Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2009

Scoop ! Dominique Loreau parle nourriture

Petit scoop en avant-première : Dominique Loreau dont vous avez peut-être lu et aimé l'Art de la Simplicité (qui avait trouvé un large écho en moi), sort d'ici à la fin du mois d'octobre un nouveau livre, consacré au sujet qui me passionne, l'alimentation : l'Art de la frugalité et de la volupté. Je pense être d'accord avec une grande partie de ce qu'elle écrit mais peut-être pas tout à fait la totalité, car je me situe plus du côté de la volupté (du plaisir de manger, que je défends toujours ici) que de la frugalité, qui me parait être un terme d'une dimension un peu stricte.

loreau.gif

En tout cas, c'est un livre hautement recommandable car, comme ses précédents livres, il combine harmonieusement pistes de réflexion sur soi et conseils pratiques pour le quotidien.

Quand vous l'aurez lu, n'hésitez pas à revenir donner votre avis ici.



 

Commentaires

Bonjour,
J'ai lu avec plaisir le livre de Dominique Loreau. Effectivement il est très bien, bien que je n'adhère pas à tous ses principes, notamment les sur les quantités qui me semblent insuffisantes.
Mais l'esprit du livre me plait, et fait réfléchir sur notre mode d'alimentation.

Écrit par : chantalb | 11/11/2009

Merci Chantal pour votre commentaire. Le livre est intéressant en effet car il amène à réfléchir sur la façon dont nous mangeons et de plus, il donne des conseils pour une mise en pratique : la semi-cuisine en particulier me parait intéressante.
Concernant les quantités, il ne faut pas avoir d'a priori car, bien souvent, on mange trop sans s'en rendre compte. Le mieux est d'expérimenter les quantités proposées et de voir si on est rassasié. Et tout dépend de la composition globale du repas.

Écrit par : Ariane | 13/11/2009

Bonjour, je suis en train de lire L'Art de la frugalité..., à la page 36, je crois qu'il y a une erreur: ne devrait-on pas lire 180 millilitres plutôt que 180 centilitres pour la mesure de la "masu"? Ce qui correspondrait à environ près d'une tasse (250ml) chez nous. Merci
Votre réponse sera appréciée et si j'ai raison, veuillez en informer madame Loreau. diane c.

Écrit par : diane champoux | 18/12/2009

Diane, bravo pour votre lecture attentive. En effet, je pense comme vous qu'il faut lire 180 ml ou 18 cl. Je vais transmettre l'information à Dominique Loreau ou à son éditeur.
Merci à vous et bonne lecture !

Écrit par : Ariane | 20/12/2009

Je l'ai acheté en lisant votre billet: une très belle lecture qui permet de se retrouver par rapport à une alimentation. La demi-mesure, la semi-cuisine... tout cela est encore assez difficile mais je trouve les arguments bien posés et de très très belles remises en question.
Merci

Écrit par : VanessaV | 21/12/2009

Merci de votre message Vanessa, bonne lecture de ce livre et surtout, faites vous plaisir en mangeant. Et continuez à lire ce blog pour trouver peut-être des idées simples de repas ou faire des suggestions. Bonnes fêtes !

Écrit par : Ariane | 23/12/2009

Excellent, je viens tout juste de découvrir votre site et l'ai entièrement dévoré. D'habitude je ne commente jamais les blogs, même si leur contenu est excellent, mais là le vôtre méritait vraiment mes éloges !

Écrit par : cote | 06/04/2010

Waouh ! que c'est gentil, cote ! votre message me fait bien plaisir. C'est agréable et intéressant d'avoir du feedback, donc n'hésitez pas à poster des messages sur les blogs que vous aimez. Et à continuer à lire celui-ci !

Écrit par : Ariane | 07/04/2010

J'aime lire votre blog, merci pour tous ces conseils: )
Je viens de créer un blog aussi, c'est vrai que partager ses passion avec les autres aide à avancer.

Écrit par : belote | 15/05/2010

merci beaucoup belote, c'est très gentil, et bon courage à vous pour votre blog

Écrit par : Ariane | 17/05/2010

J'ai lu presque tout le livre de Dominique Loreau, dont le principe me séduisait...mis à part plusieurs erreurs (ex: le houblon = le "féculent" de la bière!!! d'ailleurs tout ce paragraphe p.100 est incompréhensible)( ou p.188: Une côte de porc: elle est introuvable dans une recette d'ailleurs plutôt beurk!)il y a pas mal de bonnes idées, dont je mettais déjà la plupart en application depuis longtemps avant ce livre, puis quelques-unes que j'ai découvertes, et enfin certaines que je n'appliquerai pas, n'étant pas d'accord par exemple avec cette idée de tout préparer en petites quantités dans de petits récipients.Par économie, je préfère regrouper différentes cuissons en une (ex:poulet + légumes divers + pois chiches + bouillon) et moduler les 2, 3 repas suivants (+ pique-nique ou apéro)en utilisant ces produits déjà cuits, combinés ensemble ou non, mixés (hoummos, soupe, purée, salade)mêlés à des herbes et/ou crudités ou sauces différentes ensuite, ça me permet de gagner temps argent et énergie(s) les jours suivants. Ce livre est aussi trop axé sur la recherche de la minceur, ce qui n'est pas la quête universelle tout de même!

Écrit par : françoise | 10/12/2010

Merci françoise pour votre commentaire. Pour ma part, je ne suis pas non plus 100% en phase avec le contenu du livre. Par exemple, les portions préconisées (qui vont à rebours de l'idée que chaucun doit manger à sa faim) ou le fait de se peser tous les jours, qui peut créer une sorte de contrôle obsessionnel. Et bravo pour votre astucieuse organisation culinaire, ne changez rien !

Écrit par : Ariane | 10/12/2010

Les commentaires sont fermés.