Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2011

En alimentation, soyons curieux mais jusqu'où ?!

Ce lundi, le quotidien Libération décrivait la curiosité sans limites du photographe Neil Setchfield pour les étranges aliments liés aux différentes cultures du monde. Ce curieux personnage publie un livre à ce sujet. Il y a des insectes, des mollusques, ... Beaucoup diront "beurk" mais, en fait, tout cela n'est qu'une question de culture, d'us et traditions locales.

Bien sûr, on n'est pas obligés d'être aussi aventurier que lui devant son assiette ! Mais, sans aller jusqu'aux extrêmes décrits, êtes-vous plutôt curieux(se) ou casanier (e) en ce qui concerne l'alimentation ? Prenez-vous plaisir à goûter des aliments inconnus ou êtes-vous plutot méfiant (e) ? Enrichissez-vous régulièrement votre répertoire gustatif par de nouvelles découvertes ou vous régalez-vous avec toujours les mêmes plats hérités des coutumes familiales ? Choisissez-vous en priorité les plats que vous connaissez et les valeurs sûres au restaurant ou vous aventurez-vous le plus souvent en terre inconnue ?

alimentation, curiosité, aubergine, gastronomie

A titre d'exemple, nous dinions dernièrement dans un restaurant au carrefour de la tradition et de la modernité : sur la carte des desserts, à côté d'une crème brulée au speculos et de macarons chocolat-fruits rouges-sésame, il y avait une étrangeté : un mille-feuille d'aubergine et fleur de sureau. Notre curiosité fut éveillée, nous avons été trois sur quatre à choisir ce dessert. J'imaginais un peu de grosses tranches d'aubergine confites mais ne savais pas trop à quoi m'attendre. Finalement, ce fut très différent : deux très fines tranches d'aubergine complètement séchées entre lesquelles se lovaient des boules de crème sucrée agréablement parfumée à la fleur de sureau dont la douceur s'harmonisait parfaitement avec une certaine amertume de l'aubergine. Eh bien, c'était étonnant et vraiment délicieux, nous étions donc très contents d'avoir écouté notre curiosité. Et le risque est quand même assez limité, n'est-ce pas ?!