Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2010

En cuisine, on a le droit de rater !

Oui, car, comme dans les autres domaines, on apprend beaucoup de ses échecs, de ses erreurs. Ce sont souvent elles qui nous font avancer. Ne pas les craindre permet d'oser entreprendre de nouvelles choses. En cuisine, cela fait vraiment partie du jeu. Même les grands chefs ne réussissent pas à tous les coups.

Vendredi soir, je m'étais réjouie à l'idée de préparer du lapin à la moutarde. Une recette très classique mais que je n'avais jamais réalisée. J'avais tout prévu et il devait être accompagné de tagliatelles fraîches. Est-ce la recette un peu trop simpliste dans ses ingrédients, des proportions mal appréciées pour la sauce, un léger manque d'attention, une cuisson trop longue, le non-recours à mon habituelle cocotte en fonte ? Un peu de tout ça à la fois ? Toujours est-il que la sauce a pris une drôle de tête. Le fond a accroché et brûlé, le lapin était tout dur et le tout s'est avéré complètement raté et inmangeable !

P1020918.JPG

Rien à manger alors ?

Déception bien sûr, mais on ne s'est pas trop laissés abattre quand même : on s'est rabattus sur les délicieuses pâtes fraîches avec du parmesan. Et je compte bien recommencer assez vite ! Alors, comme moi, autorisez-vous à rater de temps en temps vos plats, cela ne remettra pas en cause vos talents.