Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2012

Les ministres, le jean et les codes...

Je me souviens d'un petit livre qui s'appelait "Les carriéristes" dans les années 80. Il donnait de façon caustique quelques conseils de comportement aux jeunes aux dents longues pour réussir en entreprise. Et il contenait un encart consacré aux looks observés et recommandables dans telle ou telle grande entreprise....

Car chaque lieu a ses codes vestimentaires. A priori, vous ne vous habillez pas pareil pour une soirée ou pour un pique-nique. En adoptant la tenue adéquate, vous vous intégrez plus facilement au groupe visé. Ce qui ne veut pas dire forcément passer inaperçu (e).

Parfois, on n'est pas au courant de ces codes implicites et on peut se retrouver "à côté de la plaque". On arrive en costume trois pièces dans une agence de pub où tout le monde est en jean et tee-shirt. Ou on porte une cravate à un sommet de chefs d'état décontracté et on se fait rappeler à l'ordre gentiment par le maitre des lieux...

Les choses se sont assouplies au fil des années mais restent souvent assez cadrées dans beaucoup d'entreprises. On accepte le polo ou le jean comme "friday wear" mais gare à celui qui le porte un autre jour. Pour les hommes, c'est assez simple, costume ou pas, cravate ou pas, chemise ou pas. Pour les femmes, la palette est plus vaste et plus subtile...

On peut décider de casser les codes pour montrer qu'on est différent. Ou assez puissant pour faire ce qu'on veut ? Comme Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, quand il arrive en sweat à capuche et non en costume-cravate à la Bourse (mais pas à son mariage quand même...). 

On a le pressentiment que les codes du Conseil des Ministres, c'est plutôt costume-cravate et tailleur. Alors, pour faire écho à uen polémique récente, que veut-on signifier en arrivant en jean ? Qu'on n'est pas pareille ? Que ce qui relève de l'apparence est sans importance ? Qu'il est temps de changer les codes ?

On ne peut pas méconnaître que l'apparence joue un rôle important, encore plus aujourd'hui, où, pour les personnes en vue, elle est relayée instantanément sur des millions d'écrans.

conseil_ministres_2012.jpg

Pour ma part, avant la polémique aux proportions démesurées sur un jean de ministre, j'avais réagi à la photo du nouveau gouvernement en me disant que tout cela était plutôt terne et que la plupart des membres, et notamment les femmes, gagneraient à s'habiller un peu différemment. Il ne s'agit pas de se transformer, ni de faire des extravagances inadaptées, mais de trouver des tenues les mettant en valeur.

Mon métier est très lié à l'apparence (on vient plus souvent me voir pour sa silhouette que pour sa santé...) et je suis sensible à la façon dont les personnes se présentent. Je suis frappée par le fait que bien souvent, les femmes ne savent pas ce qui conviendrait le mieux à leur silhouette, ou ne font pas le minimum d'efforts en matière de coiffure, maquillage, habillement pour se montrer à leur avantage.

D'aucuns m'opposeront que c'est futile et qu'il vaut mieux travailler ses dossiers. Certes mais l'un n'empêche pas l'autre et à l'ère de l'image omniprésente, a-t-on vraiment le choix ? Ainsi, il me semble qu'on pourrait rechercher pour une telle occasion une élégance simple et contemporaine. Pour ma part (totale subjectivité !), c'est Fleur Pellerin, Ministre déléguée à l'Economie Numérique, qui m'a paru répondre le mieux à ce "cahier des charges"... Visiblement, je ne suis pas la seule à le penser...

Et vous, qu'est-ce que cela vous dit, cette agitation vestimentaire ?

Commentaires

Il faudrait dire que les tenues vestimentaires ne sont pas importantes que ce n'est que le fond qui compte...
Mais non, une personne soignée et bien habillée dégage quelque chose. Ce sont des codes certes, mais on préfère voir nos hommes et femmes politiques bien habillés. Rien contre un jean, mais est ce que le conseil de ministres est bien l'endroit pour une tenue casual ? Il y a un grand choix de vêtement jolis qui en plus mettent les personnes en valeur qu'il est dommage d'en faire abstraction - même pour soi-même.

