Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2009

Positiver la contrainte !

Dans certains cas du moins !
Par exemple, certaines personnes prennent un panier bio auprès d’une AMAP ou d’une association mais sont rebutées par le fait de ne pas choisir les légumes qui le composent. Ou certains se plaignent quand il y a un menu imposé au restaurant. Pour moi, c’est tout le contraire. En effet, ce type de contrainte nous oblige à être curieux, ouverts :

- par exemple dans votre panier bio, vous aurez peut-être du potimarron en automne ou du chou en hiver, que vous n’avez jamais cuisiné. C’est l‘occasion rêvée de découvrir de nouvelles saveurs et de tester de nouvelles recettes. Soupes, purées, gratins, mélanges de légumes, ... il y a le choix.
- de même, dans un restaurant, cela va vous permettre de goûter des plats inhabituels alors que, avouez-le, sinon, quand vous avez le choix, vous prenez toujours l’entrecôte ou le saumon ou le moelleux au chocolat et vous ne faites pas preuve d’un grand esprit d‘aventure.

J’adore les restos où le menu est imposé :
- pas besoin de se fatiguer à choisir, on se laisse porter
- on découvre de nouveau mets et on élargit son répertoire gustatif.
- en général il s’agit d’une sorte de menu du marché : le chef privilégie les produits de saison et les bonnes affaires du jour, ce qui lui permet de proposer des prix plus doux ou des mets plus recherchés.

Donc ces "contraintes", ce cadre imposé, peuvent permettre des découvertes, nous faire sortir de nos habitudes, faciliter la créativité. Ne les fuyez pas !

07:34 Publié dans Pistes pour bien manger | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : légumes, amap, restaurant, saison, bio, cuisine | |  Facebook | |  Imprimer