fait un déjeuner léger qui vous permettra d'avoir faim en cours d'après-midi, ou à la fin du repas à condition d'avoir gardé une part de votre appétit suffisante pour ce dessert. Si vous faites cela, vous aurez un maximum de plaisir gustatif et vous n'aurez pas dépassé votre besoin calorique. Ou pourquoi pas avant le repas, comme le préconise le chocolatier Patrick Roger (voir ma note à ce sujet).

Les artisans pâtissiers comptent profiter de cette opération pour valoriser la pâtisserie artisanale, le savoir-faire des artisans qui utilisent de bons produits et sans doute donner envie de consommer des gâteaux, catégorie d'aliment parfois évitée par une partie de la population, notamment féminine. Or, sauf si vous n'aimez sincèrement pas les gâteaux, il n'y a aucune raison de vous priver de ce plaisir de temps en temps car cette privation entraînera de la frustration qui vous fera craquer tôt ou tard, et sans doute sur des quantités plus importantes.patisserie_des_reves_2.jpg

Je ne suis pas sûre d'avoir envie de goûter cet entremets, je trouve qu'on est assez souvent déçus par ces gâteaux modernes à la texture mousseuse.  Je préfère largement les pâtisseries traditionnelles, tartes, éclairs, etc. A ce sujet, comme beaucoup de monde, vu l'énome buzz suscité en quelques jours, j'ai bien envie d'aller plutôt à la Pâtisserie des Rêves que vient d'ouvrir Philippe Conticini à Paris : il a réinterprété le Paris-Brest, la tarte Tatin, les éclairs, le mille-feuille, etc., et ça n'a pas l'air triste !

Et ne croyez pas que manger de temps en temps un bon gâteau vous donnera le gabarit généreux de Philippe Conticini. Les artisans pâtissiers insistent sur l'importance de privilégier la qualité plutôt que la quantité : quand vous mangez un gâteau, choisi chez un bon pâtissier, faites une vraie pause, savourez-le tranquillement et consciemment, et vous verrez que vous n'aurez pas besoin qu'il soit copieux pour être agréablement rassasié(e).

Et au fait, quel est votre gâteau préféré ?