Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2010

Stop à la diabolisation des aliments !

Le budget se mêle d'alimentation et de surpoids. Croyant sans doute bien faire, des députés ont déposé un amendement dans le cadre du projet de loi de finances pour supprimer le taux réduit de TVA pour les pâtisseries, viennoiseries, crèmes glacées et sorbets et le chocolat (source CNA - Centre national de  l'alimentation). Le motif invoqué est celui de la santé publique et de la lutte contre l’obésité. Jean-Pierre CROUZET, Président de la CGAD (Confédération Générale de l'Alimentation de détail), a, à juste titre, saisi les députés afin qu’une telle disposition ne soit pas adoptée.

P1020585.JPG

Un délicieux flan de boulanger ne serait pas un aliment comme les autres ?

Car que veut-on dire par là ? Que les pâtisseries, les glaces, le chocolat ne seraient pas des aliments comme les autres ? Qu'ils seraient responsables des problèmes de surpoids et d'obésité ? M. Crouzet souligne qu'"il n'y a pas de mauvais aliments mais de mauvais comportements alimentaires".

Et l'on sait bien que plus on diabolise des aliments, plus on développe la frustration et l'envie d'en manger. Chocolat, pâtisseries, glaces ... font partie d'une alimentation normale, variée, équlibrée. Il n'y a aucune raison de les traiter différemment des autres aliments. J'imagine qu'à quelque jours de l'ouverture du Salon du chocolat, certains chocolatiers vont aussi monter au créneau pour défendre leur beau métier !