Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2010

Bento franco-japonais : plaisir gourmand du 2 mars

div_fev 005.jpgMardi midi, bento franco-japonais bricolé un peu à l'improviste avec les moyens du bord mais qui s'est avéré délicieux : un étage de riz japonais bien sûr, agrémenté de petites prunes ume, des petites crêpes d'omelette au Roquefort, des endives et de la salade doucement caramélisées et citronnées, une soupe miso : du piquant, de l'acide, du doux, de l'amer : beaucoup de goût et de saveurs, un déjeuner très plaisant.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

09:14 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, dietetique, nutrition, japon, bento, lunchbox, endives, riz, oeuf | |  Facebook | |  Imprimer

02/03/2010

Clémentines : plaisir gourmand du 1er mars

Encore des fruits, nature cette fois, pour me régaler ce lundi. Des clémentines sucrées et juteuses à souhait à déguster tranquillement quartier par quartier, après les avoir épluchées et enlevé les petites peaux blanches superflues. Quand on mange un fruit qui nécessite un épluchage ou autre manipulation, il me paraît préférable de préparer le fruit complètement plutôt que de l'éplucher, le découper, ... et le manger en même temps. Car alors il me semble que l'attention se porte davantage sur l'action d'éplucher que sur la dégustation. Alors que si le fruit est prêt, on peut être à 100% dans le plaisir du goût et des saveurs. Qu'en pensez-vous ?

div_fev 003.jpg

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

01/03/2010

Fruits d'hiver : plaisir gourmand du 28 février

L'hiver, on se lamente souvent que les fruits, ce n'est pas vraiment ça, on attend avec impatience fraises, pêches, abricots, ... Pourtant, on peut vraiment se régaler avec les fruits d'hiver sous de multiples formes et cela a été notre cas dimanche. Deux desserts fruités dans la même journée !

Le midi, pour finir un repas à tendance italienne, des tranches de poire agrémentées de fines lamelles de parmesan et de noix concassées avec un léger trait de vinaigre balsamique. Un mélange de saveurs très réussi.

28fev 009.jpg
Poire, parmesan et noix

Le soir, des fruits poëlés : pomme, poire, banane, avec un trait de jus d'orange et quelques quartiers de clémentine frais, un dessert librement adapté d'une recette d'Alain Ducasse dans son livre "Nature", déclinable avec les fruits de différentes saisons. Un délice plein de douceur !

28fev 014.jpg
Fruits poëlés et clémentines

Bien sûr, on peut se lasser de ces fruits si on se limite à les manger crus tout l'hiver mais ce n'est vraiment pas compliqué de les rendre plus tentants en compote, pochés, poëlés avec un peu de miel, au four, en tarte, ... 

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

28/02/2010

Lentilles au chorizo : plaisir gourmand du 27 février

lentilles_chorizo.jpgSamedi soir, une sorte de réinterprétation du traditionnel petit salé aux lentilles avec des lentilles au chorizo : soit de savoureuses et tendres lentilles acompagnées de quelques tranches de chorizo plutôt doux. C'était tout à fait délicieux.

Comme je l'ai indiqué l'autre jour au sujet de la polenta. mes premières expériences de lentilles, faites dans des cantines, étaient également assez dramatiques gustativement parlant et je suis restée des années sans en manger. Mais j'ai eu heureusement l'occasion d'en goûter à nouveau dans d'autres circonstances et depuis j'adore les lentilles :  vertes ou corail, chaudes ou en salade, avec par exemple un assaisonnement à base de jus d'orange, avec du poisson, seules, en soupe, en purée, associées à des légumes, ... Les variations ne manquent pas. Et ce n'est ni long ni fastidieux à préparer : le temps où il fallait les faire tremper des heures est bien fini.

Les légumes secs, aussi appelés légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches, ...) étaient tombés en désuétude mais pensez à les redécouvrir, car c'est un élément à ne pas négliger dans une alimentation variée et plaisante. 