Écrit par : matchingpoints | 25/05/2012

Bien d'accord ! L'apparence ne fait pas tout, mais c'était tout de même un grand jour, important autant pour eux que pour nous. Cela n'est sans doute qu'une image, mais elle dégage un peu de désinvolture de la part de cette nouvelle ministre. Et en effet, sans forcément aller emprunter une robe de couturier (j'ai entendu dire que c'était trop cher pour certains d'entre eux, mais il n'est pas nécessaire de les acheter), Flore Pelletier était élégante simplement, sans afféterie d'aucune sorte.

Écrit par : Estellecalim | 25/05/2012

Aujourd'hui, où il fait beau et chaud, on a reçu un message du proviseur du lycée de mon fils nous rappelant que malgré le temps, les élèves doivent être en tenue correcte.
Et je suis d'accord avec ça, on ne va pas au lycée en tenue de plage (short pour les garçons, débardeurs et mini jupes pour les filles).
De même, on ne va pas au conseil des ministres en jean.
Ca m'a choquée. D'autant plus que, comme le dit Estellecalim, on peut être habillé correctement (voire chic) sans aller chez un grand couturier.
Tout se perd ma bonne dame !!

Écrit par : cath | 25/05/2012

Merci pour le lien vers chez nous (et votre blog est très intéressant, au passage).

Etonnant débat alors que dans le monde de l'entreprise, à un niveau managérial élevé, peu importe la tenue tant que le job est fait. "the shit must be done". Je pense qu'il y a une différence entre la représentation sociale du travail et la tenue réelle. D'où l'importance d'un jean sur une photo officielle vs la tenue qu'on arbore dans une salle de réu où la climatisation ne marche pas. Car une ministre rend des comptes à un peuple, pas à son patron. D'où peut-être l'importance - comme Mark Z. à son mariage - de soigner sa tenue.

Écrit par : Lilzeon | 25/05/2012

Personnellement, je trouve que cette histoire de jean, c'est beaucoup de bruit pour rien...
J'ai vu la photo avant le "buzz" jean, et je n'avais même pas remarqué qu'elle en portait un, de jean, comme quoi hein...

J'ai toujours détesté les codes vestimentaires et/ou d'apparence.
Une couleur de cheveux sortant de l'ordinaire ou un tatoo va t'il vous empêcher de faire du bon travail ?
Un jean va t'il vous empêcher d'être un(e) bon(ne) ministre ?
Au contraire, un costume ou un tailleur va t'il faire de vous un(e) bon(ne) ministre ?

Des cases, des cases et encore des petites cases...
Finalement, nous sommes très doués pour nous imposer des limites...

Écrit par : Daisy | 26/05/2012

Je pense qu'il y a des choses qui se font, et d'autres qui ne se font pas. On ne peut pas toujours s'affranchir des règles et vivre comme si on était seul ; c'est à dire qu'on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière. Trop souvent maintenant, on confond liberté et individualisme, singularité...

