Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2010

Itinéraires et thé : plaisir gourmand du 16 avril

A nouveau (comme vendredi dernier), un plaisir gourmand autour du thé ce vendredi avec un déjeuner "Mets et thé". Il était concocté par la très sympathique et compétente Carine Baudry, directrice de l'Ecole du Thé avec la complicité de Sylvain Sendra, chef du restaurant Itinéraires. Le but de ce repas est de nous proposer des accords entre des plats (où le thé a été utilisé, en marinade, en infusion, ...) et des thés. Il peut s'agir d'une harmonie claire ou d'une rencontre plus surprenante entre les deux. Et cela peut nous donner envie d'expérimenter de tels accords chez nous. Il s'agit d'une approche  très similaire à celle des accords mets et vin, en trouvant des accords entre les notes aromatiques (les "parfums") du plat et du thé. Carine Baudry recommande de ne pas choisir le même thé pour réaliser le plat et l'accompagner. Nous avons ainsi dégusté :

- des asperges vertes, oeuf mollet, "miettes" d'olives noires, crème au thé fumé, avec un thé japonais Bancha Hojicha ;

P1010626.JPG

- des coquilles St jacques à la plancha, purée de pommes de terre à l'huile d'olive, crème au thé Sencha supérieur, avec un thé Darjeeling de printemps ;

P1010627.JPG

 - un biscuit au thé matcha avec mangue, crème au matcha et croquant de chocolat noir, avec un thé semi-fermenté de Taïwan Tie Guan Yin Jade.

P1010630.JPG

J'ai particulièrement apprécié l'accord des asperges et du Bancha Hojicha, celui des St Jacques et du Darjeeling. Le dessert était très savoureux, la mangue, le chocolat et le matcha se répondant bien, et le thé apportant des arômes fruités répondant étonnamment à ceux de la mangue.

C'était l'occasion de mettre en pratique dans un "vrai repas" ce que je recommandais il y a quelques jours aux participantes de l'atelier "Manger avec tous ses sens" : d'abord rester dans sa "bulle" pour goûter et se concentrer sur son ressenti et essayer de mettre des mots dessus, puis partager avec les autres ces sensations et pouvoir les comparer. Et c'est possible même dans un repas amical : on peut prendre quelques instants pour s'extraire de la conversation et se concentrer sur la dégustation, surtout dans un bon restaurant où les mets en valent la peine.

Si vous voulez vous lancer dans ce  type de recettes, vous pouvez vous équiper du livre qu'ont publié l'année dernière Carine Baudry et Sylvain Sendra, "La cuisine au thé" : je dois avouer que je l'ai acquis et pas encore expérimenté, mais cela ne saurait tarder !