De plus, si vous êtes végétarien(ne), les légumes secs associés à des céréales vous permettent de compenser l'absence de viande et poisson, comme dans les associations semoule et pois chiches du couscous, ou les lentilles avec du riz en Inde par exemple.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

27/02/2010

Clafoutis d'endives : plaisir gourmand du 26 février

23fev 005.jpgVendredi, je tente une première recette d'un livre très intéressant : "Les saveurs du zen, la cuisine végétarienne au temple zen de la falaise verte". Il s'agit des recettes de ce temple, situé dans l'Ardèche, rassemblées par Françoise Dye, la cuisinière du lieu pendant 15 ans. Les recettes ne sont sans doute pas révolutionnaires mais tentantes pour qui aime bien cuisiner les légumes et céréales. Et, surtout, ce n'est pas qu'un livre de cuisine puisqu'il y a aussi les "grains de sel" de Taïkan Jyoji, qui dirige le temple et nous fait connaître différents aspects de la cuisine zen et du zen en général.

26fev 005.jpgHiver oblige, je me suis tournée vers les "endives du diable", soit des endives avec du roquefort (ou autre fromage bleu) et des noix, un trio classique de saison. On peut les préparer seules ou les traiter en "clafoutis" ou en crumble. Pour le clafoutis, les endives sont d'abord cuites dans une sauteuse puis au four en les nappant d'un léger appareil oeuf battu-farine-Roquefort fondu, plus les noix concassées en fin de cuisson.

C'était tout à fait délicieux, les endives étaient fondantes, avaient la juste amertume et étaient agréablement relevées par le "clafoutis" au fromage bleu.

 NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

26/02/2010

Pâtes aux crevettes : plaisir gourmand du 25 février

25fev 003.jpgJeudi soir, une envie soudaine de pâtes. Pas de problème, je m'y mets, c'est rapide, de bons spaghettis et quelques crevettes que j'ai sous la main, un peu d'assaisonnement et voilà un savoureux plat qui me fait plaisir. Et, je le rappelle, les pâtes ne font pas grossir ! Nous avons besoin de manger des féculents pour l'énergie et ce n'est pas non plus un problème d'en manger le soir.

C'est important, quand on le peut, de réfléchir à ce qu'on a envie de manger. En effet, si on mange un plat qui correspond à cette envie, on va se régaler beaucoup plus. Et on sera rassasié en terme de plaisir gustatif, ce qui permet d'arrêter de manger. Bien sûr, ce n'est pas toujours possible. Mais déjà, on peut faire en sorte d'avoir à disposition une certaine variété d'aliments qu'on aime et qu'on peut assembler, dans le placard, le frigo, le congélateur. Par ailleurs, beaucoup de personnes n'aiment pas manger seules mais c'est en tout cas un avantage de cette situation : on n'a pas à "négocier" ce qu'on va manger, on peut se faire plaisir à soi !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

25/02/2010

Diner japonais avec thon confit : plaisir gourmand du 24 février

Mercredi soir, retour à l'un de nos pays de coeur, le Japon, avec un dîner japonais composé de quatre éléments tous délicieux :

- un bol de riz recouvert de thon confit et ciboulette (une recette inspirée de Philippe Delacourcelle, chef du restaurant le Pré Verre, qui a largement arpenté le Japon et étudié sa cuisine) : le thon cuit tranquillement dans une sauce composée de sauce soja, un peu de sucre et saké (on pourrait aussi utiliser de l'espadon).

- une salade mixte avec laitue, concombre, algues wakame, champignons de Paris, haricots mungo (ce qu'on appelait autrefois pousses de soja) et sésame : un festival de textures croquantes,

- une soupe miso,

- des légumes tsukemono (aubergine et prune ume) pour l'acidité.

Un repas varié qui n'est toutefois pas prêt en 5 minutes, c'est pour les jours où on a un peu de temps !