Écrit par : Bonheur du jour | 26/05/2012

En tout cas si elle voulait faire parler d'elle, elle a réussi ... Ce jean est-il un message de provocation, une différenciation forcée par rapport au précédent gouvernement ? Peut-être ... En tout cas, je ne peux pas non plus m'empêcher de me dire "mais si ça se trouve, elle avait mis un pantalon de tailleur très élégant, elle est sortie dans la rue et elle a eu un accident de pigeon, ou de café, ou autre ... et a du retourner se changer en quatrième vitesse mais elle était à la bourre et elle a pris le premier pantalon qui passait !!! elle a préféré venir en jean plutot que de venir en retard ... ?" qu'est ce qu'on en sait franchement ...
En tout cas, je suis d'accord quand même avec le fait que l'apparence est quelque chose de très important dans le monde du travail. Dans ma précédente entreprise, notamment au niveau des femmes, quelque chose était très flagrant : les postes proches de la direction, administratifs (secrétaires, comptables, etc.) étaient bien habillées, très féminines, presque toujours en jupe et talons, et bien maquillées (toujours dans l'élégance pas dans le vulgaire je précise). Les femmes aux postes techniques (les ingénieurs) ne se maquillaient jamais, s'habillaient en pantalon large et haut de toutes les couleurs avec des baskets, etc. Moi j'ai rompu cette situation bien établie en étant ingénieur et en étant maquillée, en portant des talons, en m'habillant plus classe que décontracté. Je déteste cette image de la femme ingénieur mal fagotée "qui est trop intelligente et a d'autres préoccupations pour s'intéresser à son apparence" ... C'est plus agréable de cotoyer des gens qui font un minimum attention à leur apparence, quel que soit le poste dans la société !!!

Écrit par : Estel | 26/05/2012

Mais c'est quoi, faire un minimum attention à son apparence ?
Mettre des talons et du maquillage parce qu'on est une femme ?
Jamais on ira dire à un homme "Oh mais bon sang, tu pourrais mettre un peu de blush, fond de teint et mascara tout de même, c'est quand même pas difficile d'avoir l'air présentable"
(et ça, c'est une réflexion que j'ai vraiment entendu dans les couloirs du boulot envers une collègue).

On donne beaucoup, beauuucoup trop de pouvoir à l'apparence.

Et balancer "il/elle pourrait faire un effort" à quelqu'un qui ne correspond pas à un code vestimentaire "dans la norme" revient (pour moi en tout cas) au même niveau que dire à une personne en "surpoid" (par rapport à la "norme") qu'il ou elle pourrait faire un effort ! (aka, il ou elle pourrait arrêter de s'empiffrer !).

Sinon tiens, je vais prendre mon exemple.
J'ai les cheveux courts, très courts.
Et c'est marrant hein, mais qu'est-ce qu'on peut me bassiner sur :
- Ou le fait que je devrais me faire pousser les cheveux parce que là, c'est pas très "féminin" voyons...
- Ou que pour "compenser", je devrais être 24/7 en tailleur/petites chaussures sexy à talon et maquillage.
(histoire qu'on me prenne pas pour un garçon je suppose...quoi, vu ma morphologie, il faudrait être aveugle pour me prendre pour un homme).

Bref, j'arrête le déballage, mais je trouve dommage qu'on s'arrête sur ce détail de jean (elle est pas venu en bikini quoi !) comme si au final, c'était plus important que son travail...
Après ça va être quoi ?
On va lui reprocher son brushing ?

Écrit par : Daisy | 26/05/2012

Ah oui mince, j'ai oublié de préciser.
Pour en revenir à l'apparence, j'en ai croisé plusieurs fois des messieurs ou des dames, tirés à quatre épingles.
Le tailleur parfait, le costume sans aucun pli, le maquillage sans faute, les chaussures lustrées.
Mais en s'approchant un peu...Ouh...
L'apparence c'est une chose, l'hygiène, c'en était une autre XD

Comme quoi l'habit ne fait pas le moine...ou le savon d'ailleurs ;)

Écrit par : daisy | 26/05/2012

Que d'histoires pour un malheureux jean!!
Tout le monde en porte actuellement, C.Duflot ne fait que refléter l'image de la société actuelle, et ces femmes ministres nous reflètent bien aussi, elles n'ont pas encore de "personnal shopper ou coach" il y en a qui aiment s'habiller et qui ont du gout (Fleur et Najat), et il y en a qui ne savent pas (encore) ou qui s'en fichent et nous aussi!! on leur demande d'être efficaces et le mieux possible dans leur peau!!

Bravo pr votre blog toujours aussi intéressant!!