24fev 007.jpg

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

 

09:29 Publié dans Plaisirs gourmands | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alimentation, cuisine, diététique, nutrition, japon, riz, thon, poisson | |  Facebook | |  Imprimer

24/02/2010

Boulettes boulgour-légumes : plaisir gourmand du 23 février

23fev 004.jpgIl semble qu'il y ait une "vogue" actuelle de la boulette (j'y reviendrai prochainement), puisque, après le "Traité de la boulette" de Pierre-Brice Lebrun en 2009, vient de sortir un petit livre des éditions de l'Epure : "Les boulettes, dix façons de les préparer". C'est écrit par Andrée Zana Murat, auteur de nombreux livres de cuisine, pour qui c'est un plat qui remonte à l'enfance et aux traditions culinaires de sa famille.

Je me suis lancée dans la réalisation de "boulettes toutes plates aux légumes et boulgour", fort appétissantes. Il s'agit d'un mélange de boulgour, carottes râpées, oignon rouge, ail, oeuf, menthe, persil plat, épices, qu'on façonne en petites galettes (des boulettes plates) et qu'on fait cuire. Cela manquait un peu de tenue, j'avais dû égoutté le boulgour insuffisamment, donc j'ai ajouté un oeuf et cela allait. Je les ai fait cuire doucement (et pas frire) avec un peu d'huile d'olive. Et, mangées chaudes ou froides, ces galettes étaient absolument délicieuses et pleines de parfums. Un plat végétarien savoureux et complet, qu'on peut accompagner d'une salade verte.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

22/02/2010

Poireaux vinaigrette : plaisir gourmand du 22 février

poireaux 004.jpgMangez-vous parfois des poireaux vinaigrette ? C'est un hors d'oeuvre typique des bistrots, sans doute un peu rétro. Du coup, ce n'est peut-être plus trop au goût du jour et on réserve souvent les poireaux à la soupe ou pour une tarte aux poireaux peut-être. Or, c'est absolument délicieux. On enlève une partie du vert, on lave soigneusement les poireaux, on les fait cuire 10-15 mn à la vapeur, puis on peut les servir tièdes ou juste refroidis, avec une vinaigrette. Celle du jour était un peu moutardée et parfaitement adaptée. Plus quelques herbes, ici du persil plat. Je me suis vraiment régalée ! Et dépêchez-vous de profiter des légumes d'hiver, dans moins d'un mois, c'est le printemps !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.

 

Matefaim aux pommes : plaisir gourmand du 21 février

21fev 013.jpgDimanche soir, un début de dîner léger pour garder un peu d'appétit pour le dessert. Une découverte, un dessert que je ne connaissais pas, le matefaim aux pommes. C'est une recette d'origine lyonnaise ou savoyarde, donnée par mon amie Raphaëlle comme une de ses recettes préférées. C'est tout simple et vraiment délicieux, une sorte de grosse crêpe qu'on fait cuire tranquillement, un peu caramélisée, avec des pommes qui deviennent fondantes. Et cela porte bien son nom, après, on n'a plus faim !

Pour la recette de Raphaëlle (je pense qu'elle accepte de la partager), il faut :

2 petites pommes, 2 grosses cuillères de farine, 2 oeufs, du lait, du sucre (pas trop car les pommes sont bien sucrées), un peu de beurre (cela permet de faire 4 petites parts ou 2 pour de bons mangeurs).

On délaye la farine avec un peu de lait et le sucre dans un saladier, on incorpore les oeufs l'un après l'autre, puis on ajoute du lait jusqu'à avoir une consistance lisse, pas trop liquide. On pèle les pommes et on les coupe en tranches.

Puis on fait chauffer une grande poële beurrée (je ne suis pas coutumière de la cuisson au beurre mais cela aurait été différent avec de l'huile), on y verse la moitié de la pâte. Hors du feu, on dispose dessus les tranches de pomme, on saupoudre de sucre, on verse desssus la 2eme moitié de la pâte, on couvre, on fait cuire très très doucement 30 minutes. On beurre le dessus du matefaim, on le retourne délicatement et il cuit encore 10 minutes. A déguster bien chaud !

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N'hésitez pas à poster un commentaire si vous voulez une recette détaillée, une adresse,... ou faire une suggestion gourmande.