Écrit par : Franny | 26/05/2012

C'est le pur hasard qui me conduit ici et me fait sourire car j'ai moi aussi édité un billet ou "taillé un costard" à Cécile Duflot. J'ai reçu toute sorte de réactions dont des mots assez désagréables et en privé. J'aime le look de Fleur Pellerin mais le jean de Madame Duflot est assez peu représentatif de ses fonctions malgré tout.
Tout est ici.
http://carnetsdequinqua.canalblog.com/archives/2012/05/23/24294567.html
Je découvre ce blog et il me plait beaucoup !

Écrit par : Armelle | 27/05/2012

Merci beaucoup @matchingpoints @Estellecalim @cath @lilzeon @Daisy @Bonheur du jour @Estel @Franny @Armelle pour vos avis divers sur la question, ravie que ce billet ait donné lieu à débat !
Merci aux fidèles et aux nouveaux venus arrivés là par le hasard d'un jean... (ravie que vous appréciiez et j'espère que vous reviendrez pour d'autres lectures !)

Pour ma part, comme je le dis dans le billet, je suis plutôt d'avis de soigner son apparence et de l'adapter aux circonstances tout en gardant sa personnalité. Comme le disent certaines ici, pas besoin de haute couture ou de tailleur pour être élégante. Et les circonstances d'un conseil des ministres ne sont pas tout à fait celles d'une banale réunion de travail pour l'un(e) d'entre nous. @daisy, moi aussi, j'ai les cheveux courts et je suis le plus souvent en pantalon, parfois en jean, mais je ne siège pas au conseil des ministres ! (le premier qui plus est, donc forcément très médiatisé).
Toutefois, il est amusant de noter qu'au Conseil suivant, la même Ministre était en robe... (http://www.lexpress.fr/styles/minute-mode/festival-de-robes-au-deuxieme-conseil-des-ministres-cecile-duflot-fleur-pellerin-marisol-touraine_1117890.html).

PS : @Estellecalim petite erreur de nom, c'est Flore Pellerin et non Pelletier (comme Monique, qui fut ministre de la condition féminine me semble-t-il)

Écrit par : Ariane | 27/05/2012

@Armelle ravie d'avoir lu votre billet sur le même thème et d'avoir découvert votre blog éclectique

Écrit par : Ariane | 27/05/2012

Mais je ne vois toujours pas le problème d'être en jean/chemise/veste à un conseil de ministre ;)
Et j'espère d'ailleurs qu'elle n'aura pas peur de recommencer pour un futur conseil, jean power !

C'est d'ailleurs assez cocasse de me retrouver à faire l'apologie de ce jean alors que je n'en porte même pas !
:)
(juste mission, quasi, impossible de trouver un jean qui m'aille...)

Mais allez, ça ne m'empêchera pas de continuer à lire votre blog.
D'ailleurs c'est l'heure du diner !
Au programme, salade de pâtes, roquette, tomates séchées, aïl et mozza' marinée au basilic.
Miam :)

Écrit par : daisy | 28/05/2012

@daisy merci de me lire et la question n'est pas tant celle du jean que de se mettre en valeur globalement... J'espère par ailleurs que le dîner fut savoureux !

Écrit par : Ariane | 28/05/2012

Oui, mais....pour se mettre en valeur, et soigner son apparence, il faut déjà savoir le faire, oser le faire, avoir le coeur de le faire, non? (qd on a du mal avec son image, son corps, c est difficile, je trouve)

Écrit par : misty | 28/05/2012

@misty il n'y a pas de fatalité, chacun(e) peut apprendre, demander conseil, d'autant plus quand on est une personne publique. Et globalement, on peut travailler à accepter son corps, à mettre l'accent sur ce qu'on préfère, d'autant que le charme et la séduction ne sont pas une question de morphologie...

Écrit par : Ariane | 28/05/2012

Les commentaires sont fermés.